undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Evidemment le principe est très bon à première vue, en fait le principe repose même sur une sorte de vulgarisation de la pensée positive. "3 kifs par jour" qu'est ce à dire ? Hey bien tout simplement que, plutôt que de ruminer sur ses petits tracas quotidiens et se laisser envahir par les idées noires, comme il est parfois si facile de le faire, Florence Servan-Schreiber nous propose plutôt de nous concentrer sur 3petits bonheurs chaque jour.

L'exercice, aui pourra peut être paraitre un peu compliqué à certains dans un premier temps se révéle rapidement très amusant et on se prend au jeu d'autant plus facilement que rapidement ce dernier fait ses preuves.

Alors évidemment, l'idée de positiver sa perception des choses n'est pas nouvelle en soi, et cette façon de faire ne transforme pas en un claquement de doigty l'enfer de certains en paradis béat mais il faut bien reconnaitre que ça marche.

Si l'on ajoute à celà la bonne humeur et la gentillesse que l'on sent chez l'auteur au travers de sa plume, il n'y a vraiment pas de quoi se priver de ce petit bouquin qui, sans être révolutionnaire, n'en demeure pas moins fort addictif !

CREW.KOOS
0Commentaire| 57 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2011
Je suis fan des livres de développement personnel et celui-ci vient de prendre la tête de mon classement privé. Il se lit très facilement. L'auteur y partage des anecdotes personnelles, présente différentes idées permettant d'atteindre le bonheur (ou au moins de vivre mieux), cite des études pertinentes qui permettent de réfléchir (par exemple 40 % de notre bonheur dépend de notre façon d'envisager les choses). Bref, on lit ce livre comme on le souhaite, en entier, ou par morceaux, on en tire les éléments qui nous parlent. Rien qu'à le lire, on a déjà le sourire aux lèvres et une formidable envie de prendre les choses en main et d'aller de l'avant. Je le recommande vivement, pour soi et pour offrir. GENIAL
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2013
Je pensais tomber sur un livre qui me donnerait une marche à suivre, mais Florence Servan-Schreiber ne fait que raconter sa vie et SON expérience de la psychologie positive. Donc pour moi, il s'agit plus d'une autobiographie que d'un mode d'emploi à 3 kifs par jour. Beaucoup de blabla sur ces amis, son mari, sa famille, ses enfants... Difficile de s'identifier et d'appliquer ce qu'elle raconte à sa propre vie. Ce livre se lit très facilement, se reprends sans prise de tête, c'est un livre agréable mais je n'ai pas eu la sensation d'avoir appris quelque chose. En résumé, je dirais que c'est un livre de détente, qui ne nécessite aucune attention spéciale, mais qui manque de fond pour les gens qui veulent vraiment se coller à la psychologie positive. J'ai aussi eu l'impression de "copié-collé" : selon untel, voici le test de untel, bref, en conclusion, beaucoup de gens pensent et disent beaucoup de choses mais toi Florence, qu'en penses-tu?
22 commentaires| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2014
Ca n'est pas un chef d'œuvre ni un traité de psychologie, ça non. En revanche une approche très humaine - vécue par son auteur - du sujet de la mid-life crisis et du sens de la vie en nos contrées privilégiées où l'on a besoin de chercher un sens à tout. Bref, ça pourrait s'intituler "la pensée positive pour les nuls" ; j'ai bien aimé et appris plein de choses.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2013
Très déçu, le sujet m' intéressait pourtant mais je ne m'attendais pas que l'auteur se raconte la moitié du livre ce n'est pas ce que j'attends de se genre de livre...Je vous recommande plutôt le livre d'ECKART VON HIRSCHHAUSEN " le bonheur" 345 pages de vrai infos, des recherches ...très agréable à lire car écrit avec un pointe d'humour...
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2011
Comme beaucoup j'ai lu "L'apprentissage du bonheur" le très beau libre de Tal Ben-Shahar. Un professeur d'Havard spécialiste du bonheur, c'est intéressant ! Mais entre la théorie, les études de psychologie sociale et le bonheur pour de vrai, n'y a-t-il pas un monde ?
