undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles73
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 septembre 2014
J'ai été séduite par la plume agréable, fouillée et riche de l'auteur. Sans qu'il y ait pléthore de détails, on a une représentation plutôt bien imagée des scènes, de l'état d'esprit de Scarlett, de ses blessures, des situations avec Aidan,..et en cela la lecture est très plaisante ! Il est très facile de se mettre à la place des héros, et je n'avais qu'une hâte : avancer dans l'histoire et les accompagner dans leur quotidien.
Le style est donc enlevé et l'avancée de l'histoire plutôt rythmée.

Une déception : je n'ai pas du tout accroché au personnage d'Aidan. Trop distant, froid et limite inquiétant, surtout vers la fin de l'histoire. Ses sautes d'humeur sont à la limite de l'angoisse, je n'ai pas du tout trouvé convaincant l'attachement immédiat de Scarlett... Je l'ai trouvé bécasse, gourde et limite tordue sur la fin, au vu de l'attitude de Monsieur Mufle-Aidan.

Ce qui est surtout intéressant et agréable à lire dans cette romance chick'litt érotique, c'est les balbutiements de leur relation naissante dans la première partie du livre : Scarlett et Aidan sont maladroits, se protègent, essaient de dissimuler leur attirance l'un pour l'autre mais ils sont plutôt empotés et peu subtils ce qui donne lieu à quelques scènes drôles.
Les scènes de sexe sont nombreuses, intenses et grisantes. Ca me convenait, il n'y avait pas de surenchère contrairement à ce que j'ai pu lire avant d'acheter le livre. Il n'y en a pas plus que dans ce type de romance.

En conclusion, c'est la découverte d'un style d'écriture, avec un rythme enlevé dans l'histoire, des scènes jouissives...mais rien de neuf à l'horizon. Peu convaincue et même un brin déçue par le dénouement, trop attendu.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le premier mot qui me vient pour décrire mon ressenti à la fin de ma lecture de Hors de portée c’est : paradoxe.
D’abord parce que lorsque j’ai commencé ce livre, et après avoir lu la quatrième de couverture, je m’attendais à une histoire légère proche de la chick lit plus que de la romance. Et en fait pas du tout. Nous sommes bien dans de la romance contemporaine, avec des héros torturés et épouvantablement (non non le mot n’est pas trop fort !) guidés par leurs émotions. La relation amoureuse se met en place très vite mais là où d’habitude la phase de séduction est le centre de l’intrigue, ici c’est de savoir comment une passion obsessionnelle peut finir en happy end (et avec un one shot ! Merci Mme Caldera pour cela !).
Scarlett, du haut de ses 29 ans, n’a pas une vie amoureuse des plus épanouie. Blessée dans sa chair par sa première histoire d’amour lorsqu’elle avait 17 ans, elle n’arrive pas à s’investir dans une relation normale et dans la durée. Son temps elle le passe essentiellement dans le lancement de son entreprise de décoration d’intérieur qu’elle dirige avec sa cousine. Alors le jour où elle a pour client un riche PDG au caractère hautain et à la goujaterie hors norme - ce qui lui donnera d’ailleurs le gentil surnom de Mr Mufle-connard - elle ne se doute pas que le passé peut ressurgir à tout moment et que la passion peut se transformer en quelque chose de dévastateur.
Mais le personnage d’Aidan Stern reste indéniablement la pièce maîtresse de l’histoire. Tout tourne autour de lui et notre intérêt est monopolisé par ce qu’il est, ce qu’il cache et ce qu’il dégage. Aidan est un maniaque du contrôle, un mufle comme cela n’est pas permis et d’une fragilité presque palpable au travers des mots de l’auteure. J’ai été surprise d’être aussi touchée par ce personnage qui d’un côté me faisait ressentir compassion et attirance et de l’autre me faisait littéralement flipper par ses actions ! Mais voilà, Aidan c’est un paradoxe à lui tout seul et un des héros les plus entiers que j’ai pu découvrir.
Georgia Caldera nous propose ici une histoire d’amour où se mêlent vengeance, obsession, douleur, passion, en nous captivant par des héros touchants, parfois faibles, parfois déterminés, pour qui l’amour est une chose impossible presque une chimère. C’est d’ailleurs en cela que le titre prend tout son sens. Ici rien n’est simple, tout est « hors de portée ». Les sentiments les plus forts cachent les fractures les plus douloureuses où la confiance en soi est une notion inconnue. C’est d’ailleurs très troublant de voir un héros masculin si peu sûr de lui, si enclin aux doutes que ça en devient désarmant et forcément attendrissant. La propension de manipulation de l’un et de fuite de l’autre rend la relation de nos deux héros chaotique voire désastreuse. Et plus on avance plus on se demande comment tout cela va finir. Encore un autre paradoxe, j’étais parfois irritée par le choix systématique de fuite de Scarlett alors que moi-même j’aurais sûrement détalé comme un lapin face à un homme si compliqué et (un peu) dingue il faut le dire ! Et malgré tout cela, j’avais envie de le cajoler ce Aidan, de céder à ses attentes (ses ordres plutôt…) et sourire à ses tentatives romantiques de séduction…

