undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Fête des Mères

  • Neige
  • Commentaires client

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles61
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 février 2005
Un choc à la lecture de Neige, ma première rencontre avec Fermine. Prose ou poésie, puissance de l'écriture qui envoûte, fait jaillir des paysages, des tableaux, des portraits d'une irréelle beauté, une écriture si forte qu'elle semble portée par une musique qui nous capte et nous envahit insidieusement.
On ne lit plus pareil après avoir lu Neige.
Et les autres livres sont aussi beaux.
Et Maxence Fermine n'a que 36 ans. Quel talent !
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2007
Un petit livre plein de poésie, de charme, de simplicité et de blancheur. La lecture est facile et rapide. Trop rapide à mon goût pour entrer tout en

entier dans le roman et en apprécier toutes les subtilités - il fait moins de 80 pages et l'écriture est très aérée. J'ai pourtant beaucoup apprécié ce livre.

Une histoire pleine d'amour: l'amour de la neige, l'amour de Neige, l'amour de la poésie. Mais je crois qu'un extrait de ce petit livre sera plus parlant que tous les descriptions que je pourrai faire:

" La neige est un poème. Un poème qui tombe des nuages en flocons blancs et légers. Ce poème vient de la bouche du ciel, de la main de Dieu."

(p.13)

" Ce fut un voyage vers le soleil de son coeur. La pureté du monde et de sa lumière s'offrait à son regard. En marchant lentement sur le chemin, Yuko ressentit une joie pure et étincellante. Il était libre et heureux. Il emportait pour seul bagage l'or de sa foi en l'amour et en la poésie."

(p.36)

"L'amour est bien le plus difficile des arts. Et écrire, danser, composer, peindre, c'est la même chose qu'aimer. C'est du funambulisme. Le plus difficile c'est d'avancer sans tomber. "

(p.50)
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2002
Si vous avez envie de rêverie,de pureté, et de bien-être,
ce livre est pour vous.
Découvrez dans ce roman la quête d' un jeune japonais vers la perfection de son art: La Poésie.
Lecture facile, mots à boire et bonheur à partager!
0Commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mars 2006
Ma lecture de cette véritable oeuvre d'art est toute fraiche et j'avoue que les mots se mèlent dans mon esprit tellement les images et les sensations se bousculent.
Si vous avez une toute petite heure à tuer (ou à faire vivre, c'est selon), alors osez découvrir la véritable couleur de la neige ! Vous serez surpris et sans nul doute ébloui par tant de chaleur !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2004
Ce livre très court narre la rencontre, dans le Japon du XIXeme siècle, du jeune Yuko - qui se perd dans la contemplation de la neige et dans la création des haïkus (art poétique japonais qui allie la beauté à l'évidence) - et Soseki, maitre incontesté dans l'art de la poésie, de la peinture et de la musique, qui s'initia aux art en souvenir de Neige, sa femme tant aimée ("J'ai tenté de retrouver la beauté de neige de son visage, en peinture, en musique, en poème")... Voici un livre simple et d'une beauté troublante, une histoire de poésie, de recherche de soi, et d'amour : un amour perdu, jamais oublié. Un livre beau comme un cerisier en fleur dans un jardin japonais...
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Neige /Maxence Fermine
Prose spontanée délicate et limpide. Douce et subtile musique des syllabes et des mots telle une poésie. Dentelle verbale en oblation.
Le jeune Yuko consacre sa vie pourtant encore brève au monde du haïku. Des haïku de neige, des haïku de la saison hiémale, sans couleur, la neige poésie de l’hiver.
Le haïku est un court poème calligraphié composé de trois vers et de dix sept syllabes.
Et si Neige était aussi un prénom, celui d’une jeune française, funambule et danseuse sur la corde raide, non seulement pour trouver l’équilibre et avancer pas à pas avec sagesse dans la vie mais aussi pour ressentir le frisson, jeune femme dont Soséki, alors jeune samouraï de l’empereur tombe follement amoureux…
Yuko part à la rencontre du maître Soséki maintenant âgé qui doit lui enseigner l’art des couleurs.
Sur le chemin semé d’embuches Yuko découvre la belle endormie nue en son linceul de glace .Il tombe éperdument amoureux de cette beauté éternelle et inaccessible.
La rencontre avec Soseki :
« Je vois encore le bleu des grenouilles et le jaune du ciel. » dit le maître aveugle …
Bien des surprises attendent encore le jeune Yuko et l’amour aussi.
Ce bref récit initiatique nous fait découvrir en quelques lignes un langage concis à la recherche d’une esthétique pour exprimer le temps qui passe et la fragilité des choses selon la tradition japonaise. Un joyau, un petit chef d’œuvre comme souvent chez Maxence Fermine pour qui écrire relève de l’art du funambule, si tant est qu’écrire « c’est avancer mot à mot, pas à pas, page après page sur le chemin du livre…pour devenir un funambule du verbe.
.Dire l'indicible 'Peindre l'invisible'Dans un style simple et raffiné, minimaliste et poétique, Maxence Fermine nous fait découvrir le voyage de Yuko pour parvenir à écrire les plus beaux haïkus qui soient. Conte ou poème en prose, ce beau texte de 100 pages est un régal et nous emmène par petites touches picturales au Japon de l 'ère meiji. A lire pour passer une heure de rêve, dans un autre monde.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2000
Un livre-poeme pour conteurs, à lire entre veille et rève, près d'un feu de bois sous une estampe japonaise d'Hiroshige.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2005
Comme dans beaucoup d'autres récits du même auteur, les personnages vivent leurs passions sans jamais penser à reculer ... Maxence Fermine nous offre avec "Neige" un conte fascinant sur la Beauté, l'Art et l'Amour, qui se lit d'une traite et nous laisse rêver, même longtemps après le mot FIN ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2009
Neige met en scène le fils d'un moine shinto qui décide de devenir poète à l'époque médiévale. Fasciné par la neige, il compose des haïkus de toute beauté qui attirent l'attention du poète officiel de la cour. Mais avant de venir auprès de l'empereur, notre poète aura à apprendre d'un vieux maître.

Ce court roman exprime avec sensibilité la mentalité du haïku et nous fait voyager dans un monde de poésie, de nature et de calme. On ne peut rester insensible devant le travail du romancier qui signe là un premier roman impressionnant. Toutefois, une certaine maladresse dans la composition rend la lecture bancale : l'intention est pure, la réalisation laisse à désirer. Dans le genre « hommage à la poésie du Japon », Soie de Alessandro Baricco fait nettement mieux. Néanmoins, voilà un ouvrage qui a le mérite de l'intelligence et de l'originalité, ce qui n'est pas si mal.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Maxence est doué dans son genre. Il rend cette histoire si magique, si belle, avec le thème récurrent de l'amour dans ses livres.

La Neige est belle. Et il la rend encore plus belle. Bravo.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,60 €
6,50 €
5,40 €
14,95 €