undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles42
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:4,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 septembre 2012
J'ai vu tous les films '' la planète des singes '' et je les aime bien .Comme je connais '' l'histoire''je n'aurais jamais eu la patience de lire le livre ,sans l'insistance d'un ami . Pourtant , croyez moi : aucun film ne vaudra jamais le livre . Tout simplement parce que Pierre Boulle est dans une perpétuelle complicité brillante d'intelligence et d'humour avec le lecteur et que cette complicité ne saurait passer à l'écran. Après tout: à chaque art ses domaines de compétences.C'est une lecture qui fait du bien: une création humaine à laquelle on est heureux d'être invité, qui nous donne enthousiasme et espoir dans ce que notre race est capable de faire . -Je me permets de signaler que je suis un piêtre lecteur incapable d'avaler de gros pavés et que si je recommande ce livre(qui est de taille très raisonnable) , vous pouvez être sur qu'en plus d'être pris par une histoire captivante, je me suis beaucoup amusé et je n'ai pas vu le temps passer.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2015
Ce bouquin mérite d'être au BAC de français, mais peut être que quelques examinateurs s'y reconnaitraient lol ?
La prochaine fois que nous passerons dans un zoo, rappelons nous qu'il y a deux côtés aux barreaux, que le bon côté n'est pas forcément celui qu'on pense.

En fait, il n'y a pas de bon côté, c'est une barrière bien mince, voire un simple mirroir.
Boulle a fait très fort. En un autre siècle, on l'aurait peut être enfermé pour son impudence, oser nous comparer à des macaques !

Je dit en d'autres temps mais par ceux qui courrent, on l'accuserait peut être bien de sacrilège ...
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En l'an 2500, une mission d'exploration intersidérale quitte la Lune. Direction Bételgeuse, distante de 300 années-lumière! A bord, trois hommes: le professeur Antelle, cerveau de l'expédition, Arthur Levain, son adjoint, et Ulysse Mérou, un journaliste. Après deux ans de périple, nos aventuriers de l'espace arrivent enfin dans les parages de Bételgeuse et décident de se poser sur l'un de ses satellites, une petite planète qui ressemble à s'y méprendre à la Terre. Mais une drôle de surprise les y attend. Vivent là, en effet, des singes hautement civilisés! Lesquels, malheureusement, n'aiment pas beaucoup leurs cousins humains qu'ils enferment dans des cages et utilisent comme cobayes scientifiques...

Paru en 1963, c'est peu dire que ce bref roman est un classique de la SF... Ah, quel éclair de génie eut Pierre Boulle le jour où jaillit de son imagination cette histoire qui redistribue de manière si étonnante les cartes de l'Evolution... J'avais lu ce livre enfant et l'avais adoré alors pour ses qualités purement récréatives. Eh bien, en le relisant tantôt, si j'ai retrouvé ces qualités, j'ai aussi et surtout apprécié son substrat philosophique, ses enjeux métaphysiques et bien sûr ses mérites littéraires qui sont loin d'être négligeables. Car ce roman, mine de rien, est écrit dans une prose éminemment châtiée où fourmillent imparfaits du subjonctif et tournures de phrase fort élégantes!

