undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • Tejas
  • Commentaires client

Commentaires client

11
4,5 sur 5 étoiles
Tejas
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 avril 2004
Lemmy, le bombardier à quatre cordes qui officie dans Motorhead, tenait, il fut un temps, "Arrested for drivin while blind" pour la plus grande chanson rock de tous les temps ! Il faut dire qu'elle est à la hauteur de "Tejas" cet album après lequel ZZ Top changera de cap vers un rock moins bluesy (exception faite de la bénédiction que constitue Deguello) et plus middle of the road. Ici on est dans l'aboutissement de Tres Hombres et les riffs son de la trampe de "Tush", "La grange" ou "Heard it on the X". Le son de guitare de Gibbons est hallucinant, les voix rapeuses, le boogie sévère et chaud : Tequilla, sombrero tous y passe. Quand à la rythmique, elle a fait école depuis. Ce disque est une merveille de Boogie Blues Texan. Indispensable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 septembre 2005
ZZ Top est un groupe étonnant : c'est âpre, râpeux, viril, cramé par le soleil, ça sent la bière et le cambouis et ce n'est JAMAIS lourdingue... Outre que les 3 texans semblent a priori forts sympas ce sont d'excellents musiciens dans la veine du "less is more"... Gibbons est carrément époustouflant à la guitare, aussi inventif et aérien que Jimmy Page dans son genre, bien calé sur ses deux potes de la rythmique. Autre détail amusant, leurs voix sont sans surprise : des voix de sudistes blancs bien râpeuses mais elles collent parfaitement à la musique et ils n'en font pas une marque de fabrique comme Joe Cocker. ZZ Top mérite bien son surnom de "bon vieux p'tit groupe du Texas" et leur album Tejas est une merveille que tout bon amateur de rock se doit de posséder. Le genre d'album dont il est quasi impossible de se lasser tant les chansons sont "évidentes". Bon voyage vers l'Ouest !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Historique ! Tejas est historique dans la mesure où il est dernier des albums du ZZ Top à s'inscrire dans un registre blues-rock, caractéristique de la première période du groupe. Publié en 1977, son seul tort est d'être sorti dans la foulée des deux monuments que sont Tres Hombres et Fandango. Ce qui a quelque peu nui à son image, en dépit d'une excellence mésestimée. A l'écoute des dix titres de cet album court (34 minutes), il ne faut pas être sorcier pour constater que le groupe est à son apogée, pratiquant merveilleusement un blues-rock lourd. Doté de compositions variées, ce décontracté Tejas est vraiment une très belle pièce du trio de Houston qui s'écoute sans discontinuer, une bonne bibine bien fraîche dans la paluche. Disque préféré des barbus du ZZ Top, il ne manque pas de rythme, de riffs simple, d'envolées de guitares brûlantes, de textes solides ; Dans cet ordre d'idées, El Diablo, Arrested For Driving While Blind et It's Only Love font figure de meneurs. A honorer également les somptueux Enjoy And Get It On et Asleep In The Desert.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 décembre 2010
CHRONIQUE DE PHILIPPE MANOEUVRE MAGAZINE ROCK&FOLK Avril 1977 N° 123 page 111/112
5° Album 1976 33T réf : WB56605 - Decca PS 680 us
... Les Top ont passé plus d'un an et demi à enregistrer "Tejas". Autant dire que leur vitesse de production ne varie pas : ce sera leur cinquième disque en sept ans. Cool! Cool! l'album ne l'est pas! Méfiez vous de ce boogie savamment travaillé, ciselé, peaufiné ; une violence latente couve sous ses braises rougeoyantes. Les thèmes, eux, n'ont toujours pas varié : la voiture, la femme, l'alcool, la police et le blues. Blues accéléré, chargé de tellement d'électricité et de substance qu'un B.B. King ne s'y retrouverait pas. Au premier abord, on croirait que Bill Ham, le producteur à qui nous devons tous les Z.Z. Top et le Point Blank, a décidé de prendre un recul par rapport au style ordinaire des Top (dont l'album quintessentiel reste dans le genre "Tres Hombres"). Et puis à force de scruter les sillons et les baffes, la poussière se lève, l'appréhension grandit : jamais ils n'ont été mieux enregistrés. Le son est absolument énorme, dés le premier morceau, "It's Only Love", qui comme toujours est parfumé avec un rien de pedal steel guitar. Mais le break a été repiqué sur "Baby What You Try To Do", et il est salué par une véritable avalanche de cymbales et un crépitement des tambours. Dès le second morceaux, les choses se précisent : "Arrested For Driving Blind" (Ho ! Ho!) est ENCORE une histoire de virée nocturne en Chevrolet avec une caisse d`alcool de grain sur un siège arrière. Mais le son de Billy Gibbons est rauque, raunchy, sale et délirant : il tire de sa Les Paul la quintessence de la violence des frontières. Le troisième morceau est le chef d'oeuvre évident : "El Diablo" est l'histoire d'un renégat lynché autrefois et qui depuis hante le désert, derrière la casa de Caleboose. Sur ce thème sauvage, les Top bâtissent une immense fresque; la basse prend un solo discret, mais efficace, et c'est le décollage : deux guitares se répondent, de longs huhulements sonores passent de droite à gauche, la batterie fignole un tempo aérien et Billy Gibbons met en scène deux tueurs : l'un aigrelet, l'autre sursaturé. Un minimum de paroles, quatre minutes qui à elles seules nécessitent l'achat de ce disque. "Snappy Kakkie" me gêne un peu ; après cette atmosphère de mort, le déluge de batterie et de guitare fait mal. Mais les Tops l`expriment très clairement au bout du compte : « amuse-toi et attrape ! ».
