Margotte

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 87% (211 de 242)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 385 064 - Total des votes Utile : 211 sur 242
Et après... de Guillaume Musso
Et après... de Guillaume Musso
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Si je m'écoutais, je donnerais une seule étoile à ce livre que j'ai trouvé, pour ma part, consternant. Mais je ne le ferai pas pour la simple raison que G.Musso remplit un vrai rôle dans le monde des livres. Il sert de transition entre la télé et la littérature. En un mot, si vous avez l'habitude de lire Jardin,Le Clézio,Pennac, Modiano, et j'en passe, n'essayez même pas d'ouvrir "Et après". Par contre, ce livre a enthousiasmé certaines de mes connaissances qui habituellement ne lisent pas et se laissent vampiriser par le petit écran. Je suis certaine qu'en lisant Musso, elles vont reprendre le goût de la lecture,… Lire la suite
Une vie de Simone Veil
Une vie de Simone Veil
41 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
Que l'on soit de droite, de gauche, ou de nulle part, pour une femme née entre 1950 et 1970, Simone Veil, c'est une référence, je dirais même : C'est une "dame" !
On connait toutes ses faits d'armes, ses engagements, ses combats. On sait toutes qu'on lui doit beaucoup...
J'ai été heureuse de découvrir sa vie à travers cette biographie. Ce n'est ni prétencieux, ni moralisateur, ni sentencieux. Les mémoires d'une vraie dame, en fait... Une vie, certes, mais pas n'importe laquelle. Une vie bien loin de la pauvre Jeanne de Maupassant. La vie d'une femme simple, certes, mais qui restera dans l'histoire !
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part de Anna Gavalda
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magic Gavalda !, 20 novembre 2007
Objectivement, le style est quelconque, voir familier. Les personnages sont d'une médiocrité affligeante qui n'a d'égale que la consternante banalité de leurs histoires. Et pourtant... Et pourtant il est absolument impossible d'abandonner une nouvelle sans l'avoir terminée. Et à peine vient-on de la terminer qu'on ne peut s'empêcher d'en entamer une autre... On y va le nez plissé mais on en redemande ! Et quand le livre est terminé, on se sent triste, orphelin et l'on regrette d'avoir été si vite à le lire. On voudrait qu'il en reste encore !
Alors comment expliquer cet incroyable ensorcellement que Gavalda… Lire la suite