undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles36
3,7 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Meave est une jeune étudiant avec un caractère bien marqué. Après sa rencontre avec un homme nommé Lukas, elle apprend de nombreuses choses sur elle et son enfance. Elle va faire son entrée dans le monde des vampires.
Un premier tome qui entre tout de suite dans l'ambiance. Il est rempli d'humour, de sarcasmes, d'actions et de révélations. L'intrigue est bien menée, même si elle n'est pas singulière. Du début à la fin, on ne peut lâcher ce livre. Le rythme est soutenu, on enchaîne révélations et actions. Le suspense est grisant avec tous les secrets que possèdent la famille de Maeve. Les personnages principaux sont sublimes. Maeve est loin d'être parfaite, elle a un franc parlé et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle assume parfaitement son côté femme sensuelle. Lukas est très sexy et joue parfaitement son rôle.
Une nouvelle saga à découvrir avec beaucoup de plaisir. J'ai énormément apprécié et souri à de nombreux passages. Un coup de coeur pour moi ! N'hésitez surtout pas.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Maeve Regan, jeune étudiante, découvre peu après ses 21 ans que son grand-père lui a menti toute sa vie. Et voila qu'elle se retrouve embarquée dans des histoires vampiriques familiales à cause de Lukas, un vampire bien mystérieux mais terriblement sexy...

Au début du premier tome, j'étais choquée. Il faut dire que la petite (ne lui dites pas que je l'ai appelée comme ça !) Maeve n'a pas sa langue dans sa poche. Et autant j'adore son humour acide et percutant, autant les insultes et gros mots à tout venant... c'est moins ma tasse de thé. Enfin, je vous rassure, on s'y fait, d'autant plus qu'elle ne parle pas toujours comme une charretière.
Mais surtout, il y a du contenu. Alors j'admets qu'au premier abord l'histoire de base me laissait un rien sceptique (je n'ai pu m'empêcher de faire des parallèles avec certains livres et films que j'avais déjà vus), mais très vite, on peut s'apercevoir que Marika Gallman a pensé bien au-delà et on ne peut s'empêcher de se laisser entraîner et d'en demander toujours plus. Et cette dernière ayant un esprit particulièrement retors, elle se fait une joie de nous balader dans tous les sens et de faire s'effondrer régulièrement toutes nos certitudes.
Je ne me suis donc pas ennuyée une seule seconde. J'ai beauuuucoup râlé, frustrée que j'étais de ne pas en savoir plus, comme Maeve, mais j'ai aussi stressé, rigolé, pleuré et, accessoirement, pété des câbles. Un sacré paquet d'ailleurs. Je vous laisse donc imaginer l'état dans lequel j'étais à la fin du livre !

Bref, c'est le genre d'auteur qui permet de redécouvrir un genre et qui ne laisse pas indifférente du tout. Alors si vous vous laissez tenter, préparez-vous à adorer Maeve Regan et à haïr Marika Gallman !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2012
Maeve est une jeune étudiante en lettres sur le point de fêter ses vingt et un ans. Elle a beau être petite, mais Maeve n’a peur de rien. Elle le devrait, pourtant. Impulsive, tête brûlée, tout est bon pour se lancer dans une bagarre. Alors lorsqu’il s’agit de Marc, le petit ami violent de sa meilleure amie Brianne, elle s’en fiche complètement qu’il soit quatre fois plus lourd et deux fois plus grand qu’elle. Elle sait se battre, accumule les conquêtes, boit plus que de raison, jure comme un charretier, j’en passe et des meilleures.
Maeve est un amas condensé d’énergie non canalisée, mais on l’aime bien. Vrai de vrai. Elle ne se laisse pas faire, ne se prend pas pour la victime, n’attend pas à être secourue et le chevalier sur le destrier blanc ne fait pas partie de ses rêves. D’ailleurs, dans ses rêves, elle torture, arrache des ongles et des cœurs, casse des nuques et elle AIME ça.
Puis elle découvre que tout ça, ce n’est pas juste par œuvre du destin. Si, un peu quand même. Et elle ne va pas bien le prendre, Maeve. Ah, ça…
Il ne m’a fallu que quelques heures pour accrocher à cet univers de Marika Gallman dont j’avais tant entendu parler. Alors que j’avais du travail et au moins mille mots à écrire pour mon Nano, j’ai dévoré ce roman en me maudissant de ne pas avoir acheté le deuxième tome lors de l’Opération Bragelonne. Minceuh !
On ne sait pas où se déroule le roman, aucun nom n’est donné, ni de ville/bourgade ni de rues. Les noms utilisés sont plutôt classiques, peuvent être francophones ou anglophones (quoique Dunn, Brianne, Regan, Connor me font plutôt pencher pour un milieu anglophone). Ça déstabilise un peu, mais après, on se fait sa propre idée. À la limite, je campe tout à Montpellier, revois mon ancienne université, mon ancien quartier et une des boîtes à une vingtaine de minutes de mon ancien appartement et tout baigne.
En fin de soirée, je suis partie acheter la suite. C'est en cours et ça commence bien. Ou mal.
Ça dépend du point de vue.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2012
Oui, un roman qui a la gniak, comme son nom l'indique.
Maeve n'est pas une de ces petites choses qui crient au loup. Le loup, elle n'en fait qu'une bouchée ! Son caractère bien trempé fait sourire, car on se demande où elle tire de telles réparties, elle en laisse ses interlocuteurs comme deux ronds de flanc. Bien sûr, on trouvera que Maeve manque un peu de coeur et qu'elle est nombriliste à l'extrême... Ce n'est pas faux, et c'est ce qui fait qu'elle est différente des autres, qu'on la remarque, et qu'on s'en souvient. Bref, de mon point de vue, elle sort du lot, il était temps ! Pas de faux semblant, que du brut et elle tape là où sa fait mal ! Quand à l'action, elle va de paire avec l'héroïne : boom boom ! Soit, le vocabulaire est monstrueusement fleuri, mes oreilles ont sifflé plus d'une fois, mais ce que c'est bon de lire autre chose que "Candy" sauce : je-suis-une-femme-indépendante-je-sais-me-défendre-avec-classe ! Mais au fond, Maeve ne cacherait-elle pas l'essentiel sur elle-même ? Ce qu'elle a découvert sur sa vie, son passé, ne finirait-il pas par la rendre plus humaine à la longue ? A suivre...
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2012
Il est parfois difficile de trouver un bon roman de bit-lit. Il y en a tellement à l'heure actuelle !
Une amie m'avait parlé de la parution d'une nouvelle auteure francophone aux éditions Milady.
En parcourant la quatrième de couverture, j'avais le sentiment que Maeve Regan, l'héroïne, était loin des personnages sages et effacés... Je me suis donc laissée tenter !
Ce premier volume détonne agréablement dans le paysage. L'action suit un rythme endiablé. Les répliques peuvent être sarcastiques et croustillantes à souhait !
C'est savoureux, pétillant et écrit avec panache !
A découvrir d'urgence !
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Maeve est un personnage féminin fort et percutant qui m'a séduite dès les premières lignes. J'ai aimé son caractère vibrant, violent, sans concession. J'ai aimé ses sentiments contradictoires pour son meilleur ami, sa franchise et l'expression de ses émotions brutes et violentes. C'est un personnage féminin sans fioritures qui apporte une bouffée d'air frais au milieu des héroïnes politiquement correctes que l'on peut rencontrer trop souvent.
Maeve n'est pas un personnage facile: elle boit comme un trou et à tendance à sauter sur le premier mec qui passe et qui lui plait. Elle fait un peu camionneur au départ. Ce qui est intéressant, c'est de comprendre pourquoi Maeve est ce qu'elle est.

Le roman exploite avec intelligence l’ambiguïté de son héroïne et nous dévoile lentement les ressorts de l'intrigue. Nous sommes peu à peu tiraillés entre les deux héros de sa vie, tiraillés par le fossé qui se creuse entre passé et présent, par les choix décisifs et définitifs qui se dessinent.

Maeve Regan est un premier tome percutant qui débute une série qui sera je l'espère, toujours aussi épicée.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Maeve Regan est une nouvelle saga bit-lit qui «envoie» ! En effet, le rythme est effréné. Au côté de Maeve, il est très dur de reprendre son souffle !

L'auteure Marika Gallman est européenne. Son style est très direct, fluide, mais vulgaire parfois (personnellement, ça ne m'a pas gêné car ça colle parfaitement au caractère de notre héroïne).

Je vous préviens, le personnage de Maeve risque fort de vous étonner. Elle est vraiment très différente des autres héroïnes bit-lit que l'on croise habituellement dans les romans du genre... Elle est tête brulée, sexy, a un tempérament de feu et... jure comme un charretier !! Malgré ses défauts, je l'ai quand même apprécié. Maeve a eu une enfance difficile, et son bagout c'est sa manière à elle de se protéger. Elle est très forte psychologiquement, et est en train de le devenir physiquement également... Un petit bout de femme qui n'a pas froid aux yeux !

En bref, si vous aimez la bit-lit et que vous voulez un peu de changement, je pense que cette saga pourrai vous plaire. Moi elle m'a plu en tout cas, et je me languis de lire la suite des aventures de Maeve Regan pour voir quels pouvoirs elle détient vraiment, et pour savoir si Lukas et Elliot (ses 2 prétendants) découvriront son stratagème final...

Mention spéciale pour la couverture des éditions Milady qui est tout simplement à tomber !!!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2014
J'ai beaucoup aimé Maeve, une héroïne vraiment hors du commun... Bien entendu nous ne sommes pas en reste avec le public masculins... Il y a Eliott, son meilleur ami qui est un peu plus que ça, et le merveilleux Lukas qui est tout simplement extra et j'avoue que ce qu'elle fait à la fin me brise le cœur en même temps que le sien... Même si on comprend son geste... Mais je n'en dirais pas plus... Il faudra lire pour savoir de quoi je parle.

Concernant l'écriture générale, c'est fluide, simple et agréable. Il n'y a pas de passages interminables, mais j'avoue que je ne me précipitais pas sur ma kindle toutes les 2 minutes ce que je fais souvent je dois bien l'avouer. Mais ça n'enlève rien au fait que j'ai grandement apprécier cette lecture. Et que je la recommande à tous ceux qui aiment ce genre de littérature...

J'ai trouvé toutefois que ça manquais parfois de piquant, le résumé est vraiment parfait à mon goût j'adore ce côté humoristique de la nana qui casse le nez du copain de sa meilleure amie, on se dit tout de suite qu'elle est très maladroite même peut être pas très doué... Mais en faite ça n'a rien à voir du tout et finalement ce n'est pas du tout drôle car elle a vraiment raison de lui cassé le nez.... (Idem pour savoir pourquoi je dis ça il faudra ouvrir vos livres...)

Enfin bon je ne vais pas m'éterniser, donc je vous dis juste à bientôt car j'ai le tome 2 qui m'attend. Alors bonne lecture!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2014
Les 5 tomes de la série "Maeve Regan" :
1- "Rage de dents"
2- "Dent pour dent"
3- "La dent longue"
4- "A pleines dents"
5- "Sur les dents" (à paraître en mai 2014).

Maeve Regan vient de fêter ses 21 ans !
Orpheline, elle est élevée depuis sa naissance par un grand-père réservé qui ne déborde pas d'affection...
Elle-même a un caractère bien trempé, elle "lève le coude" régulièrement et elle ne s'en tient exclusivement qu'à des aventures d'un soir !
Elle ne veux pas s'attacher à quiconque et ne tient pas à montrer ses sentiments...
Quoique...... en ce qui concerne la colère, ce n'est pas gagné ! Car Maeve est très, très susceptible et si on la taquine de trop : elle voit rouge et vous file une beigne, une chataîgne, une patate, une bonne baffe, un coup de genou et autres gentillesses !!!

Maeve va à l'université, avec son meilleur (et seul) ami Elliott, et sa meilleure (et seule) amie Brianne...
En effet, avec un caractère pareil, Maeve n'a pas beaucoup d'amis...

Mais un jour tout va changer, tout va basculer !
Son grand-père va lui révéler un terrible secret de famille : Maeve ne serait pas exactement ce qu'elle croit être, c'est-à-dire une banale humaine...
A partir de là, et d'une rencontre avec un mystérieux séducteur (Lukas), tout va "partir en vrille" !
Maeve va mener sa propre enquête, à ses risques et périls !

MAIS POURQUOI NE L'AI-JE PAS LU PLUS TOT, ce superbe et distrayant roman ???
Une histoire pleine d'action, de mystère, de sentiments, de paranormal...
Un peu trop de "gros mots"/vulgarité à mon goût, mais d'un autre côté cela fait aussi partie du caractère, de la personnalité de Maeve, notre héroÏne !
Si, au début du roman, je n'ai pas accroché avec notre héroïne (en effet, une fille qui boit, qui cogne et qui s'envoie en l'air presque comme elle respire, ce n'est pas le "nec plus ultra" des héroïnes!), je me suis vite très attachée à elle au cours de l'histoire !!! Elle m'a choquée, elle m'a fait sourire, voire rire ; je me suis inquiétée pour elle... Bref, elle m'a charmée !

BRAVO !!! à l'auteure Marika Gallman : son écriture est accrocheuse et prenante !
Encore une belle découverte !

A LIRE !
P.S. : J'ai aussi adoré la collection "Les anges..." de Sophie Jomain , un peu du même genre que Maeve Regan...
Si vous découvrez une série de ce genre-là, MERCI de me laisser un message :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 septembre 2012
Une très bonne surprise pour moi ! Ce premier roman français est une petite pépite d'humour noir et d'action, j'ai beaucoup aimé.

Certes l'histoire n'a rien d'extraordinaire, et nous entraine encore une fois dans un monde peuplé de vampires assoiffés de sang et de pouvoir, aux côtés d'une héroine très brute de décoffrage et qui n'a pas la langue dans sa poche. Jusque là rien de très nouveau. Pourtant, l'auteur a su me faire aimer Maeve, ce qui n'était pas gagné au premier abord, tant elle parait froide et sans coeur ! Grâce à un savoureux mélange d'humour, de conversations piquantes et d'action, avec juste ce qu'il faut de romance, je suis conquise !

Ce n'est pas tant l'histoire en elle-même qui m'a plu, car elle est au final très classique, mais plutôt l'ambiance générale du roman, et toutes les petites réparties de Maeve qui pimentent le récit et apportent de la dérision au livre. L'héroine ne se prend pas au sérieux, et on ne l'en apprécie que plus. J'ai craqué également pour Lukas, ce vampire pas si mystérieux que ça, et qui deviendra le mentor de Maeve et un même un peu plus.

Au final, j'ai lu très rapidement ce premier tome, et j'attends donc avec impatience la suite. Bravo à l'auteur pour ce premier roman très réussi !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles