undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles12
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 novembre 2013
Comment ne pas être abasourdi par l'attitude des médecins de l'époque (d'une grande majorité) envers ces malheureux soldats, qui à ,défaut d'être marqués dans leur chair, le furent dans leur âme, atteints de névroses aux multiples visages à la suite des violents bombardements de la grande guerre. L'attitude scandaleuse de ces pseudo neurologues et autres psychiatres en dit long sur leur absence d'humanité, à noter que leur comportement innommable dépassera en cruauté celui de la hiérarchie militaire vis à vis de ces pauvres malheureux, un comble pour des soignants !!!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
Bon documentaire sur cet épisode méconnu ou que l'on veut cacher sur le sort atroce réservé aux poilus qui n'ont pas résisté psychologiquement et que l'on a torturé à l'électricité dans les hopitaux psychiatriques. Absurdité et incompétence des militaires et complicité du corps militaire et des politiques en place
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 16 novembre 2013
Cette étude concernant uniquement l'Armée française met en évidence les difficultés pour les médecins à traiter les soldats atteints de troubles neurologiques durant la GG. La neurologie réalise ses premiers pas véritables à cette époque et les neurologues balbutient dans leurs traitements. Ils sont tiraillés par les directives de l'Armée qui veut remettre le blessé sur pieds le plus vite possible- pour le renvoyer au front- et par le désir de soigner posément ces malades du mental. Débusquer les simulateurs, les « tarés » héréditaires qui étaient prédisposés à ce genre de troubles, est aussi leur « devoir ». Les soldats commotionnés sont principalement traités par de l'électrothérapie massive. Le fameux « shell-shock » des Anglais ou « l'obusite » des Français n'a pas bonne presse auprès des médecins, du monde politique, ni du pays tout entier. Ces soldats mutiques, aveugles, sourds, paralysés, plicaturés, tremblants alors que « mécaniquement » leurs organes fonctionnent exacerbent les neurologues....
L'étude est assez restrictive et énormément de pages sont réservées au « torpillage électrique », l'auteur focalise son étude sur deux ou trois neurologues qui ne furent pas des exemples de par leurs comportements médicaux, il s'en suivi d'ailleurs de « grands » procès. Car à côté de ces bourreaux, de nombreux médecins sur ce genre de malades firent un boulot magnifique, ce que ne reflète pas cette étude.
Mais n'oublions pas, que la neurologie qui ne traitait au début du 20ème siècle pour ainsi dire que des femmes pour hystérie ou neurasthénie ou des fous des deux sexes, était bien démunie face à ces soldats au regard totalement absent et au comportement apathique ou désordonné ...Ce qui n'absout absolument aucune dérive médicale !
La couverture du format de poche et celle du format broché - format que je possède- sont toutes deux exceptionnelles!
44 commentaires|29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2015
Un regard sur une partie méconnue de la première guerre mondiale : les séquelles psychologiques des soldats, et surtout les traitements inhumains qui leur furent imposés pour tenter de les soigner. Où l'on s'aperçoit que la science est vraiment fille de son époque, et que ce qui semblait la pointe du progrès à l'époque ferait (et faisait déjà, dans une moindre mesure) bondir de nombreux praticiens aujourd'hui.

A l'inverse de leurs camarades blessés physiquement et largement pris en charge, eux sont ignorés et renvoyés au combat, ou retirés du front et condamnés à errer sans fin d'hôpital en institut sans être véritablement compris. Blessés au plus profond d'eux-mêmes ils vont en outre connaitre la honte d'un traitement traumatisant et douloureux, reconnu néanmoins à l'aune de résultat parfois maquillés.

C'est aussi le combat entre les différentes personnalités du corps médical, puisqu'il y aura néanmoins des voix pour s'élever et tenter de mettre fin à ces traitements. Mais la raison d'état et le corporatisme jouent à plein pour occulter la réalité et permettre de gérer ce contingent d'indésirables que l'on estime faire preuve de mauvaise volonté ou d'anti-patriotisme.

Un document édifiant que je suis heureuse d'avoir découvert, et qui me permet aujourd'hui d'avoir un éclairage supplémentaire sur la der des Ders.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2014
En effet, il permet de savoir "comment on soignait" les pauvres poilus choqués... par un fou qui pensait avoir la science pour cela. Bravo et merci Jean-Yves LE NAOUR
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2014
Bien documenté, solide, référencé, un ouvrage sur les psycho-traumatismes de guerre.
Un livre à connaître pour ceux qui s'intéressent en profondeur au sujet ; un livre agréable à lire pour les non professionnels.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Ce document essentiel dénonce un aspect de la guerre minimisé, voire occulté par les autorités civiles et militaires des deux camps - A lire absolument
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2016
Ce livre est consacré au sort réservé aux soldats psychologiquement traumatisés pendant la première guerre mondiale. Le souci de débusquer les simulateurs et la complicité de sommités médicales ont conduit à des pratiques assez ahurissantes, qui étaient de véritables tortures.
C'est un très bon éclairage sur un aspect peu glorieux de la grande guerre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2015
Cet ouvrage révèle un coté méconnu de notre histoire. Le vécu des soldats aux combats, mais surtout les dégâts causés par ceux-ci, et la méconnaissance de la médecine à cette époque. Comment les médecins infligeait des remèdes pires que le mal....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2016
Très bon livre qui retrace le traitement des soldats choqués par les combats dans les tranchées.Explications medicales très précises avec de nombreux exemples
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
8,50 €