undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles48
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:14,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai un avis assez mitigé sur ce roman.
J'ai mis trois étoiles au lieu de deux à ce premier volume sans trop savoir pourquoi parce qu'il m'a vraiment manqué quelque chose pour que le roman réponde à mes attentes.
Tout d'abord, l'écriture est fluide et l'histoire est bien écrite.

L'auteure a apporté un soin particulier aux personnages féminins. Eléna a un petit je ne sais quoi qui la rend attachante. C'est un peu la fille d'à côté sans être niaise ou innocente. Le personnage secondaire de Gaia est flamboyant.
Par contre au niveau des personnages masculins, c'est vraiment light. Que ce soit au niveau de Leonardo ou de Philippo, ces messieurs sont tiédasses. Surtout Leonardo qui est censé être fabuleux et mystérieux et qui ne l'est pas.

Le gros problème, c'est que nous sommes censées lire une espèce d'initiation érotique et sulfureuse et que les scènes charnelles ne m'ont pas convaincues. Elles manquent de piment et sont plutôt basiques et semblables à celles de nombre de romans du genre.
Le traditionnel pacte charnel sans tomber amoureuse est devenu lassant et la promesse de Leonardo de ne pas être exclusif le fait passer pour le pire des c...!

Son but est de désinhiber Eléna en la rendant hédoniste mais franchement, c'est un peu marrant (rire jaune) de la voir se désinhiber en se soulant alors qu'elle ne buvait pas, en mangeant un steak tartare alors qu'elle est végétarienne, etc.
Il n'y a pas de progression entre l'Elena normale et inhibée et l'Elena s.... Le pire pour moi a été le passage à des rapports non protégés alors que Leonardo lui avait bien indiqué qu'il lui était infidèle. Du coup, c'est toujours un détail qui me choque dans ce type de romans: quand les héros ne se protègent pas. C'est peut-être bête mais vus les risques encourus dans ces cas-là, cela enlève une crédibilité à la scène. Et le mieux c'est quand personne ne s'en inquiète après.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Elena au départ car elle est passionnée par son art et qu'elle semble atypique. Elle s'interroge sur son histoire avec Phillipo et semble nourrir de tendres sentiments pour lui mais elle bascule d'un coup de manière un peu étonnante et brutale en se laissant traiter d'une dôle de manière par Leonardo.
De plus, l'éternel secret du mystérieux séducteur, c'est aussi du réchauffé. Leonardo ne m'a pas fait rêver comme un M Grey. Il manque de charisme et de mystère.

Je vais lire le deuxième parce que je ne me décourage pas et que je suis curieuse mais c'est décevant au final.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2014
C'est avec un réel plaisir que je me suis retrouvée transportée au pays de l'amour , j'ai dévoré les 2 tome en 2 jours et j'attends avec beaucoup d'impatience la sortie du tome 3 !! l'histoire est captivante ! rien à voire avec les romans que j'ai lu dernièrement ! l'héroine est un personnage captivant et la lecture est fluide et nous fait voyager réellement !!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 20 novembre 2014
L'histoire et les personnages sont d'une triste banalité : on a encore affaire à un héro bodybuildé et monosyllabique qui s'est donné pour mission d'apprendre aux femmes comment utiliser leur corps. Il est flanqué d'une héroïne qui malgré ses 29 ans incarne une presque pucelle pas fichue de trouver le chemin de son clitoris toute seule (d'ailleurs elle ne jouit que si papa...pardon, Monsieur lui ordonne de jouir).
Pour le reste, je sais bien que les traductions ne rendent pas toujours hommage aux auteurs, mais elles ont bon dos. Le livre est truffé d'erreurs, on confond le vagin et la vulve et on nomme d'ailleurs le vagin "puis d'amour". C'est purement personnel, mais la phrase "il s'enfonça dans son puis d'amour gonflé de désir" ne m'érotise pas du tout, elle me donne envie de rire ou de me frapper la tête avec le bouquin.
Lors de la première scène de sexe l'héroïne est en jogging (l'auteur aime bien les vêtements en ing, on a droit au legging, au jogging et même au jegging !!!) sauf que quand Monsieur la déshabille tout à coup il fait glisser la fermeture Eclair de son...jean !!!! Là je veux bien qu'on soit tolérant avec les auteurs auto-édités qui n'ont pas une armada de professionnels derrière eux, mais là, on se dit : y-a-t-il quelqu'un dans la boîte d'édition qui a relu (ou lu) le bouquin ?

Enfin le style est aussi plat que l'histoire, on a droit à tout un tas de clichés qui sentent bon le pléonasme "il était une énigme dont je n'avais pas la réponse" En même temps, si c'est une énigme... / "je me sentais comme amputée de moi-même" je ne savais pas qu'on pouvait être amputée de quelqu'un d'autre...

Bref, à recommander pour celles qui aiment les clichés et les héros sans relief ou ceux qui n'ont rien d'autre à mettre dans leur poêle à bois...
33 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2014
Premier tome d'une trilogie "prometteuse" - les héros sont attachants, on ne décroche pas, je viens de recevoir le tome 2 en attente sortie tome 3
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai terminé cette lecture mardi en fin de journée, le cœur en berne, les larmes aux yeux et l'envie d'avoir déjà entre les mains la suite pour ne pas quitter aussi vite Elena et Leonardo.

Pourtant, avant même de débuter ma lecture, je ne pensais absolument pas ressentir autant d'émotions avec cette jeune trentenaire qui allait découvrir les plaisirs que son corps et celui de son partenaire peuvent lui procurer.

