undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles113
3,7 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 décembre 2013
Ce roman est monté et écrit comme un thriller. Il est d'ailleurs très efficace. Le suspense est bien mené, qui se maintient avec des rebondissements très inattendus. L'écriture est fluide et précise. Les lieux et atmosphères bien rendus. Le roman est très documenté. Mais il est surtout une thèse sur le Christ et sa nature profonde. Elle est habillement amenée, fruit d'une recherche érudite et bénédictine sur les écritures. Elle est martelée tout au long du roman avec un personnage clé qui la défend et des péripéties qui la soutiennent. Mais cela n'est qu'une thèse...
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2016
D'un côté, malgré son titre volontiers accrocheur, nous sommes loin d'un Dan Brown. En bien et en mal. En bien car l'auteur est visiblement bien documenté et n'essaye pas, du moins dans la première partie, de nous faire croire n'importe quoi. En mal, car l'intrigue est tellement mince et délirante que l'on pourrait fort bien s'en passé. En fait, ce livre est assez bon dans sa première partie, soit 75% de l'histoire. L'auteur, de manière fort didactique et pédagogique, trace et délimite les contours du Jésus historique et du Jésus biblique. C'est bien mené, bien écrit et assez passionnant, et sans jamais prendre position contre une figure ou l'autre. Le problème est qu'il (ou le traducteur) se mélange lui-même les pinceaux à plusieurs reprises en attribuant, par exemple, le lion ailé à St Matthieu au lieu de St Marc. S'ajoute à cela le fait que la personne qui sert de Candide à notre héros historien spécialiste des langues anciennes et cryptologue (merci Mr. Brown) est une inspectrice (même l'académie française accepte que l'on ne dise plus Madame l'inspecteur!) qui est aussi bigote que godiche et qui tout au long de l'histoire s'exprime uniquement par des platitudes du style "j'ignorais complètement", "et on ne nous dit rien", "et l'église est au courant"...
Dans la dernière partie, l'auteur en arrive à complètement se décrédibiliser en basant ses affirmations sur un documentaire de James Cameron et un livre d'un "archéologue-investigateur" canadien qui ont tenté et réussi à faire un fric considérable en affirmant avoir découvert la tombe de Jésus. Ce qui est réfuté par l'immense majorité des historiens, linguistes et archéologues. Au final, des juifs pacifistes sont pris à partie par des juifs revanchards et belliqueux dans un final scintifico-historico-politico-religieux délirant avec le héros et sa faire-valoir d'inspectrice au milieu. C'est triste, c'est dommage pour un tel ouvrage mais ce qu'il reste à faire de ce bouquin c'est de le donner à quelqu'un qui ne risque pas trop de vous en vouloir ou de l'oublier dans une salle d'attente d'un gare !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
La Formule de Dieu bénéficiait d'une intrigue aussi médiocre (pour ne pas dire tirée par les cheveux) que le travail de l'éditeur. Ici, l'intrigue est un peu mieux bien que très DaVinciCodesque, et l'éditeur a visiblement réinvesti les profits du précédent succès dans un correcteur d'orthographe. C'est bien.
Mais sur le fond? Celui qui cherche une intrigue palpitante se trompe de direction. Comme pour la Formule de Dieu, celle-ci est sans importance et ne sert qu'à fournir un écrin à un excellent travail de vulgarisation. Dans la Formule de Dieu, la qualité des explications sur l'état d'avancement de la physique quantique contrastait avec la conclusion d'un matérialisme ne laissant plus qu'à se tirer une balle dans la tête. Ici, on échappera à une telle chute affligeante grâce à une intrigue qui permet de plutôt terminer sur de (légères) surprises. Reste donc le travail très instructif de présentation de l'état de la recherche historique concernant Jésus, bien que fortement biaisé par le point de vue correspondant à cette "haute critique" développée à compter du 19ème siècle. Et au lecteur de tirer sa conclusion: sa propre foi repose-t-elle sur "la légende" de Jésus ou sur un lien intime avec Dieu? Dans le premier cas, dissonance cognitive assurée qui amènera probablement à rejeter les explications présentées, dans le deuxième cas, il y a là matière à faire mûrir sa foi: "le doigt montre la Lune mais l'idiot regarde le doigt" en quelque sorte.
33 commentaires|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2013
J'ai lu ce livre car j'ai beaucoup aimé "La formule de Dieu". Je suis déçu par celui-ci pour plusieurs raisons :
1-La trame de l'histoire ressemble étrangement au Da Vinci code
2-L'idée de cloner le Christ n'est pas une nouveauté, elle a déjà été écrite dans le livre du même nom de Didier Van Cauwelaert
3-Utiliser certaines phrases du nouveau testament en les sortant de leur contexte pour en tirer la conclusion que le Christ est un pharisien pur jus me parait un peu fumeux.
Bref il faudra mieux la prochaine fois. Dommage car la "Formule de Dieu" c'était TOP.
33 commentaires|28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2014
Autant j'ai aimé "la formule de Dieu", autant j'aime beaucoup moins celui-ci... je peine même à l'ouvrir pour continuer la lecture. En effet, comme dit dans un autre commentaire, un chapitre sur deux est un monologue du héros, renvoyant la bible, verset un tel... c'est très rébarbatif... bref, j'espère que la clé de Salomon sera moins ennuyeux!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2013
Dans la même veine que la Formule de Dieu, du même auteur.
A lire pour se distraire et s'instruire sans effort en même temps !
Attention toutefois pour certains "croyants inconditionnels", certains concepts/idées développés peuvent heurter !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2013
Ce livre est supérieur à Da Vinci code car il respecte plus l'Histoire avec un grand "H". Cet écrivain est vraiment passionnant et intéressant.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2014
Moins scientifique que la Formule de Dieu, l'Ultime secret du Christ se lit plus facilement. Le sujet n'en est pas moins intéressant et nous permet de nous interroger longuement sur : Qui était réellement le Christ ? lL'interprétation du Christ par l'Eglise.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai toujours été fasciné par l'histoire des religions. En effet, savoir d'où elles viennent réellement ; pourquoi, comment elles se sont substituées à celles les ayant précédées et, de quelle façon elles se sont installées dans le contexte qui les firent naître reste une aventure fabuleuse. Je suis bien conscient que la religion apporte beaucoup pour une bonne partie de l'humanité, mais agnostique je reste, fidèle à la démonstration contradictoire qu'autorise la recherche scientifique pour la quête de la vérité.
Dans ce roman, derrière une intrigue policière bien menée, se cache un décorticage en règle de l'élaboration du christianisme jusqu'à nos jours. Ayant lu les textes auxquels se réfère José Rodrigues Dos Santos, ma surprise est moindre. C'est heureux, car il n'y va pas avec le dos de la cuillère !

