ARRAY(0xa80d2114)
 

Parsifal

 
Classement des meilleurs critiques: 1 520
Votes utiles reçus relativement à des chroniques: 87% (407 de 470)
Lieu: EuropaNostra
 

Contributions


Classement des meilleurs critiques: 1 520 - Total des votes Utile : 407 sur 470
Souvenirs d'enfance et de jeunesse de Ernest Renan
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Interessant et agréable, 11 novembre 2013
Second livre d'Ernest Renan que je lis (le premier étant le passionnant "Marc-Aurèle ou la fin du monde Antique).

Il ne s'agit pas d'études critiques sur une période historique, une religion ou un texte religieux mais tout bêtement de ses souvenirs de jeunesse, l'enfance, le séminaire, l'évolution de sa pensée, la perte de la foi qu'il explique clairement et sans animosité envers le catholicisme ni envers ses premiers maîtres.

Bon petit livre qui me laisse une impression très positive de l'homme.
Chère visiteuse de Boudard Alphonse
Chère visiteuse de Boudard Alphonse
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ca c'est de l'histoire !, 16 mars 2013
L'histoire de cul et (un peu) d'amour entre un jeune gangster roi de l'évasion et une comtesse la cinquantaine encore bandante et blindée de fric, mais raconté par Boudard, voilà quelque chose de bonnard.

Si ce livre devenait un long-métrage, il risquerait d'être interdit au moins de 18 ans, tant il est question de b***e et de passion entre les deux personnages si opposés par l'âge (la trentaine pour l'un, la cinquantaine pour l'autre) et le milieu social (voyoucratie Parisienne pour l'un, aristocratie "jet-setteuse" pour l'autre). Mais voilà, Madame la Comtesse, beau avoir cessée sa vie dorée, cessé d'avoir… Lire la suite
Madame... de Saint-Sulpice de Alphonse Boudard
Madame... de Saint-Sulpice de Alphonse Boudard
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Cela fait peu de temps que j'ai découvert l'écrivain Alphonse Boudard et je dois avouer que je suis à fond. Madame...De Saint-Sulpice est le deuxième livre d'Alphonse que je lis (le premier était La Fermeture) et j'ai beaucoup aimé au point de l'avoir dévoré en très peu de jours.

Raconter l'histoire d'une taulière de bordel à putes Parisien de l'Entre-Deux Guerres est déjà pour moi interessant mais que ce bordel soit appelé l'Abbaye parce qu'il est fréquenté surtout par des curetons, évêques et autres cardinaux, voilà qui est peu ordinaire.

On… Lire la suite