Paskal

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 87% (13 de 15)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 71 014 - Total des votes Utile : 13 sur 15
Black Churchills ~ Black Churchills
Black Churchills ~ Black Churchills
Vous aviez kiffé sur JELLYFUZZ ? Voici la suite de l'histoire avec BLACK CHURCHILLS.
D'inspiration rock 60's/70's, le groupe brestois nous offre ici une galette au style assez éclectique. Les hostilités démarrent avec le country/western "CADILLAC ELDORADO". Puis vous pourrez apprécier, entre autres, le très rock "POCKET ROCKET", le très cool "RIDE AWAY" (et sa guitare tout en finesse) dont la mélodie vous reste en tête pour longtemps (tiens, on appelle ça un tube, d'ailleurs), "TRIGGER MAN" au rythme plus lent mais terriblement entêtant, le très inspiré "MEADOW", le planant "OH NEVER MORE", sans oublier "RUN RIVER… Lire la suite
Promise Land ~ Giant
Promise Land ~ Giant
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 GIANT IS GREAT !, 8 juin 2012
Oui, ok, on peut regretter que Dan HUFF ne soit plus là. Cet album nous offre du bon hard FM. Mais du FM pêchu quand même. De belles envolées de guitare, des mélodies accrocheuses, des balades planantes "Dying to see you", des intros qui griffent comme il faut. Terry BROCK chante très bien (oui je sais, ils sont nombreux dans ce style). Album très bien fait. Il aura sa place dans votre discothèque...
21st century rock ~ 77
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Si vous aimez AC/DC période 75-79 mais que vous ne voulez pas l'écouter (déjà on se demande bien pourquoi !), voilà ce qu'il vous faut. Je ne vais pas faire le détail de tous les titres car tout y est : les intros, le son des guitares, les mélodies, la rythmique et...la voix (of course) parce que là...c'est effrayant tellement c'est Bon SCOTT. Bon, les esprits chagrins diront que c'est du copié-collé, qu'ils n'ont rien inventé mais... zut alors, c'est bien fait et on prend du plaisir. On est obligé de pouffer de rire au début de chaque titre tellement cela nous ramène 35 ans en arrière… Lire la suite