mel

 
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 57% (12 de 21)
 

Commentaires

Classement des meilleurs critiques: 408 119 - Total des votes Utile : 12 sur 21
La brise du golfe de Gerri Hill
La brise du golfe de Gerri Hill
Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 4 ème de couverture, 2 juillet 2012
Le Dr Carly Cambridge, biologiste spécialiste des oiseaux de rivage, lance un programme de sauvegarde des marais sur le littoral texan. Elle se donne à cette cause avec la fougue que l'on consacre d'ordinaire à l'amour ' auquel elle a renoncé depuis une rupture dévastatrice.

Pat Ryan, photographe de renom, se fait embarquer malgré elle dans une action bénévole pour ce projet, alors qu'elle connaît mal les oiseaux et se méfie des défenseurs de l'environnement.
La confrontation des deux femmes promet d'être houleuse, et un violent ouragan près de s'abattre risque d'ébranler bien plus que la… Lire la suite
Sexe, mensonges et quiproquos de Tyne O'Connell
Sexe, mensonges et quiproquos de Tyne O'Connell
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 archi nul, 24 octobre 2011
je ne comprends pas comment on peut qualifier ca de roman lesbien. il y a bien un couple ou deux mais laissé a l'écart tout au long de l'histoire. Le récit n'est pas simple à suivre surtout à cause des notes d'humour (rébarbatives et lassantes) et les "ma grand mère disait". Le personnage principal s'apitoie sur son sort et juste la fin est plus réjouissante. Ce récit est tiré par les cheveux, je l'ai fini pcq je finis ce que je commence. C'est pour moi un navet même en dehors du listing lesbouc' ca reste nul (à mon gout bien sure).
A l'évidence, I Can't Think Straight de Shamim Sarif
1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 pas accroché, 24 octobre 2011
j'ai eu du mal a me mettre dans l'histoire et eu du mal a avancer ensuite. Ca se passe dans un milieu différent, tenu secret du quand dira t on, un sujet sensible d'un point de vue culturel. On ressent ce coté sensible du sujet et aussi une distance par rapport au récit. je me demande à quoi ressemble le film. Le milieu culturel à l'air d'être quelque peu oublié en avançant, ce qui donne une tournure plus trouble à la suite. Je dirais que le livre est d'un ton bizarre même si au fond cela donne une forme de morale.