Entre passages tendres et sensuels, d’autres où la détresse des personnages déchaîne les passions les plus féroces et d’autres plein d’humour on ne peut que succomber à cette histoire riche en émotions et se laisser emporter de la première à la dernière page.
0Commentaire|45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 4 juillet 2014
J'étais bien intriguée par cette incursion de l'auteur dans le monde de la romance contemporaine, elle que je ne connaissais qu'à travers les romans au charme victorien que sont les deux tomes des Larmes Rouges.
La couverture est fraîche et attire l’œil, tout en donnant envie de partir en vacances avec le livre sous le bras. En cette période estivale, c'est plutôt une bonne chose !

Scarlett est une jeune femme qui se sait séduisante même si elle reconnait ne pas être un mannequin, contrairement à sa cousine, et elle est indépendante. Elle a décidé de monter sa boîte, toujours avec sa cousine, et est plutôt douée dans son domaine. Sa faiblesse : les hommes. Depuis une première expérience assez traumatisante, elle s'est fixé comme règle de ne jamais s'attacher.
Aidan Stern est un entrepreneur qui a bien réussi et qui est furieusement séduisant, bien que plutôt cassant et distant au premier abord. Mais le pire, pour Scarlett, c'est qu'il est le demi-frère de celui qui a été sa première histoire.
Entre cette jeune femme manquant de confiance en les relations amoureuses et ce cachottier plutôt dominateur, les choses seront difficiles.

Cette histoire est très classique, la plupart des romances contemporaines que j'ai pu lire ces derniers temps sont construites sur ce schéma (j'ai dit la plupart, pas toutes, nuance). C'est que je reprocherai surtout à ce roman : il est prévisible. On s'attend à la plupart des rebondissements et c'est dommage. Le personnage de la cousine est également sous-exploitée, parce qu'elle est géniale et très intéressante.

La première partie, sur la fuite-rapprochement, des deux personnages étaient intéressante. D'autant qu'ils sont tous les deux assez maladroits, ce qui rendait le récit vraiment mignon. Leurs difficultés et leur secrets apportaient une touche de mystère à l'ensemble, sans alourdir le récit.
Là où ça commence à pêcher, c'est dans la deuxième partie. On commence à avoir de plus en plus d'information, et la relation Scarlett/Aidan devient chaotique. Leurs petits jeux m'ont lassés, surtout pour se raccommoder aussi rapidement. Il y avait une sorte de surenchère de malheurs d'un côté comme de l'autre, ce qui n'a pas aidé : Scarlett était suffisamment intéressante simplement avec son histoire qui permettait une identification assez rapide de la part d'une lectrice, le dernier point n'était pas utile je pense.

C'est donc une histoire agréable et bien écrite, avec des personnages attrayants dans leur genre, mais qui ne renouvelle pas tellement le genre et ne s'en démarque pas tellement à mon goût. Néanmoins, la plume de l'auteur est aussi agréable dans ce genre que dans l'autre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2014
C’est avec envie que je me suis plongée dans la romance écrite par Georgia Caldera mais mes attentes n’ont pas été totalement satisfaites.

Au début, j’ai bien aimé découvrir les personnages de Scarlett et d’Aidan, personnages ayant chacun un passé pas facile qui se dévoile au fil des pages.
J’ai apprécié Scarlett mais un peu moins Aidan que j’ai trouvé excessif aussi bien dans sa froideur que dans sa relation avec Scarlett au point que je me suis demandée s’il n’était pas mentalement atteint !

Je me doutais de l’issue de leur rencontre mais attendais de connaître toutes les péripéties et embuches que leur relation pouvait rencontrer. Sur ce point, pas de souci, je n’ai aps été déçue.
La romance, OK, elle est bien présente tout le long du livre que j’ai apprécié pendant les trente premiers pour cent. Ensuite, c’est la que ça gâte, trop de scènes de sexe s’enchainent. J’ai eu l’impression qu’ils ne faisaient que cela. Et ça m’a littéralement blasée. Trop de sexe tue la romance, c’est ce que j’ai ressenti et, du coup, je n’ai pas été touché par le coté romance et ce livre n’a pas réussi à me faire rêver.

Point positif quand même : la plume de l’auteure que j’ai trouvée très agréable à lire. J’ai apprécié que l’histoire soit vu à travers Scarlett de façon que cela donne l’impression d’être dans sa tête. Le vocabulaire utilisé est simple et sans prise de tête.

