Christophe, Paris

"Crimson Tears"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 59% (132 de 224)
Lieu: Paris, France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 15 057 - Total des votes Utile : 132 sur 224
Ma famille de Carlos Liscano
Ma famille de Carlos Liscano
4.0 étoiles sur 5 TRES FORT, 27 avril 2014
Une excellente pièce sur un sujet plus que difficile : le trafic d'êtres humains.
La famille du narrateur a un fonctionnement très particulier : quand les parents manquent d'argent, ils vendent un ou plusieurs enfants.
Deux niveaux d'écriture : le narrateur qui construit le récit, prend les ellipses en charge, et crée de la distance ; et des moments de représentation où lune poignée d'acteurs prend successivement en charge tous les personnages.
Le texte provoque forcément une étrangeté mais il a l'intelligence, tout en traitant à fond du sujet, de traiter aussi de la normalité. Personne… Lire la suite
Le visage de l'ennemi de Elizabeth George
Le visage de l'ennemi de Elizabeth George
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 DE VAGUES SIMILITUDES, 13 avril 2014
Il n'y a pas que les titres qui se ressemblent...

Je crois avoir tout lu jusqu'à celui-là, mais peut-tre ai-je arrêté avant... Impossible de savoir si un résumé ne me rafraichit pas la mémoire...

Idéal pour la plage un an sur deux, on va se baigner, on sèche en bouquinant... On regarde la mer... C'est toujours vaguement ennuyeux mais pas tant que ça...

Ca se lit pas mal, mais cela s'oublie ne moins de temps qu'on n'a mis à lire les 800 et quelques pages de chacun de ces pavés...

Mais, bon, nul n'est tenu d'écrire (ou de lire) des chefs d'oeuvre...
Merci pour le chocolat <b>DVD</b> ~ Isabelle Huppert
Merci pour le chocolat DVD ~ Isabelle Huppert
3.0 étoiles sur 5 MANQUE UN PEU DE CACAO, 6 avril 2014
Ce n'est pas le meilleur Chabrol, peu s'en faut.
Le début est plus que laborieux, très téléfilm niveau image et montage, pas convainquant u tout au niveau des acteurs (le pompon : la scène où Mouglalis (belle mais absente) apprend qu'elle pourrait avoir été échangée à sa naissance)...... et l'intrigue n'est mise en place que par des remarques des personnages, des "on dirait que" qui induisent des choses, notamment sur le personnage de Mika/Huppert.
Aucune confiance dans l'image. Tout le mystère est distillé par des répliques, qui trouveront une justification- ou non- à… Lire la suite