ARRAY(0xb6640c30)
 

Etienne

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 95% (38 de 40)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 65 105 - Total des votes Utile : 38 sur 40
Les automutilations à l'adolescence de Ludovic Gicquel
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intéressant, 25 septembre 2011
Domaine d'actualité pour ce livre intéressant, qui après avoir expliqué en quoi consistent exactement les automutilations, décrit les différentes façons que privilégient les adolescents pour s'automutiler, avec chiffres à la clé. Tout un chapitre est consacré aux liens étroits entre conduites auto-agressives et traumatismes complexes (abus sexuels, violences, carences affectives...), avec là encore beaucoup de résultats d'expériences (mais toutes américaines, ce qui est dommage quand on sait les différences qu'il peut exister à ce niveau) pour étayer ces… Lire la suite
Adolescence et psychopathologie de Daniel Marcelli
Adolescence et psychopathologie de Daniel Marcelli
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un must, 13 septembre 2011
Je ne vais pas détailler le plan de l'ouvrage étant donné que chaque internaute peut le feuilleter virtuellement sur Amazon, mais il me semble important de vanter les mérites du livre, aucun commentaire n'ayant encore été posté. Ce livre est sans doute ce qui existe de mieux actuellement concernant l'ensemble des connaissances en psychopathologie de l'adolescent. Daniel Marcelli a le grand mérite d'être extrêmement clair. Ce livre (ainsi que son complément, Enfance et Psychopathologie) est donc agréable à lire, ce qui est loin d'être le cas de tous les livres traitant de psychopathologie, sujet ô combien complexe… Lire la suite
Coffret Intégrale Mesrine - Parties 1 et 2 <b>DVD</b> ~ Vincent Cassel
5.0 étoiles sur 5 Grande réussite, 4 septembre 2011
Deux excellents films, avec un Cassel très bon dans son rôle, et toute une brochette d'acteurs (Gérard Depardieu, Gilles Lellouche, Cécile de France pour le premier film, Ludivine Sagnier, Mathieu Amalric dans le second) qui eux aussi sont irréprochables. On ne s'ennuie pas un instant au cours des deux volets, et les évasions de Mesrine sont passionnantes. De quoi confirmer l'idée selon laquelle les films policiers français sont largement revenus à hauteur de leurs concurrents, américains notamment. A lire également, l'ouvrage de Jacques Mesrine, L'Instinct de mort, extrêmement intéressant.
Cordialement