ARRAY(0xb721793c)
 

Cymus

(TOP 50 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 41
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 93% (1 434 de 1 547)

 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 41 - Total des votes Utile : 1434 sur 1547
Le Nouveau Dictionnaire du rock - Coffret 2 vol. N&hellip de Michka Assayas
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable !, 13 avril 2014
Voici donc la nouvelle édition du dictionnaire du rock, sous la direction de Michka Assayas, dont la première version datait dil y a une douzaine dannées. Deux volumes chez Bouquins, pour plus de 3000 pages de textes, écrits en petits caractère, il est vrai, lun des rares inconvénients de cette édition par ailleurs excellente. Mais cela révèle la richesse incomparable de ce grand ½uvre dont il nexiste nul équivalent, au moins en France.

Ce dictionnaire est évidemment avant tout consacré aux artistes, groupes, chanteurs, musiciens qui ont marqué par le passé et qui marquent… Lire la suite
Oeuvres pour piano ~ Franz Liszt & Anton Rubinstein
Oeuvres pour piano ~ Franz Liszt & Anton Rubinstein
5.0 étoiles sur 5 Trésor caché, 8 avril 2014
La maison de disque russe (anciennement soviétique) Melodiya fait figure de label mythique tant elle a publié denregistrements célèbres (les quatuors à cordes de Shostakovich par les Borodine, les symphonies du même par Kondrashin ou celles de Prokofiev par Rozhdestvensky, sans compter lintégrale des concertos et des symphonies de Khrennikov), mais aussi en raison de la difficulté quil y a parfois à se procurer ses disques en occident. En ce moment, il semble que le catalogue de la célèbre firme se fasse moins rare, tant pour des enregistrements récents que pour des enregistrements anciens qui constituent de… Lire la suite
Miles at the Fillmore: Miles Davis 1970: the Bootl&hellip ~ Miles Davis
16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
Columbia poursuit sa publication de concerts inédits de Miles Davis avec ce troisième volume dun bootleg qui nen est pas vraiment un, puisque les concerts ici réunis ont été enregistrés par Teo Macero, le producteur très officiel de Columbia à lépoque. Et cest tant mieux car les enregistrements sont de très bonne qualité, meilleurs que ceux du second volume.

On retrouve Miles Davis, en 1970, aux Etats Unis cette fois, à New York plus précisément, dans lun des Clubs les plus mythiques de lépoque, le Fillmore East qui accueillait aussi bien les groupes de rock que de jazz… Lire la suite