undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles709
4,0 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 novembre 2014
La réputation de ce livre n'est plus à faire ! Il est vraiment génial et vite lu. Il présente des concepts de développement personnel dans un roman agréable et facile à lire. Il se présente sous la forme d'une succession de rencontres avec un sage balinais que le héros va appliquer chaque jour.

Bien que je l'ai adoré, je lui préfère toutefois Les dieux voyagent toujours incognito qui reprend ces idées de développement personnel en les développant dans un roman plein d'intrigue et de suspens, et plus détaillé (car plus long).
0Commentaire15 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2014
Sous couvert d'une histoire relativement banal, l'auteur nous invite à nous interroger sur notre vie. Très facile à lire. Je le recommande à tout ceux qui souhaitent apprendre à s'affirmer, croire en eux même et mieux vivre.
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2014
J’ai lu ce livre quelques temps après Mange, prie, aime, le best-seller d’Elizabeth Gilbert avec lequel quelques parallèles apparaissent d’emblée puisque les personnages principaux des deux livres sont à Bali (Ubud pour être exacte) où ils rencontrent un gourou qui va les accompagner dans leur quête spirituelle. Mais les parallèles s’arrêtent ici car si Mange, prie, aime m’avait totalement transportée, L’homme qui voulait être heureux m’a plutôt déçue. Peut-être parce qu’Elizabeth Gilbert racontait son propre chemin de vie, avec ses fêlures, ses blessures et ses peurs, et que par conséquent le phénomène d’empathie a pu se créer, tandis que Laurent Gounelle nous livre plutôt un condensé de recettes de développement personnel. De fait, ne cherchez pas d’intrigue, elle est quasi inexistante et sert uniquement de prétexte à instaurer un face à face entre le gourou et le personnage principal. De même, oubliez la qualité littéraire, ce n’est pas l’objet de ce livre. Le style est très factuel, et c’est ce qui m’a le plus déroutée. L’ouvrage aurait gagné en impact en creusant la psychologies des personnages.

Pour autant, le sujet est intéressant et fait mouche. Laurent Gounelle, sous la parole du Gourou, étaye ses (bons)arguments par des exemples concrets mais, encore une fois, j’ai eu du mal à adhérer : comment croire une seconde à un Gourou de plus de 80 ans, vivant dans le dénuement le plus total au milieu de nulle part, puisse vous parler des fesses de Nicole Kidman? Idem pour le couple de Hollandais qui habite non loin du bungalow de notre héros : des personnages sans finesse, caricaturaux, qui ne sont là, on le sent, que pour illustrer grossièrement les propos de l’auteur.

Bref, l’intention était bonne mais le résultat nettement moins. Quitte à tout prendre, j’aurais sans doute préféré que Gounelle écrive un bon livre de développement personnel plutôt qu’un mauvais roman.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2009
Oui ce livre est simple et se lit d'une seule traite. Oui l'histoire de l'occidental malheureux car subissant sa vie, soudainement transfiguré par sa rencontre avec un vieux sage balinais, paraîtra éculée aux yeux de certain.
Et alors? Ce qui fait de ce livre un petit bijoux à offrir à ceux qu'on aime ce ne sont pas ses qualités littéraires ou l'originalité de son intrigue. C'est la simplicité de la recette du bonheur qu'il préconise: "Osez faire ce que l'on aime et être qui on est". Alors...osez le lire!
11 commentaire101 sur 114 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2015
Je suis passée dans une librairie en train de flâner puis j'ai vu cette couverture : "l'homme qui voulait être heureux "..... Tout le monde veut être heureux non ? Mais comment être heureux ? me suis-je demandée. Partir en vacances ne m'a jamais rendue heureuseuse ( ou alors à court terme )...mais je dois avouer que j'étais dans une période assez perturbée et je ne me sentais pas du tout heureuse ( alors que je ne meurs pas de faim ni de soif, j'ai un travail et pourtant je ne me sentais pas heureuse, sachant que j'avais encore moins le droit de me plaindre dans cette période de chômage et de crise, le travail m'usait mais je n'osais pas me plaindre par bonne conscience..)
Et pourtant... j'ai acheté ce livre pour savoir par curiosité s'il y avait une solution et à la fin du livre, je me suis dit : " okay... j'ai compris pourquoi je ne suis pas heureuse... mon but n'est pas de travailler comme une malade du travail mais je souahite tout simplement vivre et faire ce que j'ai envie, mon boulot ne me convient pas, il faut malgré tout faire ce dont j'ai envie. Et changer ce qui ne va pas dans ma vie.
Accepter nos limites, se motiver, ne pas se rabaisser, penser positivement sont des sujets qui me sont précieux et ce livre en parle magnifiquement bien. Je recommande ce tout petit livre qui abrite une pépite d'or.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2012
pour ceux qui veulent réfléchir sur une autre façon de voir les choses et peut être se remettre en question sans tomber dans des extrêmes (religions, sectes, et autres) je conseille la lecture de ce livre
Après avoir lu un livre je le donne soit à des amis soit à la bibliothèque du village mais se livre je l'ai garder pour le re lire
0Commentaire11 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2014
J'avais déja acheté le format poche classique à sa sortie, et comme beaucoup je l'avais adoré, lu et relu !
J'ai craqué pour cette édition collector vraiment jolie, qui m'a donné l'occasion de m'y replonger... et comme à chaque fois, on y trouve encore de belles surprises !
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 décembre 2013
Julian, enseignant parti à Bali pour profiter de ses vacances fera – plus ou moins par hasard – la rencontre d’un guérisseur avant de faire sa propre rencontre.
Comme lui, nous pensons nous connaître, nous pensons être heureux ou nous ignorons ne pas l’être. Notre vie est conditionnée par nos croyances qui nous limitent et nous empêchent de saisir les opportunités qui se présentent à nous et qui pourraient avoir une influence positive dans notre vie.
En restant figé dans mes croyances je n’aurais pas eu accès à ce livre. Ce qui est drôle, c’est que je ne semble pas être le seul à m’être retrouvé coincé, à un moment donné, dans la forme, comme celle de l’ouvrage, ce qui ne me permettait pas d’y avoir accès. La forme même de l’ouvrage lui sert comme elle lui dessert ; elle empêche son accès tout en donnant là, le meilleur argument que ce qui est simple n’est pas toujours accessible du fait de sa simplicité-même ! Certaines spiritualités orientales, et pas des moins profondes comme le Zen, l’ont compris depuis longtemps. Á trop croire le bonheur inaccessible on l’enferme dans la case de la complexité et de l’inaccessibilité. Cela résume assez bien ce livre, finalement…
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2013
Ce livre arrive à faire réfléchir sans pour autant se prendre la tête. C'est ce qui le rend pour moi intéressant.

Dans la même lignée, je peux vous conseiller "F*** Mayas", un livre qui regroupe plein de petites histoires toutes différentes et pourtant liées par un événement, la fin du monde. Basé sur un humour un peu noir, il est facile à lire et il pousse au fond à la réflexion sur la vie en générale. Un livre écrit tout en finesse et qui en plus coûte moins d'un euro.
F*** Mayas
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2014
J'ai dévoré ce livre qui était d'une fraîcheur et tout à fait ce à quoi je m'attendais, même mieux. Je l'ai lu à un moment où ce livre a eu tout son sens. J'avais déjà lu du même auteur le livre "les dieux voyagent toujours incognito" qui m'avait-on dit était beaucoup mieux que celui ci. Je préfère celui-ci qui transmets un message très clair tout en légèreté et simplicité dans un décor magnifique à Bali. Une leçon de vie qui est je pense très importante à intégrer pour être heureux.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus