Becquart Eric

(TOP 1000 COMMENTATEURS)   (VRAI NOM)
 
Classement des meilleurs critiques: 816
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 90% (255 de 283)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 816 - Total des votes Utile : 255 sur 283
Concertos De Corigliano & Carter ~ Corigliano John
4.0 étoiles sur 5 fureur et sensibilité, 7 juin 2014
Personnellement je trouve que Corigliano fait preuve comme à son habitude d'une grande maîtrise de la forme et réserve à son soliste une virtuosité étourdissante. Je ne connais pas d'autres interprétations et l'½uvre apparaît ici très dramatique, finalement pas très éloignée de l'univers d'un Penderecki nonobstant un ton général brillant et cuivré. D'autres interprétations captent peut être mieux la sensibilité du compositeur. Le concerto de Carter, de nature plus rhapsodique, est pas loin d'être un chef d'½uvre par la subtilité arachnéenne de l'orchestre qui dialogue… Lire la suite
Vaclav Talich Special Edition /Vol.7 : Dvorak - Sy&hellip ~ Antonin Dvorak
Je suis parfaitement d'accord avec le commentaire de Mélomaniac. En 1896 Dvorak est porté par l'idée de mettre en musique les ballades de Erben, une impulsion puissante qui s'explique peut être par leur tonalité tragique qui faisait probablement écho à la vie personnelle de Dvorak, marqué par la perte de 3 enfants qui nous valut le sublime Stabat mater.
Il n'ira pas au bout de son projet, limité à 4 poèmes de superbes factures : son orchestre atteint ici la plénitude de ses dons d'évocation et de sa puissance dramatique. Et chacun se démarque par des qualités spécifiques, le… Lire la suite
Dvorak : Poèmes symphoniques d'après Erben ~ Antonin Dvorak
Je suis parfaitement d'accord avec le commentaire de Mélomaniac. En 1896 Dvorak est porté par l'idée de mettre en musique les ballades de Erben, une impulsion puissante qui s'explique peut être par leur tonalité tragique qui faisait probablement écho à la vie personnelle de Dvorak, marqué par la perte de 3 enfants qui nous valut le sublime Stabat mater.
Il n'ira pas au bout de son projet, limité à 4 poèmes de superbes factures : son orchestre atteint ici la plénitude de ses dons d'évocation et de sa puissance dramatique. Et chacun se démarque par des qualités spécifiques, le… Lire la suite

liste d'envies