Bien sûr je pratique comme je peux les préceptes de psychologie positive, mais j'ai encore des progrès à faire... D'où mon intérêt pour le livre de Florence Servan-Schreiber qui a suivi les cours de Tal Ben-Shahar et les applique comme la cuisinière reproduit les recettes du chef. Elle s'en sort bien et cela donne confiance. Car le bonheur se travaille, on ne le dira jamais assez. Alors un bon livre de témoignage pratique cela vaut le coup !
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2014
Je n'ai pas terminé ce livre mais dès les premières lignes, je me suis sentie captivée et portée ... style léger et facile à suivre, égréné d'exemples. Peu de temps après, je suis tombée sur une courte vidéo de l'auteur et je me sentais déjà en pays de connaissance ... A recommander vraiment ! MERCI
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2011
Grande fan des ouvrages de psychologie positive américains, c'est avec un grand plaisir que j'ai parcouru ce livre qui résume les théories des maitres en la matière. Il est facile à lire et agréable car l'auteure partage également son expérience personnelle. Le titre est toutefois à prendre dans son ensemble car les 3 kifs ne représentent qu'un chapitre du livre. Je me lance dans sa seconde lecture cette fois-ci en prenant quelques notes. J'attends avec impatience le prochain ouvrage de Florence Servan-Schreiber, sur la psychologie positive ou un autre de ses kifs.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2014
Je croyais acheter un livre agréable et léger, a lire en une soirée. Eh bien il traine sur ma table de nuit depuis un moment. J'ai été mise en confiance par nom de Servan-Schreiber, j'aime beaucoup les livres de David. Mais Florence du même nom, c'est une autre histoire.
Ce livre cumule tous les défauts. Il a a la fois le ton superficiel et bébête des magazines féminins et les longueurs indigestes des oeuvres scientifiques (sans en avoir la rigueur). L'auteur nous expose avec complaisance sa vie de bobo parisienne en long, en large et en travers, et elle n'est pas passionnante. Quant aux diverses theories sur le bonheur, je vous conseille d'aller directement a la source et de lire les ouvrages des chercheurs, penseurs et philosophes cites, car ils sont beaucoup plus agréables a lire et ont de la substance.
Achetez n'importe quel livre de Christophe Andre, Mathieu Ricard, Mihaly Csikszentmihalyi et vous en aurez pour votre argent.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 décembre 2013
Un livre qui contient d'excellentes pistes pour cultiver l'optimisme en soi et garder la tête haute dans les épreuves. Ce qui m'a pourtant gênée, c'est ce que l'intérêt du lecteur ou tout au moins la vocation pédagogique de l'ouvrage semblent être oubliés en cours de route. Je m'explique: l'auteure a suivi des cours de psychologie positive par correspondance, puis a testé ses connaissances, et elle nous relate ses essais et expériences au fur et à mesure de l'écriture. Au début c'est plaisant, d'autant plus qu'elle a de l'humour et une plume assurée. Mais ensuite ça lasse car, hélas, le propos parait très nombriliste: moi, moi, moi, "ma vie, mon œuvre".... Avec parfois même des révélations intimes (parfois choquantes) et très personnelles sur la vie de l'auteure et sa famille, alors qu'elle se définit comme "pudique". Au final je me suis demandée quel était son objectif, et si FSS écrivait:
a) pour mémoriser ses cours et compiler ses connaissances, faire du copié-collé de citations, pensées, lectures, études, chiffres et enquêtes sur la psychologie positive (dans ce cas là, autant lire directement les auteurs qu'elle cite largement, par exemple Tal Ben Shahar)
b) pour se raconter à elle même sa vie et se convaincre qu'elle peut arriver à être optimiste, pour se faire du bien à elle-même avant tout
c) pour réussir le challenge "j'ai écrit un livre sur la psychologie positive" parce-que-dans-mon-cours "on m'a dit qu'il fallait avoir des challenges dans la vie".

Et même si je me trompe et que son intention n'est pas dans cette liste, je trouve l'ouvrage pas assez pédagogique, il n'y a pas de propositions faites directement au lecteur. Il manque un lien entre l'auteure, les données de la psychologie positive, et le lecteur. Il manque du sens et de la maturité à ce livre (de mon point de vue).
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)