undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles31
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 décembre 2011
Fan de Tom Clancy depuis le début, j'avais hate de retrouver les péripéties de cette bande de personnage.
Mais ce livre donne l'impression de vouloir à tout prix réunir les anciens "characters" en voulant en faire des copains qui ne se sont jamais quittés. Scout toujours !
Quant à l'histoire, j'ai bien du mal à accrocher : Le père Ryan est un phénomène, le fils Ryan a encore plus de qualité. C'est de la Série B.

Tom, il faut arreter la XBox et revenir à l'écriture. On s'en fout d'avoir des scénarios bas de gamme.
Et la traduction française : Des fautes, des phrases incompréhensibles, d'autres qui ne veulent rien dire.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2012
Ce bon vieux Tom a perdu la main!
Un seul tome aurait suffi en éliminant ce trop-plein de bavardages qui ne font que du remplissage.
En outre, on change de lieu,d'évènement et de protagonistes à chaque chapitre,ce qui crée une discontinuité fatigante pour qui n'a pas une mémoire d'éléphant.
J'attaque le tome 2 dans l'effort,en espérant que l'histoire commencera avant la fin...
Mieux vaut relire les premiers opus,tellement plus brillants!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Au cours des années, j'ai suivi les aventures de Jack Ryan d'analyste de la CIA jusqu'à président des États-Unis à la retraite. J'avais été un peu déçu par les derniers opus. J'ai quand même craqué pour ce « Mort ou vif » consacré à la traque des terroristes islamistes de par le monde.

C'est dense, parfois ça démarre bien et puis ça retombe. Toujours cette habitude de Tom Clancy de lancer les pistes dans tous les coins. On se dit que ça va marcher et puis ça retombe régulièrement. Franchement le final m'a déçu.

Au delà du suspense, je reconnais avoir du mal à adhérer à cette idée d' « agence parallèle » et de Jack Ryan Junior...

Au final, un bon thriller - de base - sans plus. Mais surtout pas du Clancy comme à la grande époque. Le souffle n'y est vraiment plus. Dommage !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2013
Tom Clancy a fini par généraliser des mises en place loooongue et inutilement détaillées. Où est l'esprit des Octobre Rouge et autres Danger Immédiat ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2012
Trame trop confuse . On a du mal à suivre....sauf pour les pros en informatique qui ont du s'éclater !!!Idem pour le T2
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
Ce commentaire s'applique aux deux tomes qui sont entièrement complémentaires.

Le roman présente un groupe de la CIA-intelligence Service chargé d'épier un grand gourou du terrorisme international connu sous le nom de l'Emir et préparant des attentats à la chaîne aux USA.

Clairement je n'ai pas apprécié cet ouvrage. Comme le précise un commentaire précédent, Clancy a cherché à remettre tout son petit monde (Ryan, Clark, Chavez et Domingo) au service d'un scenario qui manque sérieusement de piquant. Un comble: on s'ennuie tant l'action est lente et le récit confus, ce qui atteint cette fois-ci le paroxysme pour un Clancy déjà réputé. Les 100 dernières pages du deuxième tome sont plus dynamiques (trop? voire baclées...) que les 700 les précédant.
Je doute également que le scenario soit aussi bon au titre d'en faire une telle prose. L'ensemble est très prévisible et les quelques séquences d'originalité ou de suspens se font très rares.