Dans tous les textes anciens en notre possession, il y a des imperfections de traduction, des arrangements provoqués dont mille raisons peuvent être cause, des incohérences qui ne pouvant se gommer demeurent dans le temps jusqu'à devenir presque invisibles, voire des évidences crées par l'usage. C'est donc plus cette lecture des livres sacrés qui m'a plu, que dis-je : Captivé ; l'enquête devenant un simple vecteur guidant le lecteur dans les méandres du nouveau testament. En définitive, il s'agit bien là de l'ultime secret du Christ, son message tel qu'il aurait dû être transcrit.

Pourtant, peut-on bâtir un empire comme celui de la chrétienté, l'accommoder aux sensibilités des peuples que l'on veut convaincre, sans altérer un peu le message originel ? C'est la loi du paradoxe, du mal pour le bien qui sacrifie le primordial pour le rendre digeste. Au-delà de la foi pure dont la croyance voit une création de l'univers, le regard de l'historien ne se base que sur des faits démontrés, ou démontrables. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le nouveau testament pèche d'un nombre certain de péchés capitaux, l'omission en sus !

Par contre, démonstration faite de la faiblesse de quelques fondements du christianisme, le message véhiculé par le dogme reste plein d'humanisme, de générosité. Un message de paix qui fut souvent plus meurtrier que les guerres des hommes... Mais sans la puissance ravageuse d'une vraie révolution peut-on vraiment changer le cours de l'histoire ?
0Commentaire|30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2013
Qu'il est facile de surfer sur la mauvaise publicité que reçoit aujourd'hui la religion chrétienne dans nos contrées.
Je ne suis pas catholique, je n'ai reçu aucune éducation religieuse et je pense que la religion ne se résume pas à un dogme ou à la manière de l'enseigner mais bon je trouve un peu "trop" ce monologue monotone au sujet "des erreurs et autres détournements" sur lesquels reposeraient les croyances et préceptes enseignés à tant de peuple depuis plus de 1000 ans. Et je trouve encore plus dur et presque condescendant la caricature de personnage que représente le personnage de Véronica dans son rôle de catholique bornée, naïve et stupide au jour de la "grande désillusion".
Par ailleurs l'intrigue est longue et mal rythmée, le suspens quasi nul et totalement dilué par le monologue du personnage principal. La fin laisse un âpre "gout de tout ça pour ça".
Dire que ce livre est "la suite" de la "Formule de dieu" est une mauvaise manière de le vendre ne serait-ce que parce que le cadre quasi inexistant ici était pourtant plaisant dans le premier et si on oublie 2 lignes au début il n'y a pas de lien fait entre les récits.

Au final ce livre est aussi insignifiant et obscur que "la formule de dieu" était captivant et plein d'intelligence. A se demander quel était le but de l'auteur en écrivant cette histoire...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,30 €
8,50 €
7,80 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)