Frederic Boury

(VRAI NOM)
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 100% (15 de 15)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 310 975 - Total des votes Utile : 15 sur 15
La Fille de Christophe Blain
La Fille de Christophe Blain
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une oeuvre totale, 31 mai 2013
Une histoire simple, linéaire, que l'on lit au fil des courbes de "la fille", du ronronnement de sa moto et de la moustache du cowboy...
Le dessin est terriblement efficace, L'alternance des pages de texte et des planches dessinées qui se complètent permet plusieurs façon de (re)lire l'histoire

La bande son est parfaite : un mélange d'ambiance brutale mais ultra féminine. Le texte dit par voix rauque de la narratrice alterné des plages musicales en font une ½uvre à part entière, qui démultiplie encore une fois l'expérience de lecture.

Le texte, l'image et le son, ensemble ou… Lire la suite
Anathem de Neal Stephenson
Anathem de Neal Stephenson
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Encore une fois Neal Stephenson livre un petit bijou tricoté main...

Il y décrit un univers complet et complexe, avec plusieurs millénaires d'histoire et de légendes, avec pour fil conducteur une caste de moines dont les seules religions sont la science et la logique, reclus dans leurs monastères qui ne s'ouvrent qu'à intervalles réguliers : tous les ans, tous les 10 ans, tous les 100 ans, voire tous les 1000 ans pour les moines millenaristes.

Quels secrets peuvent bien garder ces hommes ? Comment peuvent-ils vivre ainsi reclus et pourquoi ? Leurs connaissances serviront-elles à jour ?

C'est quand cet… Lire la suite
Olympos de Dan Simmons
Olympos de Dan Simmons
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Péplum SF, 5 juillet 2010
Un extraordinaire péplum de science-fiction.
Dans la droite lignée d'"Ilium", Olympos reprend, poursuit et achève magnifiquement cette histoire qu'on croyait inextricable.
Mélange détonnant de créatures, de mondes et d'époques différents, Dan Simmons tient brillamment le fil de cette histoire jusqu'au bout sans jamais s'essouffler. Du grand art...

Une mention spéciale pour la version originale en anglais, tout à fait accessible...