ARRAY(0xa5f80cd8)
 

NB

 
Classement des meilleurs critiques: 3 169
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (58 de 65)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 3 169 - Total des votes Utile : 58 sur 65
Drawn to Stitch: Line, Drawing, and Mark-Making in&hellip de Gwen Headley
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une mine d'idées!!, 2 décembre 2013
Un livre pour dépoussiérer notre idée un peu "étriquée", en France, des arts textiles!
La broderie, les travaux d'aiguille, les fibres de laine, les tissus, sortent de leurs cadres définis pour devenir ½uvres d'art. L'auteure met tout d'abord l'accent sur les lignes, celles qui nous entourent, nous enjoint à tenir un carnet de croquis, puis à puiser dans les propriétés propres à chaque matière pour retranscrire nos croquis, idées, émotions.
Côté technique, ce livre se divise en 2 parties:
- la première qui nous encourage à tester diverses techniques:… Lire la suite
Free-Form Embroidery With Judith Baker Montano: Tr&hellip de Judith Baker Montano
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Wow..., 2 décembre 2013
De la broderie à l'art.
Entre paysages forestiers ou fonds marins, ce livre présente l'univers textile de l'auteure ( et par textile entendre tout ce qui mélange broderie, points à la machine, fils, fibres, tissus divers...), explique sa démarche, les points employés, les croquis, etc.
Un livre pour amoureux des arts textiles, qui présente une manière bluffante et époustouflante de manier l'aiguille pour recréer des univers, seul bémol: il est vraiment centré sur le travail de l'artiste et n'ouvre pas sur d'autres points de vues, et il est tout en anglais, ce qui peut en refroidir certains… Lire la suite
Le chevalier à l'armure rouillée de Robert Fisher
1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Enfantin..., 16 novembre 2013
Ce livre, présenté comme un "grand petit livre" ( on ose le comparer au "petit prince"!), est trop enfantin et ignore les différents niveaux de lecture qu'on attend de tout conte qui se respecte.
On nous parle d'un chevalier caricatural, qui dépeint un personnage grossièrement ébauché et dans lequel les adultes je pense auront beaucoup de mal à se reconnaître, et qui ne parlera pas aux enfants. Quand à l'apparition de Merlin l'enchanteur, d'un écureuil qui parle et d'une armure qui rouille et tombe grâce aux larmes du coeur... bref... sans parler du message pseudo-mystico de la fin...
Le petit… Lire la suite