Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici undrgrnd nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles15
4,8 sur 5 étoiles
Format: Cuir/luxe|Modifier
Prix:69,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mai 2007
Je ne suis pas gaulliste, encore que d'accord avec bien des aspects de la politique suivie par le Général. Souvent agacé, parfois séduit, jt suis presque toujours admiratif devant sa rigueur politique, son caractère vraiment singulier, son jugement sur les hommes. Mais l'aspect le plus fascinant de ces Mémoires, c'est la langue. Latiniste de formation, je ne puis qu'être troublé, après d'autres, par le fait que chaque phrase semble avoir été d'abord pensée en latin avant d'être traduite en français. Familiarité avec Tacite, Tite-Live et César? Trace de l'éducation atypique et remarquable qu'il reçut dans le milieu familial? Méthode pour introduire une distance entre lui et ses émotions, lui et son lecteur, et renforcer ainsi le poids des mots qu'il emploie, en leur donnant à la fois de la solennité et le léger décalage qui signale le "chef"? Tout cela est sans doute vrai, et n'entre pas pour rien dans l'atmosphère unique de ces écrits, dont quelques sots ont dit qu'ils n'avaient pas les qualités littéraires suffisantes pour trouver place dans la Pléiade. On attend encore de voir leurs oeuvres, à ceux-là...
33 commentaires|59 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2000
Bon, je ne me referai pas, quand je lis De Gaulle, j'ai des frissons dans le dos. La France Libre est vraiment la plus extraordinaire aventure que le pays ait connu. Je crois que dans l'histoire du monde il est unique qu'une nation doive autant a un seul homme. Ce livre permet encore une fois d'entendre la voix de ce geant austere qui pendant un temps trop bref a su hisser la France a sa hauteur. Et il laisse imaginer quelle responsabilite ce devait etre, quand d'autres en France perissaient sous les balles de l'occupant en criant son nom et celui de la France.
Un dernier mot, sur les Memoires d'Espoir. Les critiques les trouvent plus faibles, mais comme j'aimerais que ceux qui ont aujourd'hui en charge le pays les lisent et s'en inspirent. Elles furent ecrites pour eux, pour nous. De Gaulle jeta ses derniers forces pour nous les transmettre. Rien n'y est mediocre.
0Commentaire|88 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La lecture des Mémoires de Guerre vous laisse, une fois le livre refermé, interdit, soufflé et admiratif.

La vision gaullienne, quasi-prophétique du sens de l'Histoire, se fonde sur des intuitions fulgurantes et de longues méditations à propos de la nature des peuples et du rôle de la France.
Cette vision (quel autre mot convient mieux que celui-là ?), portée par l'amour du Pays et la grandeur de la tâche à accomplir, appuyée sur l'orgueil inflexible (équivalent au "we shall never surrender" de Sir Winston Churchill, Churchill d'Angleterre comme l'écrivait Albert Cohen), sur l'implacable volonté et sur le sentiment d'Incarnation nourri par une "certaine idée" de la France, de la force de l'Etat ("le Politique" ou l'intelligence de l'Etat personnifié) et de notre place dans le Concert des Nations, tout cela nous a redonné le souffle, le lustre, la dimension qui étaient la notre avant le Grand Désastre de 1940.
A l'heure où la page se tourne, où la France se libère de ce terrible poids et où de nouvelles perspectives s'affichent, il est bon de lire et relire ce texte, de facture stylistique "Grand Siècle", austère, emporté, lyrique pour mesurer quel Géant fût cet homme, combien lui est dû et combien nous lui devons.
Il arrive que les pires moments soient affrontés avec espoir tout simplement parce que des hommes se hissent à une hauteur exceptionnelle et affrontent la tragédie historique avec une ampleur de vue, un sens foudroyant de la décision et une immense impavidité face aux coups du sort.