Il est malheureux que ce grand auteur que fût Tom Clancy nous ait quittés en laissant comme "derniers testaments" des oeuvres de qualité bien différente des premières. La série "dette d'honneur" et "sur ordre", sans oublier "tempête rouge" resteront pour toujours des modèles du genre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
une question s’impose à moi : pourquoi avoir choisi de faire une parution en deux tomes distincts, alors qu’ils sont indispensable l’un à l’autre ? Le tome 2 est une continuité du tome 1 qui n’aboutit à rien seul. De plus vu le choix de mise en page et de police, les deux tomes auraient pu être fusionnés.
Bref, ceci était une question existentielle, mais qui ne manquera pas d’interpeller toute personne ayant un budget un poil serré (en effet ça nous fait du 44€ éditeur pour les deux).
Pour l’histoire, on plonge dans le monde de l’espionnage aux USA. Un ennemi public, l’Emir, des opérations secrètes et dispersée qui progressent lentement et en secret, un président qui fait office d’épouvantail et un ex-président qui se laisse convaincre, des espions recrutés un peu partout…et une grande question : on aboutit à quoi à la fin ??
Lorsque j’ai commencé cette lecture, j’ai détesté être baladé d’un bout à l’autre du globe, à raison de quelques petits paragraphes, voir d’un chapitre, sans explications avant/pendant/après. Et ne parlons pas des multiples noms de personnages qui apparaissent, et dont on ne sait pas si on les reverra plus tard. Du coup dur de tout retenir, mais on ne sait pas lesquels sont important. Résultat, à la moitié du premier tome, je galérai encore à retrouver qui est qui ? Défaut qui passe passé cette première moitié, mais qui fait qu’il faut bien s’accrocher au départ. De même les multiples petites histoires, trouvent doucement une cohérence dans la deuxième moitié du premier tome, et finissent par accrocher l’attention du lecteur. Il était temps me direz-vous, mais si l’on remet en perspective, un quart de l’histoire global, ce n’est pas trop dramatique.
Le côté patriote n’a trouvé aucun écho en moi, mais je ne suis pas américaine, et ce livre semble plus à destination du public américain. Soucis quotidien, économie, armée, politique et j’en passe doivent plus parler à l’américain moyen, qu’au français, à moins que celui-ci ne suive l’actualité internationale.
Regardons maintenant ce roman comme un thriller (il est présenté comme techno thriller :
Le techno-thriller est un genre de la littérature, du cinéma, du jeu vidéo et de la bande dessinée populaires. Il consiste à développer une intrigue contemporaine de politique-fiction catastrophe (guerre, menace terroriste majeure, etc) dont la résolution passe par l'usage de moyens militaires de haute technologie et par des actes héroïques individuels. (source : Wikipedia) )
Un complot qui se trame à l’échelle du globe, des protagonistes qui passent d’un pays à l’autre, d’un côté pour monter leur coup, de l’autre pour contrer les vilain. Bref du classique du genre. Il y a une volonté de l’auteur de donner de la profondeur aux personnages, malheureusement, il y en a trop, et on les voit trop peu à chaque fois, pour que cela réussisse. Heureusement, toutes les pistes lancées par l’auteur sont exploitées et vont trouver une réponse, mais là encore, il y en a un paquet.
J’ai trouvé dommage que la fin se fasse si vite. Nous avons trois personnages qui disparaissent purement et simplement (plus simple peut-être) : la prostituée, la mercenaire et sa cible. Pourquoi en parler autant si c’est pour qu’ils ne reviennent même pas pour une fin digne de ce nom ? et mon plus gros reproche, la fin « fin » du livre.
Pendant les trois quarts du scénario, l’auteur peaufine son coup fort, des petits détails sont fouillés (trop parfois, parce que avoir 15 références d’armes ou de silencieux ne m’intéresse pas) et tout tombe d’un coup. Je sais que les meilleurs plan peuvent échouer sur un petit rien, mais là c’est un roman. Démanteler un projet semblable à celui du 11/09 en quelques pages me parait décevant.
Bref, je dirai que ce roman n’est pas mal, il est fouillé et on est sensible aux efforts faits, mais un ensemble de petits détails font que pour moi il passera juste la barre de la moyenne (3/5, voir 3.5/5).
Un dernier détail, ne tardez pas trop après le tome 1 pour embrayer sur le tome 2, sinon vous risquez de nager un peu en attendant de retrouver vos marques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
Tom Clancy de "Octobre Rouge" à "Sur Ordre", c'est LA réfèrence à mes yeux, mais depuis de longues années j'ai appris à me méfier de l'utilisation abusive du nom de l'auteur (avec son accord) donné à toute une littérature dérivée qui n'en a jamais eu le talent (op center, power games, Net Force et compagnie). Je pensais que le retour du seul nom du Maître en 1ere de couverture annonçait son vrai retour à l'écriture mais, non, Tom Clancy cntinue d'être une marque, un label. Ici, Grant Blackwood est le nom en petite police de caractère qui figure à l'interieur. Dans quelle mesure l'un et l'autre ont ils produit le résultat? Toujours est-il que le résultat, même s'il s'inspire de la méthode ayant fait ses preuves jusqu'à "Sur Ordre", n'est pas à la hauteur, et de loin avec ce qu'il a produit par le passé. L'intrigue s'avère par moment nébuleuse et la connaissance des schémas de pensée de l'activisme musulman tout ce qu'il y a de plus politiquement correct, là où Tom Clancy avait une excellente connaissance du monde communisme et de la psychologie de ses populations. L'intrigue est interessante, mais pas vraiment plus. Aucun caractère visionnaire comme dans "Dette d'honneur" ou (encore) "Sur Ordre". Le recours, enfin, à une énième nouvelle agence "black ops" est inutile (c'est fréquent chez Clancy), il y a assez à faire avec ce qui existe réellement. Quant à faire de Clark et Chavez, des équivalents généraux et colonels (tant qu'à faire, pourquoi se gêner !) c'est risible d'autant que leur implication se fait toujours au même degré dans les scénarii alors que Jack Ryan, dans les fonctions qu'il occupait incarnait davantage la fonction et les activités de son personnage. Bref, Tom Clancy est un cru qui vieilli mal, d'un point de vue littéraire. Mais qui se porte bien financièrement. D'où les 2 tomes, mais là, c'est peut être plutôt du côté de l'éditeur français qu'il faut faire les gros yeux. Dernier point: certaines tournures de phrase enfin sont des traductions de l'anglais qui ne s'emploient pas en français, mais ce n'est pas la 1ere fois que je le constate avec ce traducteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2011
Je lis Tom Clancy depuis le début. Et là, je dois avouer, je suis déçu. J'ai l'impression que le roman est baclé sur la fin, qu'il a été fini à la va-vite.
Je vous rassure, c'est bien du Tom Clancy. Mais il manque ce petit quelque chose que les autres avaient. Les autres romans avaient une envergure plus internationale, plus catastrophique voilà. Ici, ce n'est plus osé comme avant.
Dommage, car il y a de quoi faire.
Tom, arrête tes jeux vidéos, et remets-toi à bien écrire ! Et prends ton temps !!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2013
En tant qu'inconditionnel de Tom Clancy, je suis toujours extrêmement ravi de lire un nouvel épisode de la saga Rayan. Celui-ci est de la même trempe que tous les précédents. Il y ceux qui aiment et les autres. Clancy ponctue son récit de passages descriptifs, expliquant certaines données techniques (souvent très poussées et réelles) ou relatant l'État d'esprit ou la pensée d'un personnage. Cela peut quelquefois paraître long de par l'impatience que suscite l'action de son histoire. Mais c'est Clancy et finalement il nous permet de nous imprégner de son univers.
Paix à votre âme monsieur Clancy.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €