undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo Acheter Fire soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles98
3,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le bouquin est basé sur des faits réels, qui se sont produits aux Etats-Unis dans les années 70 : un professeur projette un film sur la montée du nazisme en Allemagne et les horreurs des camps de la mort. Les réactions sont sans appel : comment le peuple allemand a-t-il laissé faire ? pourquoi rien n'a été tenté contre les Nazis ? comment peuvent-ils dire qu'ils ne "savaient pas" ? Le professeur se lance alors dans une expérience grandeur nature, afin de montrer aux élèves combien la réalité n'est pas si aisée. Il fait de sa classe une groupe uni et soudé autour de préceptes simples (La Force par la discipline, la communauté et l'action), l'expérience fonctionne sans attendre, et même plus que prévu. Le prof ne tardera pas à perdre le contrôle de ses élèves aveuglés par ce sentiment d'unité, cette impression de faire avancer les choses de façon constructive, au point de tenter de rallier les autres classes à la Cause, à cette sensation d'élitisme, quitte à mépriser ceux qui refusent de les rejoindre... L'Histoire est-elle destinée à se répéter, malgré les leçons du passé ?... Voilà pour le fond. La forme est simple, quant à elle, le style n'est pas extraordinaire, et si ce livre n'était qu'un roman, on serait susceptible de penser qu'il n'a rien d'extraordinaire. Oui mais voilà, l'expérience a bien été menée, et le livre refermé l'on en ressort avec une impression de malaise. Mais un malaise qui porte à la réflexion, et que demander de mieux !... Aussi, je finirai en recommandant aux parents de le faire lire à leurs enfants, car le style simple couplé à l'adolescence des personnages leur permettra à coup sûr une analyse très intéressante du nazisme, et a fortiori de tout mouvement de masse. En bref, un bouquin pour continuer de ne pas oublier.
0Commentaire|55 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2014
Le thème du livre est très prometteur. Savoir qu'il est issu en partie de fait réels m'avait également motivé pour lire cet ouvrage. Cependant je l'ai trouvé très mal écrit. Il fait penser aux livres pour adolescentes (et je suis vraiment gentil). Bref c'est très pauvre au niveau de l’écriture. Les personnages sont insipides, prévisibles, des phrases stéréotypées ont rendus la lecture pénible. Il doit s'agir d'une volonté de le rendre accessible à l’extrême pour le faire lire dans les écoles, mais c'est franchement pénible. En définitive, il ne s'agit pas d'une étude scientifique, mais pas non plus d'un bon roman. Je ne suis pas ressorti beaucoup plus informé avant qu'après ce livre. Je voulais mettre 2.5 étoiles mais finalement arrondi au dessus pour l'utilité que cela peut avoir auprès des plus jeunes.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2013
Malgré une idée de départ excellente sur un thème délicat, très vite le bouquin ne tient pas ses promesses. Trop léger, pas assez approfondi, voire même gentillet à la lecture. Les adultes vont s'ennuyer et même un ado ne s'y retrouvera pas. Pour sensibiliser les jeunes à la montée sournoise du fascisme au sein d'une communauté, il existe je pense de nombreux livres ou reportages beaucoup plus impactant. A éviter donc.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un Tsunami pour le fond, un clapotis pour la forme. Irresistible ce livre qui traite de l'expansion du nazisme et les raisons morales de son dévellopement. Le sujet est louable, en revanche il est traité par dessus la jambe. Trop simpliste pour être complet. En revanche il permet de comprendre les mécanismes de toute adhésion de masse à un mouvement. Le récit est transposable à tous les cercles ou partis aussi bien politiques que financiers. La débacle de notre système financier repose en partie sur un mouvement comme la Vague. Les supporters de foot, les syndicats, les loges reposent tous sur le même système. Surtout le livre nous met face à nous même et titille ce que nous avons tous au fond de nous, ce besoin de se reconnaître dans la masse, la preuve sociale qui nous consttiue tous à des niveaux différents. Il est évident qu'un leader charismatique possédant les codes de fascinations pourrait prendre la relève, à nous tous de rester vigileant. Un livre court, mal écrit, mais qui a l'immense mérite de faire comprendre aux plus jeunes les raisons de l'extrèmisme politiques ou religieux. Sans aucun doute un des livres a avoir lu et qui est de ce fait déjà un classique du genre. A rapprocher de " La mort est mon métier " dans un genre plus littéraire.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2009
"Comment les Allemands ont-ils pu laisser les nazis assassiner des gens presque sous leurs yeux pour ensuite affirmer qu'ils n'en savaient rien ? Pourquoi n'avoir rien fait pour les arrêter ?"

A partir de questions posées par des élèves consternés, un professeur d'histoire, soucieux de provoquer chez eux une réelle prise de conscience, va inventer un jeu qui va rapidement lui échapper...
Cette expérience inattendue et effrayante se révèlera la plus efficace des leçons et forcera chacun de constater que l'Histoire peut se répéter - et plus vite qu'on ne l'imagine - si l'on n'y prend pas garde.