Comme Churchill était d'Angleterre, De Gaulle était de France.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai déjà tenté d'écrire un commentaire sur ce livre exceptionnel: Chez Amazon, tout dépend qui est de service, si c'est un professionnel ou un ces de trostskystes comme ceux qui se disent libraires à la FNAC et épurent les rayons et, ont, c'est logique une haine naturelle pour le "fasciste" De Gaulle.
Ces mémoires révèlent avant tout un écrivain exceptionnel: c'est de l'écriture ciselée qui révèle une grande culture - nos inspecteurs généraux de l'education nationale diraient aujourd'hui, dans leur logorrhée bourdieusienne, une "culture de classe".
On connaît les mémoires de guerre qu'il est toujours fascinant de relire. On connaît moins les Mémoires d'espoir qui relatent son expérience du pouvoir et l'hostilité des classes dominantes. Son analyse de mai 68 est limpide: il avait parfaitement compris qu'ayant modernisé la France à marche forcée à la faveur des évements d'Algérie, les classes dominantes et le "régime des partis" allaient le lui faire payer: la France avait besoin de souffler, de faire évoluer ses relations sociales. Les "révolutionnaires" de mai 1968 étaient en fait des contre-révolutionnaires - on le voit aujourd'hui - qui n'ont de cesse de détruire son oeuvre.
J'emmène régulièrement mes enfants visiter La Boisserie pour voir ce qu'est la vraie grandeur: la simplicité et la foi dans la grandeur de l'Idée.
11 commentaire|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2013
De Gaulle est connu pour avoir été un chef de guerre, un résistant de la première heure, un stratège (pensez à son livre au fil de l'épée qui a tant influencé les généraux de la Wehrmacht), un chef d'état qui a remis la France sur les rails d'un honneur perdu à deux reprises. C'est aussi un homme de lettres au style inégalable qui rejoint les plus grands auteurs classiques, notamment les historiens romains.
"France mère des arts, des armes et des lois". L'un de ses fils résume à lui tout seul tout cela.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2010
Le souffle de ces mémoires ne s'éteint pas avec LE SALUT. Dans le contexte actuel de la mondialisation, LES MÉMOIRES D'ESPOIR donnent un éclairage sur les propositions politiques des uns et des autres : DE GAULLE est tellement actuel, même si ceux qui s'en nourrissent (anciens conseillers)voudraient l'enterrer parce qu'ils ont inconsidérément ouvert les vannes à l'EUROPE DES 27, développé la culture du MOI et rapidement enterré la FRANCOPHONIE-CULTURE-PORTEUR DE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL.Un militaire qui a su s'extraire du moule qui aurait du le formater.Quant au style de l'écrivain, ne pas y trouver dans LES MÉMOIRES DE GUERRE, un BOSSUET, un CHATEAUBRIANT aux accents futurs du MALRAUX Ministre, c'est faire preuve de mauvaise foi. Mais la pensée "unique" s'est souvent déchaînée contre ce grand TIMONIER . . .
MARCO
Capitaine de navire
Dans la Marine Marchande
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
The Twentieth Century would have been a poor time without the General. Yes, he could be difficult, even maddeningly so; but he understood without hesitation what the situation required in 1939 and again in Paris in August 1944 and Strasbourg in December. And yet again in 1962. Imperfect, yes; difficult, yes; great, without the slightest doubt. Certainly the greatest statesman France produced in the Twentieth Century and probably since Napoleon I. To see events through De Gaulle's eyes (even allowing for his biases) makes this book worthwhile.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce mot d'ordre, celui des Soviétiques à Stalingrad, s'applique à l'Homme du 18 juin. L'exceptionnel "Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France" ouvre ce texte, lui donne sa ligne directrice et ne dévie pas d'un pouce.

Dès lors, le lecteur est convié à assister au plus terrible conflit de tous les temps passés et actuels, à vivre la Tragédie de 1940 et à mesurer quel service fût alors rendu à la Patrie par certaines femmes et hommes dont le plus implacable Connétable que l'Histoire de France ait jamais eu à son service.
Cette Flamme, parfois vigoureusement entretenue, parfois proche de la disparition,aujourd'hui regardée avec surprise, ironie et bassesse d'esprit, n'est pas perdue pour tout le monde. Sa lumière guide comme celle d'un phare.

Enfin ces Mémoires des Années Terribles envoûtent le lecteur par un style que seuls un Corneille, un La Rochfoucauld ou un Retz ont eu.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2012
Tres bon livre retracant la vie du Grand Charles. La redaction est bien maitrisee et le livre se lit avec une facilite deconcertante. Je le recommande pour tous ceux qui sont ferus d'Histoire et qui veulent en savoir plus sur de Gaulle et la 2EME guerre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2011
Remarquable à tous points de vue. Voilà une lecture de grande littérature et d'une approche politique et historique sans égale!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)