Vous allez vous dire que c'est encore un énième roman érotique qui ne sortira pas du lot de l'ensemble des titres qui sont publiés. Vous allez vous dire que les scènes de sexe seront trop nombreuses, détaillées à outrance voire même poussées à l'extrême.

Je tiens à remettre les choses à leur place en précisant que si j'ai autant apprécié ce roman pour en faire un joli petit coup de cœur c'est que justement tout est fait dans la finesse et la sensualité.

Oui, on retrouve certains codes de ce genre de roman : un homme beau, musclé comme un Dieu, riche qui ne veut Elena que pour son pur plaisir et il n'est pas question pour lui de sentiments. De l'autre côté, Elena est une restauratrice introvertie qui a bien du mal à se lâcher. Alors, forcément, cette rencontre, on l'attend et on voit à travers les pages de ce roman, le changement de ce personnage féminin mais pas que.

Oui, il y a des scènes de sexe mais contrairement aux idées reçues ce n'est pas à outrance et à aucun moment je n'ai été écœurée par ce que je lisais parce que cela découle d'une relation où, malgré tout, il y a un respect commun.

Comme je le disais plus haut, l'ensemble du roman est mené avec finesse, subtilité et sensualité. C'est beau à suivre, c'est prenant dans les émotions qui se dégagent, dans ce que le lecteur espère pour Elena mais aussi pour Leonardo.

Les personnages sont magnifiques à suivre dans leur changement, leurs espoirs mais aussi cette épée de Damoclès qu'ils portent. Si Elena m'a touchée par sa sensibilité et sa volonté de garder cet homme coûte que coûte, Leonardo m'a lui aussi ébranlée parce qu'il cache forcément quelque chose qui le pousse à agir ainsi.

Et puis, il y a cette fin qui vous prend aux tripes, qui vous met à mal et qui vous pousse à vouloir absolument cette suite que vous n'avez pas encore.

Le livre est tellement bien mené et écrit que je n'en ai fait qu'une seule bouchée. Je l'ai véritablement dévoré en à peine deux jours. A chaque fois que je le posais, je voulais le reprendre pour retrouver Elena et Leonardo. Leur couple m'a beaucoup plu et j'ose espérer que la suite sera à la hauteur de mes attentes parce que je veux des réponses.

Du coup, vous vous doutez bien que je ne vais pas traîner avant de lire la suite et je vous conseille (même si vous n'êtes pas du genre à lire ce genre de roman) à tenter l'expérience d'une telle lecture. Il n'y a rien de malsain, rien de dérangeant. On découvre juste un homme et une femme qui apprennent à se découvrir comme dans n'importe quelle relation. Les scènes osées décrites sont juste la finalité d'un rapprochement et d'un désir mutuel.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2014
une romance érotique en trois tomes, donc celui-ci est le premier, avec son lot d'hésitations, de secrets, de revirements...... Chaud, chaud, chaud !
Pour les fans de ce genre de littérature, voilà le roman idéal pour les vacances, à lire sur la plage !
Mais, me direz-vous, qu'est-ce que ça vaut ? C'est vraiment bien ? A cette question, on en peut s'empêcher de répondre par comparaison avec une autre trilogie bien connue, vous savez, les cinquante nuances.....entre gris clair et gris foncé.
Et là, je vous le dirai tout net : pour moi c'est beaucoup mieux que les 50 nuances ! Pourquoi ? Parce que cette trilogie, au moins, elle n'est pas en noir et blanc, elle est en couleurs ! C'est facile à comprendre, par exemple pour les personnages, on a d'un côté Anastasia, journaliste malgré elle, et Christian, homme d'affaires. De l'autre, une restauratrice en peinture, Elena, et un cuisinier d'exception, Leonardo. Cela suffit à nous offrir des plaisirs beaucoup plus colorés et riches en saveur que ceux, assez noirs effectivement, offert par E. L. James.
Enfin, tout est affaire de goût, et il n'y a pas réellement concurrence entre les deux, qui sont publiés chez le même éditeur. A vous de voir.
Bonnes vacances !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2014
Ce premier tome est très convainquant.
On est plongé à Venise, l'art et la beauté des sens ... c'est une merveille. Elena apprend à connaître l'univers de Leonardo mais elle ne doit pas tomber amoureuse de lui ... juste l'éveil de ses sens et d'elle-même fait partie du voyage.
Pourtant, dès le début Leonardo n'y va pas par quatre chemins pour lui montrer ses intentions. Elena va se couper de sa routine, devenir quelqu'un d'autre sans le savoir ... elle va changer et éveiller des sentiments pour Leonardo ... celui-ci cache un secret sombre qu'on ne connaît toujours pas mais c'est sûr qu'il y a un lien avec l'amour car dès qu'il s’aperçoit que Elena l'aime il met un terme à leur pacte et la laisse seule avec elle-même. Seule avec sa nouvelle personnalité et du coup elle repart vers Filippo, un homme qui l'aime et qui sera tendre pour elle. Mais est-ce vraiment ce qu'elle veut au fond d'elle ?

J'ai hâte de voir le 2ème volet de cette trilogie, j'ai été captivé par cette lecture et l'éveil des sens ainsi que la beauté des lieux de Venise.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2014
Je ne suis pas fan du genre , c'est long , c'est énervant . De l'eau de rose .A oublier trés trés vite et malheureusement je ne lirai pas les suites de la trilogie
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
A ne pas lire après "50 nuances de gris", les scénarios sont trop proches. L'ambiance à Venise et Rome est cependant agréable à retrouver pour qui connaît.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2014
a l'eau de rose!
je le recommande que pour les amateurs de "NOUS DEUX"
a eviter absolument si l'on aime la vraie littérature.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus