the

"ti rockeur"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 88% (37 de 42)
Lieu: France
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 117 155 - Total des votes Utile : 37 sur 42
There Is A Hell, Believe Me I'Ve Seen It.. ~ Bring Me The Horizon
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bonne pioche!, 23 mars 2011
-Crucify Me:
L'album s'ouvre sur un titre très original. Il est évident que la ça passe ou ça casse, on aime ou on aime pas. Ce titre est exactement dans la lignée d'un "Suicide Season". Enfin tout ça jusqu'à ce que le refrain arrive. Première constatation le groupe à incorporé à son deathcore brutale une chorale d'enfant. Verdict! Même si c'est assez déstabilisant à la première écoute on ne peut qu'apprécier cette touche de douceur dans cette musique de brute et saluer l'intention des musiciens d'offrir quelque chose d'original à son publique quand on sait qu'aujourd'hui la moindre prise… Lire la suite
Danger Days : The True Lives Of The Fabulous Killj&hellip ~ My Chemical Romance
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
-Look Alive, Sunshine:
L'intro de l'album dans lequel se présente le Dr. Death, celui qui nous accompagnera tout au long de l'album. Car oui il faut comprendre que l'album est censé être passé depuis une base secrète dans laquelle le Dr. Death essaye d'inviter les gens à s'opposer aux méchants et de rejoindre les rangs des Fabulous Killjoys, soit, les membres du groupe. Le groupe est même allé jusqu'a faire une vidéo d'un peut moins d'une heure, mise en ligne une semaine avant la sortie de l'album, dans laquelle le Dr. Death nous fait découvrir les titres de l'album tout en faisant des commentaires entre chaque titres… Lire la suite
City of Evil ~ Avenged Sevenfold
City of Evil ~ Avenged Sevenfold
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
- Beast And The Harlot:
Single intemporel pour certains, premier titre d'un album décevant pour d'autres, Beast And The Harlot est un titre énorme qui annonce d'emblée la couleur: "regarde bien ce que tu vas te prendre dans ta face batard!". Sans le savoir, le groupe nous envoi ici le premier titre de ce qui pourra par la suite être définit comme titre classique d'A7X dans sa forme. Je m'explique, une intro épique, des guitares harmonieuses comme t'en a jamais vus, The Rev qui déchire sa mère à la batterie avec un jeu original et par la suite jamais égalé (amateur de double pédale vous allez être servit). Et… Lire la suite

liste d'envies