Joël

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 621
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 82% (831 de 1 019)
Lieu: Hotonnes, Ain
Jour de naissance: 25 octobre

Intérêts :
La lecture bien évidemment mais aussi les moments de solitude dans une forêt et la compagnie des amis au fil de la vie.
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 621 - Total des votes Utile : 831 sur 1019
Le Grand Voyage de Jorge Semprun
Le Grand Voyage de Jorge Semprun
5.0 étoiles sur 5 L'enfer à huis clos, 4 septembre 2014
Cet ouvrage est bouleversant tant il laisse le lecteur seul face à lhorreur de lextermination qui se dessine au cours des pages. Jorge Semprun a décidé de décrire les quatre jours et cinq nuits passés dans le train qui le conduira de la France jusquà Buchenwald. Ces quatre jours et cinq nuits confiné dans un wagon, où 120 personnes sont entassées, lui permettent de décrire ce qui reste de lhumanité lorsque les individus ont été déshumanisés.

Les événements en huis clos permettent aussi à Jorge Semprun de faire référence à des faits… Lire la suite
Le Turquetto de Metin Arditi
Le Turquetto de Metin Arditi
4.0 étoiles sur 5 De Bysance à pitance., 4 septembre 2014
Lhistoire de la vie de ce peintre fictif, le Turquetto, est particulièrement réussie. On y perçoit les couleurs, les odeurs et tout ce qui fait la vie de Constantinople ou de Venise à lépoque de la Renaissance. Les rebondissements sont particulièrement truculents. Le langage est raffiné et en phase avec lart qui est le centre d'intérêt de ce roman. Les fourberies politiques et religieuses ajoutent au piment de lhistoire. Bref, à la fin de cette lecture, on a envie de croire que ce Turquetto a bel et bien existé tant sa vie est passionnante.
La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
3.0 étoiles sur 5 Vérité improbable et tardive, 3 septembre 2014
Que puis-je ajouter à presque 600 commentaires ? Voilà un livre qui est plaisant à lire, car peu compliqué. Il y a clairement du remplissage de pages mais cela fait durer le plaisir. La construction nest pas aussi originale que lon a bien voulu le dire. Ce nest pas la première fois que je vois cette architecture littéraire. Il y a des personnages en tous genres. Pour ma part, jai adoré la mère de Jenny de par sa personnalité caricaturale. Elle ma permis de rire un peu car le reste est finalement assez triste.

Pour ceux qui y ont vu une analyse approfondie de la société américaine, je leur… Lire la suite