undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
80
3,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 janvier 2013
Sex in the Kitchen est un livre tombé du ciel : Pur roman de divertissement, il déploie (dans un rythme effréné) une intrigue trépidante et addictive, un humour ravageur et un érotisme absolument torride. C'est bien simple, je l'ai lu en une nuit ! Impossible de le lâcher.
Soyez prévenues : Lire ce livre, c'est devenir la victime (consentante) du syndrome bien connu (mais pourtant si rare) de la « tablette de chocolat » : une fois le roman commencé, impossible de s'arrêter... L'on est condamnée. Et l'on poursuit sa lecture dans un état de fébrilité joyeuse, entrecoupée seulement par des éclats de rire incontrôlables.
Mais comment parler de l'intrigue, sans en dévoiler les multiples facettes, les surprises extravagantes, l'érotisme montant crescendo, l'esprit totalement déjanté de cette équipe de filles qui deviennent, au fil des pages, nos meilleures amies ?
Je dirai seulement que dans la vague actuelle des romans de « chick-lit » que l'on nous sert au kilo, le roman d'Octavie Delvaux me fait l'effet d'une bombe thermonucléaire : Cela fait un bien fou !
Les codes habituels du genre sont totalement investis, mais pour être mieux détournés et constamment renouvelés. Le machisme bas de plafond en prend un sacré coup sur la carafe... Et tout cela explose dans un feu d'artifice jouissif et libératoire, qui nous venge avec esprit de bien des clichés...
Mentions spéciales pour les dialogues entre filles : irrésistibles. Pour le style, parfait, inventif et très travaillé (je pense en particulier au jargon franglais ridicule de l'un des personnages). Et bien sûr pour l'érotisme, épicé et pervers (avec meme des accents SM réalistes tout a fait bienvenus), qui se fond dans une histoire dont j'attends maintenant la suite avec une impatience non dissimulée.
Vivement l'adaptation au cinéma !
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2013
super découverte après avoir lu la sage "50 nuances" je peux dire que j'ai adoré ce bouquin que j'ai dévoré en 48h !! je l'ai pris en format kindle et franchement GENIAL !!
très bien écrit et envoie notre imagination au 7ème ciel en s'imaginant les scènes les plus "coquines" !!
une fois la lecture entamée, on ne veut plus le lacher pour connaitre la suite !
je le recommande fortement à celles et ceux qui aiment ce genre de bouquin
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2016
Avec un titre pareil (les femmes à leur place : dans la cuisine) et cette couverture si rose, j'aurais du me méfier.
Et bien, je me suis pourtant fait avoir et j'ai cru avoir à faire à un porno féminin.
Alors que ce livre n'est qu'une accumulation de clichés et de préjugés concernant les femmes et leur sexualité : achats compulsifs de choses inutiles (vêtements et chaussures essentiellement), fanatisme envers les marques qui semblent être le seul moyen pour les personnages d'être, sans pour autant exister, dépendance aux apparences et incapacité à les dépasser (le colocataire par exemple).
Et en ce qui concerne les préjugés de l'auteur sur la sexualité féminine, il y a ce poncif qu'on trouve dans tous les pornos traditionnels (c'est à dire à destination d'un public masculin), à savoir que la jouissance féminine ne viendrais que par la force virile.
Pour cela surtout j'ai vraiment du mal à croire que ce soit une femme qui ait écrit ce livre. Ou alors elle a particulièrement bien intégré les normes du pornos masculin et s'avère incapable de s'en détacher.
Quand à la comparaison avec la célèbre trilogie, le seul point commun c'est le constat que la douleur peut conduire au plaisir. Mais dans ce livre le fonctionnement est simplement mécanique, comme s'il suffisait d'appuyer sur un bouton pour déclencher l'orgasme, sans prendre en compte les circonstances de la douleur. Ce sont pourtant le contexte et les sentiments qui font tout l'intérêt de la fameuse trilogie.
En résumé, je ne mets la seconde étoile que pour encourager d'éventuel·les auteur·es à s'essayer au porno féminin : le succès de ce livre prouve qu'il y a un public à priori intéressé.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2013
Petit bijou littéraire !

Chaque personnage à sa propre identité et ce groupe d'ami(e)s est tellement différents qu'ils se complètent. Entre le puceau et la dominatrice, on ne peut que dire que les personnalités divergent !
Des moments de simplicités comme des moments extravagants font de ce livre une histoire mémorable !
Qui aurait cru que le mystérieux inconnu serait cette personne ?!
Et puis une fin où on a envie de dire "tu l'as bien mérité" tellement on est dans le feu de l'action.
Bref bref ! J'ai adoré ce livre, un vrai coup de cœur, et je le relirais encore et encore sans problème !

