ARRAY(0xaddce594)
 

PH.DV

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 541
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (671 de 757)
Lieu: France
Anniversaire: 28 juillet
Jour de naissance: 28 juillet
Avec mes propres mots:
Lecteur régulier, environ une trentaine de romans par an, j'aime lire les romans noirs, la littérature américaine mais aussi Balzac, Gide, Camus, Martin du Gard... Je lis assez peu de science fiction mais j'ai adoré "Dracula" de Bram Stoker. J'adore découvrir des auteurs à côté desquels je suis passé durant des années sans les lire, pour de mauvaises raisons...
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 541 - Total des votes Utile : 671 sur 757
Une confidence de maigret de Georges Simenon
Une confidence de maigret de Georges Simenon
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Réquisitoire, 29 novembre 2013
Si l'on ne se trouvait pas en 1959, au moment de l'écriture de ce roman, on pourrait croire que Simenon s'est lancé dans un réquisitoire contre la peine de mort. Mais en 1959, les événements internationaux ne mettaient pas la peine capitale sous les feux de l'actualité. À peine 15 ans après la fin de la seconde guerre mondiale où l'on avait exécuté les traitres et en pleine guerre d'Algérie, la valeur de la vie n'était pas la même qu'aujourd'hui, dans un monde un peu plus apaisé (quoique !). Donc, Simenon, à travers cet épisode de Maigret n'est pas dans ce réquisitoire,… Lire la suite
120, rue de la Gare de Léo Malet
120, rue de la Gare de Léo Malet
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du Burma historique, 26 novembre 2013
Pour commencer la lecture de Burma, j'ai choisi ce premier opus, là où l'on fait la connaissance de Nestor. L'originalité du livre tient d'abord dans la période, 1942, durant laquelle se déroule l'histoire et 1942, date à laquelle le roman fut écrit par Léo Malet. Du coup, ce n'est plus une sorte de roman bien documenté par l'auteur mais un roman qui dépeint l'époque dans laquelle il vit. On s'abreuve, comme Burma et ses co-personnages, d'ersatz de café, d'alcool, on roule aussi dans de vieilles voitures, on passe la ligne de démarcation entre France libre et France occupée. Mais ici, bien que… Lire la suite
La Pipe de Maigret de Georges Simenon
La Pipe de Maigret de Georges Simenon
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ah , Maigret sans pipe !, 18 novembre 2013
Qui pourrait imaginer Maigret sans sa pipe, surtout si c'est sa préférée? Tous les prétextes sont bons à Simenon pour envoyer Maigret enquêter en plein été du côté de Bercy. Même s'il n'y a eu ni vol ni crime, sa pipe ayant disparue, il lui faut bien accorder de l'intérêt à l'histoire de cette femme qui prétend qu'en son absence ou même la nuit, quelqu'un s'introduit à son domicile à la recherche dont on ne sait quoi ! Court, ce Maigret là a tous les ingrédients des enquêtes des autres romans : intuition, hasard, chance, flaire du flic et tout cela en descendant des demis et des calvas.