ARRAY(0xaabf23a8)
 

BREMOND Stevens Christophe

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 90% (133 de 148)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 979 190 - Total des votes Utile : 133 sur 148
Coffret 6 CD : Live (inclus livret de 52 pages) ~ Oscar Peterson
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La tornade Peterson, 3 mai 2004
Dans l'histoire du piano jazz, cet homme restera comme le maître incontesté du swing. Comme disait Bill Evans, "Peterson, son swing c'est un navire qui prend le large et emmène aussi les flots avec lui", enfin, une observation dans ce genre là...ici, l'illustration est parfaite: entre Fly me to the moon, Autumn leaves, Waltz for Debby et bien d'autres encore, il y a du plaisir immense à profusion. A acheter les yeux fermés naturellement.
Une sorte d'ange de Laurence Démonio
Une sorte d'ange de Laurence Démonio
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tension,, 29 mars 2003
Ce livre se lit d'un trait. Tout est tendu, comme dans la tête de son héros, Ange, jeune homme dur, marginalisé qui cherche à rétablir sa justice après des années où il a joué le rôle de la victime. Les femmes qui entourent Ange sont aussi une galerie de portraits magnifiques. La femme âgée, qui ne croit plus en son avenir. La jeune femme, qui a tellement souffert que son avenir immédiat se limite à savoir quand elle obtiendra sa prochaine dose. Et la jeune femme pleine d'espoir. Y a des crapules aussi, pour corser le tout. Et des vraies crapules. Laurence Demonio a écrit un livre incisif et intense. A lire… Lire la suite
Trouble Is My Business de Raymond Chandler
Trouble Is My Business de Raymond Chandler
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les fondamentaux, 5 novembre 2002
Avec Hammett, Chandler, l'autre grand fondateur du hard-boiled. Trouble is my business se lit bien en anglais, le slang des années 50 de L.A. est au rendez-vous ("jerk", "slug", "copper",...)et on y prend plaisir. Marlowe est assurément l'ancêtre des Milo Milodragovitch, Dimitri Karras et Fritz Brown. Il boit. Crumley, Ellroy et Pelecanos y ajouteront la drogue et livreront plus de substance en travaillant davantage les affres et angoisses de leurs personnages. Dans Trouble is my business, l'ambiance est telle qu'on peut l'imaginer : des flingues, des escrocs, des flics, un bureau de détective qu'on arrive bien à visualiser, des femmes qui jouent souvent… Lire la suite