N'hésitez pas à venir visiter ma page dédiée à la lecture : petitelectricedeviendragrande.wordpress.com
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2016
Une histoire de filles libérées des conventions tant culinaires que sexuelles: ça fait appel aux épices pour relever les ardeurs mâles comme les mets proposés !
Une histoire qui rappelle une pièce de Molière, où les personnages se déguisent, se confondent, se séduisent, et attendent le grand festin final pour que tout s'éclaire et se résolve dans la grâce et le bonheur ! Si l'on a le sexe dévergondé, voire méchant, on a le cœur très gros, et bien accroché.
Bizarrement, malgré des anecdotes sexuelles décrites avec minutie et inventivité, je n'y ai pas ressenti beaucoup d'érotisme... Oui, c'est hot, mais aussi crues et osées que soient les rencontres, il manque cette description de la séduction qui fait un art d'un simple plan cul.
On passe de bons moments sans pour autant saliver beaucoup !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Décidement, les livres écrits par nos frenchies ne me réussissent pas...

Attention, tout n'est pas négatif non plus...Le thème avait pourtant de quoi séduire....une graphiste qui travaille dans l'édition et qui en parallèle et en secret, tient un blog sur des recettes de cuisine bio...Un scénario original où le suspens et l'intrigue si je peux dire sont néanmoins plutôt bien écrits et bien menés...

D'abord, ça nous changeait du milieu de l'industrie américain, des self-made-men richissimes et des petits oies blanches américaines... Je ne citerai aucun nom....mais comme disait, le poète Yannick "Tois même tu sais"....:)))....Il y avait le séduisant boss...qu'on soupçonne jusqu'au bout d'être le bloggeur anonyme (oui l'héroïne célibataire en mal d'amour ( au propre comme au figuré d'ailleurs) est interpellée et repérée grâce à son blog par un charmant internaute...) et puis, la poulette qui n'était pas farouche et plutôt open (sans tomber comme d'habitude sur le sempiternel duo sm...trop récurrent à mon goût)...

MAIS ce qui a gâché mon plaisir et d'où les 2 étoiles ce sont quand même les détails graveleux des soirées et des pratiques "in vivo" de sa copine dominatrice...ben non...ça ne passe toujours pas ... vous me direz (2 points ouvrez les guillemets.. tu as connu pire avec "Devenir sienne" (cf mon commentaire très négatif) mais je campe sur mes positions : ... trop de SM tue le SM...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans mes lectures estivales, à côté du policier, de la sacro sainte fantasy, de la romance, il y a toujours aussi un livre un peu chaud.
De bons commentaires, une héroïne fan de cuisine étaient de bon augure...las! Les premiers chapitres semblent destinés à une élite parisienne ultra bourgeoise, avec la description d'un mode de vie sophistiqué et très centré sur l'apparence (ps: j'habite en région parisienne).

De nombreux détails ne m'ont pas semblé crédibles: la copine dominatrice à l'excès qui convie ses amis à jouer les simples voyeurs, le travail de l'héroïne qui cuisine à la vitesse de l'éclair et à donc plein de temps libre malgré son job alimentaire et sa passion pour la cuisine, son virage de fille plutôt sage à «je m'éclate avec n'importe qui».

La fin à un côté très conventionnel finalement assez décevant vu que l'auteur avait choisi une ligne assez déjantée.

Enfin, l'épilogue qui relate une vengeance m'a mis mal à l'aise: finir un livre sur une note méchante et mesquine, même si c'est du second degré, cela m'a gênée.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un énorme coup de coeur pour ce livre qui non seulement est superbement écrit mais qui en plus vous fait rire aux éclats tout en diffusant dans votre ventre les fameux papillons qui avec la lecture de certaines scènes sensuelles dansent carrément la samba. J'avais découvert l'écriture et le talent d'Octavie Delvaux dans la fameuse collection "Osez 20 histoires" où déjà ses nouvelles du moins pour ma part se détachaient des autres par leurs qualités et leurs originalités, mais dans cet opus elle explose littéralement.

L'histoire est assez simple, Charlotte jolie brunette tient un blog culinaire bio et travaille comme maquettiste, elle découvre que l'homme de sa vie l'a trompé alors qu'elle lui préparait une soirée coquine afin d'égayer leur vie sexuelle un tantinet trop sage pour notre héroïne qui souhaite un peu plus de piment dans leurs ébats. Manu militari elle met l'indélicat personnage à la porte de chez elle et décide de se lancer dans de nouvelles aventures professionnelles et amoureuses avec le soutien de ses deux meilleures amies Morgane une fashionata nymphomane et Deborah une orthophoniste-dominatrice. Charlotte va se retrouver embarquée dans une douce folie faite de rendez-vous clandestins avec un mystérieux admirateur, de parties de jambes en l'air décoiffantes où l'auteure revisite les pratiques sexuelles les plus diverses avec un humour décapant.