La face deux est parfaite. Dusty Hill défonce bien ses quatre cordes sur "Ten Dollar Man" le chanteur fait un discret clin d'oeil aux Point Blank, et c`est une autre histoire de type obligé de passer la frontière en quatrième vitesse.
"Pan Am Highway Blues" est le morceau typique, boogie, sommet réminescent de "Beer Drinkers & Hell Raisers" deux voix enchevêtrées, un solo triste au milieu de riffs saturés, et le tour est joué. La nouveauté, ce sont les véritables tourbillons sonores qui explosent ici ou là et forment un finale de choix. "Avalon Hideway" me fait penser aux boogies du premier album ; c'est une histoire de joueur de dés (symbolisés par un étonnant roulement de batterie). La guitare exprime la fièvre intérieure du joueur, incapable de rien éprouver en dehors de ses perpétuels paris avec lui-même. Super chanson maniaque de souffrance, avec un riff rédempteur qui sauve l`auditeur. "She's A Heartbreaker" est une drôle de composition triste à propos d`une fille de San Antone qui "a volé tous les coeurs de la ville / y compris celui qui m`appartient". Nous la suivons, de Beaumont à El Paso, et elle est à chaque fois avec un autre type ; Billy Gibbons nous sort un super-solo rock'n'western, et il ne reste plus qu`un petit instrumental, "Asleep In The Desert", joli et calme, avec un rien de mandoline. Suivant l`humeur vous le sauterez pour reposer l`aiguille au début de la première face, à moins que vous ne soyez trop bourré pour faire un geste, auquel cas il vous arrachera des sanglots. Je n`ai pas encore vu la pochette française, mais le pressage US est dément ; ça s'ouvre de partout, il y a les paroles, des photos du trio habillé en satin rose pailleté avec des Stetsons flambants neufs. "Tejas" est plus qu'un autre disque de boogie : c'est le passeport de survie pour la prochaine année et demie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
pas trop fan de zz top suite à overdose de l'album "eliminator" en 1984 , je ne connaissais que un peu l'album "fandango" et bien sur "la grange"... depuis que le site propose les albums de zz top à des prix défiant toutes concurrences, j’achète petit à petit tous les cd et je dois avouer que j'ai été agréablement surpris par "tejas". a mon gout c'est (pour l'instant) un de leur meilleur disque que je possède. rien à jeter , et de plus il y a deux morceaux qui me rappelle d’autres célébrités américaines de cet acabit , la chanson 7 "pan am highway blues" qui ne défigurerait pas un album de "little feat" et la chanson 9 "she's a heartbreaker" qui aurait pu être composé par l'excellent "fogerty". pour le reste, c'est du comme j'aime, du blues rock bien gras comme eux seul savaient faire avant la zztopmania.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 octobre 2012
On entend ici pas mal de morceaux avec un son de guitare moins saturé que précedemment, une ambiance un petit peu moins électrique, un peu plus country qui surprend après "la grange"mais qui accroche autant.Gibbons n'a pas encore la voix d'outre tombe qu'on lui connaît.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 juin 2014
l'album commence avec les 3 meilleurs morceaux;puis ensuite on n'a le droit a des morceaux mi bogie,mi country .il faut attendre le dernier morceau,l'instrumental "asleep in the désert" avec son côté mexicain,pour retrouver un peu de plaisir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 février 2015
On en tient un. C'est du bon blues ! c'est du rock ! On voyage sur le fil de bonne mélodie. On fait partie du décor, on est en lien avec les légendes de la route... a boire la pulpe de leur musique en .... téjas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 26 février 2012
Fan de ZZTOP...Tejas était le dernier CD qu'il me manquait pour completer ma collection. Je ne l'avais pas écouté depuis un moment. Je le trouve toujours aussi bien.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 septembre 2014
Un petit album très sympa de ZZ top, plaisant à écouter, et comme d'habitude malgré leur style très marqué, ils réussissent à se renouveler
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Tres Hombres
Tres Hombres de ZZ Top (CD - 2006)

Eliminator
Eliminator de ZZ Top (CD - 1983)

La Futura
La Futura de ZZ Top (CD - 2012)