Saint-Jouan

"JL Saint-Jouan"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 93% (39 de 42)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 12 008 - Total des votes Utile : 39 sur 42
Weber : Sonates pour violon et piano - Quatuor ave&hellip ~ Wolfgang Emanuel Schmidt
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La "récré" d'Isabelle, 13 mars 2013
Après ses étourdissants enregistrements des sonates et partitas de Bach, Isabelle Faust semble ici s'offrir... une récréation. Nous ne mettrons pas en cause la qualité des interprètes, ni le choix d'allier un pianoforte à un Stradivarius gréé sur boyau, mais il faut savoir que les oeuvres ici présentées étaient à l'époque des commandes pour amateurs éclairés, nous sommes loin des sommets précités.
Le quatuor semble la pièce la plus intéressante, même si on a l'impression de ne pas dépasser le stade d'une agréable musique de… Lire la suite
Mozart / Oeuvres pour Piano V.4 ~ Mozart Wolfgang Amadeus
Mozart / Oeuvres pour Piano V.4 ~ Mozart Wolfgang Amadeus
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un "pianoforte" magique, 13 mars 2013
Le quatrième volume d'une intégrale des oeuvres pour piano de Mozart, montée par le jeune interprète sud-africain Kristian Bezuidenhout, vient de paraître. Nous attendons avec impatience chaque parution (le jeune homme sait nous faire attendre), tant il a placé la barre haut, apportant un étonnant vent de fraîcheur sur des partitions à la discographie pléthorique.
Il y a le jeu brillant, le bonheur communicatif de servir ces textes, la virtuosité du jeune homme, mais il y a aussi, et peut-être surtout, le choix des instruments, de superbes "pianoforte" d'époque ou copie d'époque. Le son plus court,… Lire la suite
J. S. Bach : Suites pour luth n° 1, 2 et 3 BWV 100&hellip ~ Johann Sebastian Bach
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une version de luxe, 12 mars 2013
La musique de Bach convient bien aux transcriptions. Le luthiste américain avait déjà enregistré ces suites dans les années 80 sur "archiluth".
Il nous propose ici une version sur théorbe, accordé une tierce plus grave que le luth, ce qui sied à la tonalité de ces danses. Soulignons qu'il renonce à l'accord original du théorbe, dit "rentrant", avec les deux dernières cordes aigües plus graves que la troisième pour un accord similaire à l'"archiluth". De plus, le théorbe est un instrument généralement monocorde, Smith a choisi pour les basses un gréement… Lire la suite