kiki

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
Dieu peut remercier Bach, car Bach est la preuve de l'existence de Dieu !
Classement des meilleurs critiques: 801
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 92% (872 de 950)
Lieu: Somewhere over the rainbow
Anniversaire: 23 septembre
Jour de naissance: 23 septembre
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 801 - Total des votes Utile : 872 sur 950
Ballads ~ John Coltrane
Ballads ~ John Coltrane
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Entrez, c'est ici !!!, 16 août 2011
L'univers de John Coltrane est dense, protéiforme et complexe et celui (ou celle) qui souhaiterait s'y intéresser sans un minimum de précautions rique de sérieuses déconvenues. En effet, à coté des célebrissimes enregistrements en leader ("My Favorite Things - Digipack" ou "A Love Supreme (Verve Originals Serie)") ou en tant que sideman ("Kind of Blue", "'58 Sessions Featuring Stella By Starlight"), il existe… Lire la suite
Deep Down ~ Enrico Pieranunzi
Deep Down ~ Enrico Pieranunzi
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 15 août 2011
Accompagné d'une des meilleures rythmiques qui soient (Marc Johnson à la contrebasse et Joey Baron à la batterie), Enrico Pieranunzi nous prouvait dès les annés 80 (cet enregistrement date de 1986) qu'il était pas seulement un des meilleurs héritier de Bill Evans, mais aussi un des pianistes majeurs de sa génération.

Sur un répertoire de compositions (le superbe "Don't forget the poet", le très Bill Evansien "Our romance" mais également "Dee song" et l'hommage au maître "Evans remembered") et de standards (le très lyrique et swinguant "Everything i love" de Cole Porter ainsi qu'une version… Lire la suite
Alone (Verve Originals Serie) ~ Bill Evans
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du caviar !!!, 15 août 2011
Ce CD du grand Bill enregistré en solo en 1968, et qui lui valu à l'époque un Grammy Award, est une pure merveille. Seul devant les 88 touches de son clavier avec comme sule arme ses dix doigts, Bill Evans nous prouve, si quelqu'un avait encore un doute sur le sujet, qu'il fût le plus grand pianiste de sa génération !

Lyrisme, swing, musicalité hors norme, toucher cristallin, c'est à véritable feu d'artifice pianistique et musical auquel le mélomane est convié avec ce CD. Les multiples influences de Maître Bill sont perceptibles dans chacune des perles que contient cet album : Debussy et Ravel, bien sûr, mais… Lire la suite