J. M. B.

"jm"
 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 89% (8 de 9)
Lieu: lyon- france
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 75 411 - Total des votes Utile : 8 sur 9
Médium de Philippe Sollers
Médium de Philippe Sollers
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 onanisme, 22 janvier 2014
Visiblement il relisait Saint-Simon lorsqu'il écrivit ce "roman" sans histoire à défaut d'être sans paroles : des citations entières du petit duc, parsemées des habituelles références à Proust, Lautréamont, Sade ... Une éloge de la folie (un chapitre "Manuel de la contre-folie"), moins drôle et moins juste que celle du grand humaniste, car dans ces quelques pages Sollers dit tout et son contraire. Et enfin, sans quoi Sollers ne serait pas Sollers, la critique des autres, parfois juste il est vrai. Des jeunes (et de leurs smartphones), des écrivains (tous cons à encore vouloir écrire,… Lire la suite
Érasme : Grandeur et décadence d'une idée de Stéfan Zweig
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Zweig humaniste, 21 janvier 2014
Remarquable ouvrage, mais à lire à la lumière de la montée du nazisme (l'ouvrage est publié en 1935). Zweig y dresse surtout le portrait d'un humaniste internationaliste et pan-européen, qui se trouve malgré lui confronté à la montée en puissance d'un fanatique nationaliste (Luther). Ce livre n'est pas celui d'un historien, certes, mais c'est un pamphlet encore et toujours d'actualité contre l'hystérie des fanatiques de tout poil. Petit bémol : sa vision concernant Machiavel (le "cruel Florentin") dans le dernier chapitre manque singulièrement de recul et de connaissance sur la… Lire la suite
Les Adages : Coffret 5 volumes de Erasme
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 impressionnant, 21 janvier 2014
Cela se lit, par petites doses ou à grandes lampées. On peut survoler certains adages et en approfondir d'autres (le "Festina Lente" est le plus connu). Le travail titanesque des Belles Lettres mérite les éloges, et l'édition en petit format (je n'ose pas dire "démocratisé") est un petit bijou de soin (pas une coquille) et d'érudition. Lire cet Erasme est une découverte. Son ironie, son oeil critique sur ses contemporains, tout cela se retrouve dans ces pages. Le temps, l'abandon du latin, auraient pu avoir raison de cet humaniste pondéré. Les Belles Lettres rectifient de belle manière la… Lire la suite