En conclusion, une histoire bien écrite avec un plume très agréable à lire mais une romance qui ne m’a pas touchée plus que ça avec trop de répétition de scènes de sexe et un personnages trop excessif dans tous les domaines.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2014
livre sympa mais 2étoiles car....pourquoi n'y a t il pas une seule page sans un mot grossier (du genre: m***, con etc....? ) qu'est ce que la grossièreté peut apporter de plus? dommage l'histoire était belle....
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2015
Dès les premières pages, je me suis laissé emporter par cette romance où le duo Scarlett/Aidan fonctionne très bien. Enfin une héroïne à laquelle on peut s’identifier, jolie sans être une bombe, indépendante, passionnée par son métier. Malgré un comportement excessif (limite flippant), Aidan est touchant. Quelle femme pourrait lui résister ?

La plume de l’auteure est addictive et vous happe dès les premières pages.

Je recommande vivement cet ouvrage.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2016
la romance contemporaine n’est pas ma littérature habituelle et en règle générale, ce n’est pas ma came !
Mais, parce qu’il y a un Mais, et qu'il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis : j’ai dévoré deux romans de ce genre dans la semaine dont « Hors de portée ».
En effet, pour quelqu’un qui n’aime pas forcément ça, j’ai fait fort me direz vous !

Connaissant déjà la saga – Les larmes rouges de Georgia, aimant son univers sombre, élégant, tout en finesse avec une plume des plus légères, je me suis dit que je ne pouvais pas me passer de ce livre.
Je ne m’attendais pas à grimper aux rideaux en le lisant mais j’étais persuadée que j’allais malgré tout passer un bon moment. C’est donc, calée dans mon lit avec ma liseuse entre les mains que je me suis attaquée à cette histoire entre Scarlette et Aïdan.

Il faut reconnaître que l’on rentre très rapidement dans l’histoire et après une brève présentation des personnages principaux, tout vient s’enchainer.
Au fur et à mesure que l’on avance, on apprend à découvrir cette fameuse Scarlette, un brin complexée et qui a un sérieux problème avec les relations amoureuses... si on peut appeler ça des relations amoureuses.
On se surprend aisément à être pris d’affection par cette jeune femme handicapée de l’amour.
Quant à Aïdan, je me suis dit que j’allais sans doute adorer le détester mais je n’ai pas du tout eu ce ressenti au final, loin de là !
J’ai littéralement accroché avec sa personnalité complexe, obscure, impénétrable, passionnée, multi-facette et de grand écorché vif !
Au bout du compte, je l’ai littéralement aimé, et il est si attachant.
Je ne me suis pas ennuyée un seul instant entre les lignes de Georgia Caldera et cette romance contemporaine est des plus agréables à lire. Cependant, même si je tire mon chapeau à l’auteur pour la qualité et la recherche des personnalités des personnages, pour moi l’histoire manque d’un petit quelque chose. Malgré de multiples rebondissements et croyez moi, rien n’est simple avec eux... j’ai senti la fin arriver.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 octobre 2015
Je dois reconnaître que j'ai été sceptique quand j'ai appris que l'auteur s'essayait à la romance contemporaine. Mais évidemment, puisque c'est un genre que je lis aussi, il aurait été dommage que je reste sur un à priori. Alors aussitôt mon livre récupéré des Imaginales 2014, je me suis plongée dans cette lecture.

L'héroïne est pulpeuse, loin des canons de beauté actuel et déborde de Sex Appeal, et si elle est passée maîtresse dans l'art de la séduction, en revanche elle fuit toute source d'engagement. Alors, quand elle rencontre Aidan qui a le culot monumental de la coincer dans la comédie d'escort pour une réunion familiale, cela promet des situations musclées et qui prêtent à sourire. Lui, est un homme distant, drogué de travail et accessoirement maniaque. Son comportement possessif et directif m'a mise plus d'une fois hors de moi, mais sa maladresse, ou bien sa fragilité en désarmera plus d'une. Entre eux, c'est l'alchimie des sens mais aussi leurs blessures du passé qui rend leur relation tumultueuse et passionnée. Des personnages tout en contrastes pour lesquels on s'attache. Cette passion romantique avec son lot de mystères et de malentendus a su faire virevolter mon petit coeur, et me pousser toujours un peu plus loin dans mes retranchements. L'écriture, elle si elle est plus simple ici, n'en reste pas moins exaltée et vivante. Georgia a réussie à m'emporter avec cette romance.

J'ai succombé, frémi et aussi un peu souffert à travers ses personnages. Pour moi le défi est relevé, même si je ne suis pas fan de cette fin bien trop conventionnelle à mon goût. Rendez vous est pris désormais, pour un second volet où je suppose on parlera de Sébastien et Louise cette fois ci.............. A suivre !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...]

