undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles24
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 mars 2014
A mon sens l'un des meilleurs de la série, et en même temps je les trouve tous excellents, donc le choix est dur!
On retrouve tout ce qui fait le charme et la réussite de cette série:
- le contexte historique très présent. Il y a un véritable ancrage historique, des détails, qui font que ces romances ont un vrai fond. Ici l'on se concentre plus sur l'assise du pouvoir de Robert de Bruce. L'action reste cependant omniprésente, tout comme la garde, notamment avec le passage dans les montagnes!
- deux héros au fort caractère. Magnus, qui ne m'avait pas plus marqué que cela dans les autres tomes, prend ici une autre dimension. On le découvre, on le voit progressivement accepter ses sentiments envers Helen et abandonner sa carapace de Saint. Tout au long de ce livre, on comprend pourquoi il a hérité de ce surnom, que ce Highlander fort et fier a été profondément blessé du rejet qu'il a subi. Bref, son côté obstiné a pu agacer, mais correspond tellement au personnage tel que je me le représentait! Helen quant à elle est une jeune femme forte et courageuse, mais non dans l'excès. J'ai aimé cette héroïne déterminée à réparer son erreur avec Magnus et à vaincre ses démons.
- la passion qui grandit au fil de ce livre. On prend plaisir à voir Helen chercher à abaisser les défenses de Magnus, et lui craquer peu à peu.
- l'émotion. Dès les premières pages, et le mariage, je me suis laissée prendre par la capacité de Monica McCarthy à nous emporter dans son univers.

Dans ce tome, l'on a également le droit à une mignonne petite histoire secondaire et à l'introduction de Kenneth, héros du tome suivant.

Pour moi, Le saint est un très très bon tome des Chevaliers des Highlands, où l'on découvre Magnus, héros assez discret dans les tomes précédents (en comparaison de Erik ou Lachlan^^). Et puis, la force de cette série repose sur la grande maîtrise de Monica McCarthy à allier romance et histoire.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2014
Agréable surprise car le Saint ne m'avait pas fait grande impression dans les tomes précédents. Ici, outre la passion et l'aspect historique (magnifiquement décrit par l'auteur) je dois dire que la chose qui m'a le plus touché dans ce roman c'est la complicité entre les héros. Là, on ressent la douleur, les peines causées par leur séparation tout en rageant devant le côté obtus du héros. L'amour entre les héros est vrai, puissant et beau dans sa douleur comme dans l'épanouissement de sa passion.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2014
Je viens de le terminé et j'ai déjà hâte de recevoir le suivant.celui-ci est, peut-être moins intense en rebondissements guerriers, mais plus en conflits de conscience morale, bien que l'on se demande jusqu'à la fin le nom du traitre et qui va gagner .
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2015
Les passages sur la guerre des Highlands seraient assez passionnants mais cette Monica Mc Carty doit être une frustrée sexuellement, elle rentre dans des détails intimes sur une bonne dizaine de pages alors que tout serait dit en une seule. Je ne suis pas bégueule mais sur un ou deux livres ça allait les autres c'était trop. C'est dommage... J'ai vu qu'il y avait une suite mais j'en avais assez lu.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2014
Si vous aimez lire des histoires sur les highlanders, Monica Mccarty est l'une des papesses de cette littérature.
Monica Mccarty est l'un des mes auteurs préférés (avec Maya Banks et Mary Wine et Hannah Howell), que dis-je mon auteur préféré, fétiche pour m'évader au pays des highlanders et des islanders (île de skye).
Et j'aurai le même commentaire pour chaque livre que j'ai acheté neuf ou d'occas, c'est-à-dire sur ce site ou sur un autre site.
Je n'en dis pas plus, à vous de découvrir Monica Mccarty.
Si vous aimez l'Ecosse, si vous vibrez pour les highlanders, alors, n'hésitez pas, lancez-vous !
Voilà, voilà !!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2014
Le premier tiers du récit est très intense en émotions diverses et on a souvent un pincement au cœur ou la larme à l'œil : c'est une succession d'erreurs, de deuils, de faux espoirs, de chagrins, de regrets, de blessures tant physiques que morales, sans oublié un fort entêtement de la part de Magnus et des frères d'Helen, et malgré tout ça, on sent l'amour qui les habite, toujours là, tapit, qui attend son heure.
Vient ensuite, une 2ème partie qui fait la part belle à l'action, avec la traversée d'est en ouest du Nord des Highlands, avec ce traître dont on soupçonne assez rapidement l'identité. Mais, le caractère fort et le courage d'Helen est remarquable, et on aime ses initiatives que ce soit envers le roi, ou envers Magnus. Elle est tellement pétillante. La dernière partie, celle où leur passion explose est un peu trop longue à venir et un peu trop rapide dans sa longueur. Ce qui fait que c'est celui que j'ai le moins aimé de la série, pour l'instant. Mais, c’est quand même du grand Monica MacCarty et j'attends le prochain tome avec impatience, puisque tout le long de ce récit, on cherche qui sera "La recrue".
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
je n ai pas encore lu ce roman mais j y rentre les pieds dedans car cette auteure est l une des spcialistes dans l univers des higlands elle associe amour rebondissements fluidité depuis les Mccleods ;le clan Campbell et a cette nvelle saga les romans se suivent mais les histoires ne se ressemblent pas mais ils ont tous un fil conducteur . desolée pour cette eloge mais por moi parfois il faut savoir dire merci a ce genre d auteur qui ne repete pas les memes mots tout le long d une saga
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un cinquième tome qui ne signe absolument pas l'essoufflement de cette excellente saga de romance historique. Encore une fois j'ai adoré ! L'auteure parvient encore une fois à nous immerger dans son univers avec aisance et naturel et nous captive par son intrigue qui nous parait tellement vraisemblable. Le saint n'en est pas vraiment un dans ce tome et c'est avec délectation qu'on profite de ces pages.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2015
Dévoré, tout comme les autres tomes de la série. Écriture fluide, lecture facile. Des personnages attachants, de magnifiques paysages, des histoires romanesques sur fond de révolte contre l'occupant Anglais. Le tout vous donne envie de connaitre l’Écosse et son Histoire. D'autant que l'auteure revient à la fin de chaque tome sur certains évènements, dates et personnages réels ou supposés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2014
SUPER!
le contexte historique et très présent,Il y a un véritable ancrage historique, des détails, qui font que ces romances ont un vrai fond. Ici l'on se concentre plus sur l'assise du pouvoir de Robert de Bruce. L'action reste cependant omniprésente, tout comme la garde.
Pour moi, Le saint est un très très bon tome des Chevaliers des Highlands, où l'on découvre Magnus, héros assez discret.Vivement l'histoire des autres soldat de la garde.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)