Cette comédie érotique menée tambour battant est complètement déjantée, les personnages sont atteints de douce folie et s'adonnent joyeusement à leurs manigances pour notre plus grand plaisir. Les dialogues sont savoureux et les conversations entre les trois amies sont tout simplement à mourir de rire, les nombreuses scènes érotiques sont torrides mais jamais pornographiques malgré la variété de pratiques sexuelles décrites.
Octavie Delvaux s'en donne à coeur joie et un petit coté féministe survole en permanence le récit, elle a crée un nouveau style « la Chick-lit érotique » et j'en redemande.

MESSAGE POUR LA PERSONNE QUI MET UN NON SANS ARGUMENTER SUR TOUS MES AVIS: LA JALOUSIE ET L'ENVIE SONT DE TRES VILAINS DEFAUTS...NOUS SOMMES SUR CE SITE POUR PARTAGER NOS RESSENTIS TOUT SIMPLEMENT.
22 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2013
J’avais particulièrement aimé les nombreuses nouvelles d’Octavie Delvaux dans la collection Osez 20 histoires de… et je me suis précipitée sur ce premier roman tendance « chick-lit » avec avidité et curiosité. Eh bien, le moins que l’on puisse dire est que je n’ai pas été déçue par cette auteur à qui, décidément, tous les genres réussissent : le livre se lit d’une traite, on rit beaucoup (les dialogues, hilarants, sont particulièrement réussis), on est émoustillé, bref, on passe un excellent moment et en refermant le livre, on se dit qu’on aimerait bien retrouver les héroïnes, tellement frappadingues et attachantes, dans d’autres aventures.
Ce qui m’a également séduite est que, malgré la légèreté du ton, le style reste très travaillé. Les très excitantes scènes de sexe, par exemple, sont extrêmement bien écrites.
Et puis, bien sûr, quel plaisir de lire un texte érotique écrit par une femme qui ne considère pas la soumission comme le fantasme le plus naturel à notre sexe et qui fait preuve d’une délicieuse inventivité dans ce domaine !
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2015
Le premier coup de génie de ce bouquin, c’est d’être de la chick lit érotique. De la chick lit érotique ! Non mais, déjà, il fallait inventer l’idée. J’admire.
L’autre est d’être d’une intense drôlerie !
On y suit les aventures de Charlotte, fraichement célibataire après avoir découvert que son mec la trompait, blogueuse es cuisine et intégriste du boulgour bio, de Deborah, l’orthophoniste-domina et sa suite de soumis, et de Morgane, l’accro de la mode qui change de style vestimentaire comme de nouvel « homme de sa vie » (soit tout le temps).
Et qu’est-ce que c’est drôle ! J’avoue que je ne m’attendais pas à rire ainsi en lisant ce livre. Je n’ai pas arrêté de rire en lisant les répliques des trois copines et j'ai été vraiment séduite par cet humour très osé, il faut le préciser cependant (mais c’est ce qui fait qu’il est excellent, justement : cet aspect ultra osé et, même, extrême, parfois, notamment par rapport à Déborah).
Le style est très bon : dynamique, d’une très bonne qualité littéraire, efficace…
Tous les personnages sont très bons : les trois copines, bien évidemment, mais aussi les personnages annexes : Ben, le colocataire bien sous tous rapports et même séduisant de Morgane mais toujours puceau à 26 ans, la collègue de travail de Charlotte, tous les soumis de Déborah…
Un élément que j’ai particulièrement apprécié, également : la vision du « Paris du sexe » qui nous est donnée, qui est emplie de petits détails qui témoignent d’une connaissance particulière à ce sujet, et donc d’un réalisme très sympa à lire.
Seule réelle réserve : la résolution du « mystère » qui plane dans le roman. On a quelque chose qu’on doit découvrir au bout d’un moment, il apparaît relativement rapidement qu’on aura la révélation à la fin, puis que cette révélation va être un peu tirée par les cheveux (forcément) et… oui, c’est le cas. Il y a bien des justifications qui sont données mais… mouais, quoi. Je n’en dis pas plus parce que ce serait spoiler.
Mais bon ! Quelle importance parce que, franchement, franchement, franchement, je me suis éclatée ! J’ai adoré suivre les aventures de ces trois copines, j’ai dévoré ce bouquin, je me suis régalée et je compte maintenant lire la suite : Sex and the TV (enfin, le deuxième volet, parce que cette histoire se lit tout à fait toute seule).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,95 €
19,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)