ARRAY(0xacb77c48)
 

Pèire Cotó

(TOP 50 COMMENTATEURS)
Prepirenèus
Classement des meilleurs critiques: 24
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 94% (2 490 de 2 657)
Lieu: Occitània

 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 24 - Total des votes Utile : 2490 sur 2657
Mitropoulos Conducts Berlioz & ~ Berlioz
5.0 étoiles sur 5 Le même CD ?, 20 avril 2014
Aucune image, mais Berlioz, Debussy + Mitropoulos, c'est peut-être le même programme que celui de ce disque importé du Japon Dimitri Mitropoulos - Berlioz: Symphonie Fantastique & Debussy: La Mer [Japan CD] SICC-1600. Si c'est le cas, est-ce le même remastering très réussi ?
Il m'a semblé difficile de ne pas faire le rapprochement. Si vous en faites l'achat, peut-être pourrez-vous confirmer ou infirmer cette intuition. Dans le dernier cas, je supprimerai cette ébauche de commentaire, qui renvoie à un autre plus développé.

On retrouve apparemment la Fantastique de… Lire la suite
Dimitri Mitropoulos - Berlioz: Symphonie Fantastiq&hellip ~ Dimitri Mitropoulos
5.0 étoiles sur 5 Volcanique, 20 avril 2014
Berlioz, Symphonie Fantastique, New York Philharmonic, 24 février 1957, stéréo.
Debussy, La Mer, NYP, 27 novembre 1950, mono.

De très grandes versions de la Fantastique ont été enregistrées autour de 1955 et 1960. En plus de celle-ci, on peut citer au moins deux de Charles Munch, Monteux-Vienne, Monteux-NDR, Markevitch (plus discutable), Beecham, un concert de Horenstein en 1963... Depuis, le niveau a baissé, mais il y a au moins Colin Davis avec le Concertgebouw (1974), éventuellement d'autres que je ne connais pas (Tilson-Thomas étant original, mais en dessous).

Au début de… Lire la suite
Ariane A Naxos ~ Richard Strauss
Ariane A Naxos ~ Richard Strauss
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ariadne pour l'éternité, 20 avril 2014
Cette édition Naxos offre un complément : la scène finale de Capriccio, autre enregistrement EMI d'Elisabeth Schwarzkopf (Philharmonia Orchestra, Otto Ackermann, 26 septembre 1953), qu'on peut trouver ailleurs, couplé avec les Quatre Derniers Lieder (même chef, le jour précédent) et des extraits d'Arabella (1954, Matacic).

Ariadne auf Naxos comprend deux parties: un Prologue dont l'action se passe avant la représentation d'un opéra du même nom, puis l'Opéra lui-même. Dans le Prologue, un jeune compositeur, chanté par une femme, selon les mêmes conventions que pour Cherubino ou pour Octavian, doit voir son… Lire la suite