Allons, pourquoi ne pas le dire? Ce livre est tout bonnement parfait. Il divertit et fait réfléchir à parts égales. Tout lecteur, de 7 à 107 ans, y trouvera matière à frémir ou à méditer. Rarement la Littérature aura mêlé aussi étroitement l'évasion et la réflexion!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2015
Le premier opus des films était excellent, mais en réalité s'éloignait passablement de ce livre, qui ne se déroule pas sur terre.
Jamais la nudité des humains, notamment, n'aurait passé à l'époque dans un film américain.
Il est amusant de constater que les derniers opus des films se rapprochent plus de l'idée de base.
Bien qu'ayant pris quelques rides (modestes) ce livre reste une lecture tout simplement passionnante.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2014
Le souvenir ancien n'était pas erroné : excellent livre, mieux que le vieux film (dans le livre, le héros doit apprendre le langage des singes ; dans le film américain, bien sûr les singes parlent anglais ce qui ne surprend personne et ne suffit pas à indiquer au héros qu'il est sur Terre) et, bien sûr que toutes les verrues poussées sur le thème.
Excellent par sa sobriété, son intelligence et sa vivacité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2006
Au premier abord le livre laisse présagé d'un roman de science-fiction comme tant d'autres, relatant les aventures d'un groupe de chercheurs, parti dans le cosmos à la recherche d'un autre système planétaire. Attérissant sur une planète quasi identique à la nôtre les trois occupants du vaisseau, Ulysse Mérou le narrateur, le professeur Antelle et son second Arthur Levain vont vite faire la connaissance du peuple qui habite cette planète.
Les premiers êtres vivants croisés sont des êtres humains, tout comme les habitants de la Terre, mais dénués de paroles et tout juste évolués.
Les vrais «Maîtres» de cette planète ne sont autres que des singes. Des chimpanzés, des orang-outangs et autres gorilles. Les quadrumanes sont parfaitement évolués, dotés d'un language articulé, et ayant bâti une véritable société civilisée.
Les humains présent sur cette planète en sont réduis à l'état d'esclavage, exposés dans des zoos quand ils ne sont pas, pour les moins chanceux d'entre eux, réduits à l'état de simples cobayes.
Malgré un roman assez court, Pierre Boulle réussi à faire transparaître grâce à un style d'écriture épurée et dénué de superflu, son regard cynique sur notre propre société.
En effet, les humains réduits à l'état de simple bêtes de foire ou de cobayes servant à des expérimentations pharmaceutiques, nous renvoient notre propre reflet et nous interpellent en nous rappelant nos propres comportements vis-à-vis des animaux.
Un livre qui comme vous l'aurez compris donne à réfléchir sur notre civilisation. L'épilogue vient
ajouter à la globalité du récit une note ultime de désespoir .
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2010
Bien que publié en 1963, la technologie imaginée pour le voyage interstellaire laisse une impression de modernisme encore aujourd'hui, soit presque 40 ans passés.
Pour ce qui est de la teneur du récit, elle est claire et vise à nous présenter les maux de notre propre société en pointant pour cela celle de singes, qui seraient l'espèce dominante d'une planète visitée par une équipe terrienne, de surcroît dans l'incapacité de repartir. Il est évidemment plus simple pour un humain de lire ces critiques sans prendre partie puisque l'espèce en cause lui est différente. Cependant, il ne lit en fait que le reflet de ses propres méfaits et de son Histoire.
On y retrouve donc surtout l'omnipotence des pouvoirs en place, à tous les niveaux de la société, qui utilisent comme nous l'ignorance des peuples, la peur et la religion pour aider l'opinion à nier l'évidence qui pourrait mettre en danger leur toute puissance.
Pour finir sur la forme, l'écriture est très agréable, les descriptions et mises en situation très pertinentes de telle sorte que l'on se transpose dans l'histoire plus qu'on ne la lit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2002
Notre défunt auteur français Pierre Boulle (1912-1994) avait affligé en 1963, une histoire renversante et philosophique sur l’avenir de l’humanité. Dans son imagination fertile : en l’an 2500, le journaliste et astronaute Ulysse Mérou voit l’effroyable, les humains sont sur cette planète un gibier sauvage que traquent les singes. Pourquoi une civilisation de singes ? Choc brutal ? Cataclysme ? Lente dégradation des uns et ascension progressive des autres. La véritable hypothèse est une surprise pour Ulysse et le lecteur. Le romancier nous montre du doigt à cette infamie, et laisse repartir Ulysse dans l’espace sans nous lâcher de son emprise narrative. La révélation finale est déchirante sous la plume aiguisée de l’auteur, il nous amène à relire cet effroyable ultime phrase du chapitre XI en nous assenant d’un grand coup de massue. On referme le livre et on prie que ça n’arrive jamais…
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2014
J'ai beaucoup aimé les derniers films inspirés par cette œuvre. Pierre Boulle était inconnu jusqu'il y a peu et je suis extrêmement satisfait d'avoir découvert cet auteur et son œuvre que je suis occupé à lire.

C'est du tout bon.

Le livre est divisé en trois parties, elles-mêmes divisées en chapitres. La lecture y est très aisée. C'est un chef-d’œuvre d'écriture pour moi.

L'unique point négatif et cette hideuse pochette présentant la statue de la liberté renversée dans le sable. C'est sans rapport avec le livre.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2011
En débarquant sur une planète peuplée de singes parlant anglais, Charlton Heston aurait dû se douter qu'il était retourné à la case départ. Dans le texte originel, ce n'est pas le cas, et même si l'auteur fait l'impasse sur l'explication de l'existence d'une planète similaire en tous points à la nôtre, le livre n'a quasiment rie nà voir avec les films qui s'en sont inspirés. On s'en rend compte dès les premières pages et le livre nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Un classique de la SF !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus