S.

"Psychophobia"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 55% (392 de 710)
Lieu: France

 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 105 971 - Total des votes Utile : 392 sur 710
LES ANGES DE NEW YORK de R. J. ELLORY
LES ANGES DE NEW YORK de R. J. ELLORY
Je n'aime pas particulièrement les polars, même si la dimension critique propre au genre m'interpelle.
Ayant rencontré l'auteur, je me suis dit que j'allais donner sa chance à l'oeuvre. Et je ne le regrette pas. Faussement classique, servie par un style aussi agréable que maîtrisé, l'histoire de ce policier désabusé et de toute une époque new-yorkaise fascine au point que j'ai du mal à poser le livre.

À ranger avec Menkell et Qiu Xiaolong.
Les fantômes du Louvre de Enki Bilal
Les fantômes du Louvre de Enki Bilal
10 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une grosse blague., 4 janvier 2013
Ce n'est pas parce que tous les amis de Bilal dans la presse et les médias crient au génie que c'est vrai.
Bâcler un dessin en deux deux sur une toile et faire écrire un texte par quelqu'un d'autre n'a rien d'une performance.
Dans la même collection, d'autres ont fait beaucoup mieux ; ici, Bilal se contente (une fois de plus ?) de prendre son public pour une grosse vache à lait et de se croire le deuxième artiste le plus important du siècle. Nous sommes très loin de son travail avec Christin, en revanche, nous sommes en présence d'une incommensurable bouse.
Bref, c'est très mauvais et surtout, ça n'a aucun… Lire la suite
Snuff T01 La mélodie du bonheur de Philippe Nihoul
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une excellente surprise., 25 septembre 2010
Par la fine équipe qui a commis (les excellents) Commando Torquemada, Tome 1 : Pour la plus grande gloire de Dieu et Commando Torquemada, Tome 2 : Dominique, nique, nique..., l'une des bonnes surprises de la rentrée. Un pseudo-polar tarantinesque à l'humour noir et caustique, avec des dialogues ciselés, des personnages farfelus hauts en couleur et une mise en scène efficace servie par un dessin nerveux.
Tout ça se lit bien, avec plaisir et délectation, sans prétention mais sans concession, car ce serait "encourager la… Lire la suite