ARRAY(0xa81d1864)
 

Michelle RIVALLAND

(TOP 1000 COMMENTATEURS)
 
Classement des meilleurs critiques: 502
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 85% (824 de 970)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 502 - Total des votes Utile : 824 sur 970
La petite marchande de souvenirs de François Lelord
La petite marchande de souvenirs de François Lelord
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Ce roman, je lai lu paisiblement, mais sans vraiment de hâte, il ne me tenait pas en haleine. Jai pu aisément le quitter plusieurs fois sans regrets, puis le reprendre sans pour cela ressentir un manque. Toutefois jai quand même eu envie de le parcourir jusquau bout.

Certes, tous les ingrédients sont normalement réunis pour que "la sauce prenne". Cela ne manque ni de matière, ni doriginalité. Le sujet était prometteur.

Le héros du livre, un médecin débutant, enthousiaste, débarqué au Vietnam après la guerre, a de nombreux atouts en mains pour conquérir les c½urs et… Lire la suite
Les Femmes du 6e étage <b>DVD</b> ~ Fabrice Luchini
Les Femmes du 6e étage DVD ~ Fabrice Luchini
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
Ce film est vraiment à savourer du début à la fin pour le scénario, les dialogues, pour lambiance des années 60 vraiment bien recréée. En particulier le contraste est bien marqué entre un milieu bourgeois guindé, et un groupe de femmes espagnoles ayant émigré en France pour servir de bonnes.

Ces personnes exubérantes, sans complexes, nont pour viatique que leur courage, leur audace, et le désir de vaincre leur misère et leur souffrance, sans compter quelles sont éprouvées en plus par leur mission daider financièrement leurs familles restées au pays… Lire la suite
La poupée de porcelaine de Maxence Fermine
La poupée de porcelaine de Maxence Fermine
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Jubilatoire, 12 mars 2014
Lécriture dun roman fantastique pour adolescents permet toutes sortes daudaces délicieuses pour un auteur, et Maxence Fermine ne sen prive pas dans " La poupée de porcelaine". Il y introduit ses fantasmes à lenvi, il invente même un vocabulaire spécial, sorte dargot de son cru, et ma foi assez savoureux, dont il offre gracieusement la traduction à la fin du livre, dans un dictionnaire.

Le premier chapitre, qui traite dun événement très particulier, mais dont je tairai la teneur, afin de préserver la surprise de la découverte, ma demblée beaucoup plu.

Laventure… Lire la suite