JFE Fontainebleau

"JFE"
 
Classement des meilleurs critiques: 8 463
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 78% (674 de 859)
Lieu: Fontainebleau, France

Intérêts :
Belle musique, Jazz, violon, Littérature
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 8 463 - Total des votes Utile : 674 sur 859
Rien ne s'oppose à la nuit - Grand prix des Lectri&hellip de Delphine Vigan (de)
3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Roman trop intime, 14 janvier 2012
J'ai personnellement bien aimé les précédant roman de de Vignan, certains drôle comme "les jolies garçon", d'autres plus sensibles et sombre comme "No et moi" ou "Heures souterraines". C'est une écriture simple, limpide et accessible de tous, des histoires bien construites qui amènent naturellement à l'émotion. C'est cela que j'ai aimé et apprécié dans ces romans.
En revanche, dans "Rien ne s'oppose à la nuit", j'ai eu beaucoup plus de mal à me plonger dans l'histoire, car il s'agit d'un roman intimiste et personnel avec peu de mouvement et des suspens. C'est glauque. Écrire sur sa maman, c'est… Lire la suite
Tu verras de Nicolas Fargues
Tu verras de Nicolas Fargues
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un drame contemporain, 31 mai 2011
J'avais acheté ce livre sans savoir qu'il s'agissait d'une histoire aussi triste. Ayant feuilleté les première pages, je m'attendais à un libre sur l'adolescence. Et c'est effectivement un livre sur le rapport difficile entre adulte et adolescent, mais aussi sur le temps que l'on oublie de vivre au présent.

Le premier tiers du roman est difficile à vivre, parce qu'il est sombre et parle de la souffrance d'un père.Puis l'espoir de la vie renait et le lecteur reprend un second souffle. Toutefois je regrette une fin sans réelle fin et j'aurai préféré un dénouement plus clair, même si l'on se doute de… Lire la suite
Homo erectus de Tonino Benacquista
Homo erectus de Tonino Benacquista
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
Le titre est un peu racoleur, pourtant l'histoire est sobre.

Première critique sur le style. C'est très joliment écrit et ceux qui apprécient les belles tournures de phrases seront agréablement surpris. je cite ce passage anodin pour illustrer mes propos :
"En ce matin de septembre, une très fine brume voilait un regain d'été, et déjà la lumière annonçait le rythme frileux de l'hiver, ses courtes journées, son silence. La rentrée s'était déroulée en douceur, comme une longue série de petits renoncements que d'aucuns appelaient l'automne."

Ensuite… Lire la suite

liste d'envies