J'ajoute que cette expérience a réellement eu lieu, dans les années 70, ce qui la rend d'autant plus troublante.
Si ce récit n'est pas à lire pour ses qualités littéraires (il est essentiellement composé de dialogues), il l'est absolument pour la force de son propos. A mettre entre toutes les mains, dès l'adolescence.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans une de leurs chansons, Frédéricks, Golgman et Jones posaient la question suivante « et si j'étais né en 17 à Leidenstadt, aurais-je été meilleur ou pire que ces gens, si j'avais été allemand ? ».
La réponse nous l'avons dans ce livre à travers l'expérience menée par ce professeur d'histoire : on ne peut pas savoir.
On ne peut pas se rendre compte d'une réalité que nous n'avons pas vécu mais cette expérience prouve que basculer du mauvais côté ne tient qu'à un fil et que malheureusement c'est le cas pour une grande majorité.
Ben Ross a tapé fort, très fort.
Tout d'abord en menant à bien son projet qui a pris une ampleur dépassant ces espérances, mais aussi en y mettant un terme de manière aussi dure.
La leçon s'avéra pénible pour tout le monde, y compris pour lui, dépassé par ce qu'il avait mis en place. Cela fait froid dans le dos et l'on comprend pourquoi durant les trois années qui suivirent cet incident personne n'en parla plus dans ce lycée Californien.
Cette leçon, Ben Ross et ces lycéens l'ont partagé et la garderont en mémoire jusqu'à la fin de leur vie mais il y aura toujours les autres, nous peut-être, pour continuer à dire « non, moi je n'aurai pas suivi le troupeau, ce n'est pas possible, je n'en aurai pas fait partie, j'aurais vu, j'aurais su, j'aurais compris ».
C'est ce qui fait d'autant plus peur car même si l'on dit qu'il ne faut surtout pas oublier pour éviter que l'Histoire ne se répète, on ressort de ce livre en se disant que tout est bien fragile, que rien n'est acquis et surtout que tout pourrait peut-être recommencer. Alors, soyons « vigilant pour que « la bête immonde ne revienne pas » ».

Ce livre adapté au cinéma et devenu un manuel d'histoire en Allemagne, devrait être lu à tous les lycéens en complément des leçons sur la seconde guerre mondiale.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2011
Ce bouquin devrait s'appeler Oui-Oui chez les fachos.
Il s'agit d'une compil de tous les stéréotypes de notre société bien pensante qui prétend valoriser l'esprit critique contre l'aliénation de l'individu dans un collectif mais qui ignore ce que peuvent bien signifier les mots esprit critique et collectif. Les craintes énoncées par cette niaiserie tombent donc à côté car si menace" fasciste " il y a elle n'est pas là où l'on croit.
A ne faire lire donc que pour formater nos gamins à se régaler d'émissions du genre " c'est mon choix" ( garanties sans fascisme selon les critères du livre).
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2009
La vague est un livre très (trop) court, écrit dans un style "lycéen" mais qui demeure intéressant car il décrit la mécanique d'un mouvement de masse. Je fais partie des gens qui se demandent toujours "mais comment ont-ils pu suivre les préceptes aberrants de telle ou telle secte ou pire tel mouvement politique", ce livre donne quelques clefs même si cela reste superficiel. Cette histoire a bien eu lieu c'est ce qui lui donne sa force et qui fait qu'on ne la trouve pas totalement irréaliste! On aurait aimé une étude plus approfondie mais la base de reflexion est là.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2010
Dans toute sa simplicité, ce livre montre que les hommes peuvent reproduire les mêmes erreurs que par le passé. La prise de conscience est immédiate quand on voit jusqu'où l'expérience réalisée dans un lycée a pu arriver en peu de temps : la création dun mouvement par un professeur pour faire comprendre la vie pendant le nazisme à des élèves va rapidement dériver vers un totalitarisme où les non adhérents vont être exclus et menacés au profit d'une solidarité naissante et effrayante. Un livre à lire !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2009
J'ai passé 3 heures scotchée sur ce livre ; un livre fort, puissant; du suspense à chaque page (on se demande comment les héros vont s'en sortir)
Peu à peu, au fils des pages, on voit les jeunes reproduire les mêmes gestes et les mêmes actions mises en place par les Jeunesses Hitlériennes de 1931 à 1933.
Le livre révèle qu'un nazi potentiel dort à l'intérieur de chaque lecteur (lectrice) à condition qu'il ou elle ne soit ni homosexuel, ni handicapé mental ou physique, ni tzigane, ni juif. Ces personnes sont "protégées de devenir des nazis" et cette protection leur est fournie par les millions de personnes qui étaient comme eux et qui ont été assassinées durant la Shoah.
Mais tous les autres, les gens "normaux" sont potentiellement en danger. Ils ne pourront se mettre "à l'abri" que s'ils écoutent les paroles de Robert Badinter : (ce ne sont pas les paroles exactes mais je reprends ce que j'ai compris du film qui est passé sur la 2) "si vous condamnez l'accusé à la guillotine, vous serez des assassins et vos enfants vous verront comme des assassins"
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,49 €