Tout comme la plupart des livres qui seront présentés ce mois-ci, il est resté dans ma PAL pendant presque 1 an. Pourquoi il est resté autant de temps ? Je ne sais même pas, parce que j'ai vraiment passé un bon moment de lecture, et j'ai beaucoup ri aussi !

Scarlett a une spécialité : elle fuit toutes les relations. Ayant eu une mauvaise expérience dans le passé, elle ne fait plus confiance à aucun homme et part à la sauvette une fois qu'elle pense que c'est le bon moment. Outre cette spécialité, elle est aussi décoratrice d'intérieur, à sa propre compte et en association avec sa cousine. Quand un grand PDG les contacte pour refaire l'intérieur de son entreprise, Scarlett découvre un homme au-delà de tout ce qu'elle pensait exister : hautain, pas du tout agréable, imbu de lui-même, elle va devoir cependant travailler en étroite collaboration avec lui. Mais sous ses airs de méchant garçon, peut-être se cache-t-il autre chose. Peut-être arrivera-t-il à panser les plaies de son passé ? Peut-être ont-ils plus en commun qu'elle ne le pense ?

Il faut le dire : j'ai accroché dès le début à ce roman. Le caractère de Scarlett m'a beaucoup plu, car, il faut le dire, elle a un caractère de cochon, doublé de beaucoup de sarcasme. Et sa rencontre avec Aidan Stern ne va pas aller en s'arrangeant. Dès qu'elle le croise, elle est en colère, frustrée et désabusée, ce qui nous offre des moments très cocasses qui m'ont beaucoup fait rire ! Quant à Stern, s'il est vrai qu'il est insupportable au possible, ses mimiques et gestes ne trompent personne : derrière ses airs de chef et d'imbu de lui-même, se cache une personne très attachante qui m'a beaucoup touchée.

Mais cette rencontre n'aurait pas été la même si la cousine de Scarlett, Louise, ne s'en était pas mêlée un peu. Elle pousse sa cousine dans ses retranchements, étant vraisemblablement du côté de Aidan, bien qu'il ne montre pas les meilleures facettes de sa personnalité. Tout se fait au fur et à mesure, et l'auteure a eu la très bonne idée d'inclure un passé difficile aux deux personnages pour rendre cette histoire bien réelle et crédible. Beaucoup penseraient que cette romance va trop vite – inclus Scarlett –, mais quand on connaît mieux Aidan, on se rend compte que sa patience a été au-delà de ce qu'un homme peut attendre. Tout est en finesse, et même les passages un peu osés en deviennent beaux, tant les sentiments d'Aidan sont d'une puissance impressionnante.

Outre la romance, qui est très belle, l'intrigue est très bien menée par l'auteure mais surtout aussi très touchante, autant du côté de Scarlett que de celui d'Aidan. C'est pour cela je pense, que j'ai passé un aussi bon moment de lecture. Sans en faire trop, l'auteure nous parle de sujets de l'adolescence qui peuvent être durs à digérer mais nous montre aussi qu'avec beaucoup d'efforts et de confiance en soi, on peut y arriver et faire de grandes choses dans sa vie.

En résumé, une romance où j'ai passé un très bon moment de détente, entrecoupée de rire, de crises, de larmes mais aussi de questionnements indirects ou directs qui ont forcément des conséquences pour le futur des personnages. Une plume que j'ai apprécié découvrir dans ce genre-là. J'espère vraiment qu'elle n'en a pas fini avec la romance, parce que je compte bien la suivre de prêt, pour en découvrir une nouvelle !

Justine P.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est une romance contemporaine qui évolue dans un univers différent de ce que l'on peut lire en ce moment. Les personnages sont plus ou moins torturés, et différents thèmes y sont introduits.
L'intrigue et le suspense sur le passé sombre de Scarlett et Aidan, reste un mystère au fil des pages. L'auteur nous apporte des petits indices et révélations au compte-goutte.
La romance est très agréable et belle. Ils doivent tous deux se faire confiance alors que tout pourrait les éloigner. Le seul hic pour moi, c'est ce côté malsain de cette relation presque dangeureuse pour eux. Je ne sais pas trop comment l'exprimer mais parfois j'avais presque peur pour elle ou pour lui, ce qui m'a poussé dans ma lecture et je n'ai pas pu lâcher ce livre avant la fin.
Les deux personnages sont très intéressants et leurs émotions sont très intenses. Scarlett est une femme intelligente, maladroite parfois et douce mais avec une bonne répartie. Quant à Aidan, il parait au premier lieu, dur, froid, sans cœur alors qu'il est attentionné, passionné et amoureux. Malgré son côté mufle, dominant et torturé, on le trouve sexy et adorable.Ils font un très beau couple entre vengeance et manipulation, passion et douleur.
Une belle romance réussie, parfois sombre mais romantique à la fois, avec quelques brins d'humour. Une lecture riche en émotions et en suspense.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,90 €
16,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)