ARRAY(0xb338dd68)
 

plume d'encre

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 604
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 92% (205 de 224)
Lieu: france

 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 604 - Total des votes Utile : 205 sur 224
Les Égarés de Françoise Nore
Les Égarés de Françoise Nore
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 12 février 2014
S*** a beau être imaginaire, elle n'en possède pas moins une "réalité" rendue tangible par le pouvoir évocatoire de l'écriture de Françoise Nore. C'est une ville hybride, à moitié germanique par son romantisme noir, que n'aurait pas renié un "jeune Werther", et à moitié slave, par son pessimisme à fleur de pierre. Cette cité-état peut être considérée comme un personnage à part entière dans le récit, sans doute le personnage le plus important. Fortement enracinée dans le passé, elle semble immuable, construite pour durer ad vitam aeternam. Depuis des… Lire la suite
59 astuces pour décoder votre ado de Marie-Dominique SABATIER
59 astuces pour décoder votre ado de Marie-Dominique SABATIER
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 59 astuces amusantes, 5 février 2014
Un petit livre très sympa qui se lit vite, bien mis en page et illustré.
Ici pas de théorie mais des astuces pratiques tirées du vécu
de l'auteur et de personnes de sa connaissance, qui toutes
ont eu affaire à ces extra-terrestres que sont bien souvent les ados.
Le but de ce e-book est d'aider les parents à prendre avec humour la relation
avec leurs enfants presque adultes. Des situations dédramatisées seront
en effet plus faciles à vivre, pour tout le monde.
Habemus Praesidem de Manou FUENTES
Habemus Praesidem de Manou FUENTES
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 De la belle ouvrage., 15 janvier 2014
C'est tout d'abord la belle écriture de Manou Fuentes qui séduit.
Érudite, riche, élégante, ciselée à l'ancienne, comme avant, quand les auteurs
rongeaient encore leur langue comme un os, jusqu'à en découvrir la substantifique moelle.
On pense aux auteurs du siècle des Lumières, plus particulièrement ceux qui nous ont légué
d'inoubliables fables, contes ou pamphlets. Ils n'auraient pas renié ce récit qui commence
de la façon la plus sérieuse qui soit et se développe ensuite crescendo dans l'absurde.
Il y a aussi le sujet choisi qui… Lire la suite

Achats récents partagés


Afficher plus