undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici FIFA16 Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

7
3,9 sur 5 étoiles
Fandango
Format: CDModifier
Prix:10,13 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 décembre 2010
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST NOBEMBRE 1981 N°160 Page 52
4° Album 1975 33T Réf : WARNER WEA WB 56604
Suite à l'énorme succès de "Tres Hombres", ZZ TOP s'engage dans une tournée américaine en proportion. C'est notamment au cours de ce tour de 74 qu'il réalisa la performance de réunir, pour lui seul, au stade d'Austin, 80000 personnes. Il en profita aussi pour réaliser un enregistrement live à la Warehouse de la Nouvelle Orléans, qui occupe tel quel, sans aucun retraficotage en studio, la face 1 de ce "Fandango". Inutile de préciser que cette unique face live de la carrière de ZZ TOP est absolument indispensable, car d'une incandescence étourdissante (le seul disque que je connaisse qui fasse frire un oeuf lorsqu'on en casse un dessus). A fond de train, le trio enchaine un époumonant boogie, une reprise du célèbrissime "Jailhouse rock", et un medley sur "Backdoor love affair", comprenant notamment un étonnant duo vocal Gibbons/Hill sur un hommage à Willie Dixon, l'éléphantesque contre-bassiste du blues, et une longue ascencion vers l'hystérie, toute en ébréchures et en breaks assassins. Une face qui constitue un brûlant panoramique sur le rock dans son ensemble, vingt minutes
complètes idéales, aux forts relents de poudre et de sueur. Un monument quoi. ZZ TOP n'a toutefois pas voulu faire de "Fandango" un disque 100% live, car il a horreur de se répéter. On trouve donc au dos du brûlot une face studio qui est presque aussi remuante et est un des achèvements du groupe. Le son y est supérieur à tout ce que produisit le groupe précédemment (Gibbons allait jusqu'a tester dix guitares différentes avant chaque prise), et le groupe y a réuni quelques-uns de ses morceaux les plus légendaires, dont le fameux "Blue jean blues" qui est un des plus beaux et émouvants slow blues jamais enregistrés (peut être parce qu'il a été réalisé sur un fil d'émotion pure, en seule et unique prise), dont aussi ce "Tush" né spontanément d'une récréation en studio, dont encore l'exotique boogie "Balinese" qui démontre toute la richesse de coloris et de sonorités de ce groupe, et tout un festival de guitares rythmiques acrobatiques, de slide spiralisée, de vocaux lourds d'un feeling inégalable. Un deuxième disque de platine vint couronner cette grande chose.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La première partie de Fandango en live commence bien, un "Thunderbird" bien saignant, la reprise du "Jailhouse Rock" du boursouflé est honnête, mais avec le medley, bavard mélange de vocaux et de batterie, cela fait un peu long feu et c'est un poil barbant.

La deuxième partie en studio est beaucoup plus convaincante: si "Nasty Dogs and Funky Kings" est un peu quelconque, " Blue Jean Blues" qui suit est une petite merveille de feeling et de simplicité. Eh oui, on peut jouer du blues avec une Les Paul! (ma femme me dit que c'est une Strat 59 maple neck, caramba encore raté!).

La suite est sympathique mais pas mémorable. On s'agite de nouveau avec "Heard It On The X", qui je ne sais pas pourquoi me rappelle un morceau de Lynyrd Skynyrd. L'album finit en beauté avec le très groovy "Tush", son riff imparable et sa jolie partie de slide.

Les trois bonus tracks en public nous font définitivement regretter qu'il n'existe pas de grand album live de ZZ Top.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Avec sur sa face one, trois titres live, le dynamique Thunderbird, bien dans le style maison, Jailhouse Rock et le pot pourri de près de 10 minutes, Backdoor Meddley, avec une seconde partie plus bluesy, affectée à des nouveautés studio dans la digne continuité de Tres Hombres, ce quatrième album de ZZ Top, l'hybride Fandango de 1975, va les positionner haut dans les charts. Après le platine, pour Tres Hombres, c'est d'or qu'est cousu ce Fandango, porté qu'il est par les titres ravageurs que sont Tush, Balinese, Heard It On The X et le pesant BlueJeans Blues. Les trois bluesmen d'El Paso font ici dans la simplicité, c'est ce qui rend ce quatrième LP très efficace et un de leurs meilleurs à ce jour.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 février 2005
La grande affaire de cette bombe, c'est le coup de la face live et de la face studio (oui je sais, les cds ne se retournent pas) : la tuerie des titres jusqu'à la cover de "Jailhouse rock" témoigne de ce que pouvait être ZZ Top sur scène avant de devenir le boogie band planétaire que l'on connait et la machine à tubes à barbe qu'"Eliminator" distilla. La puissance du trio est titanesque, la guitare lyriques et d'une saturation exceptionelle, quand à la section rythmique c'est une énigme!Après un tel déluge de lave et de boogie deep south on pouvait penser nécessairement maigrelette la face studio. Et là, que nenni! C'est immense, car le song writing règne en maître : les riffs d'anthologie, "Tush" en tête, les blues déchirants "blue jean baby"), le rock honky tonk vicieux ("Balinese") ou le très rentre dedans ("Heard it on the X") sortent tous de cette face studio de Fandango. c'est un monument à posséder pour tous les amateurs de boogie blues très chaud'
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 mars 2007
Comme pour "Tres Hombres", cette ré-édition permet de retrouver le son original de l'album, son qui avait été dénaturé (echo, etc) lors des éditions CD précédentes.
Plus en détail, l'album présente les diverses facettes du groupe : un son boogie très dur (parfois même un peu lourd) et un tempo très rapide (les 3 pistes live de début + les 3 pistes bonus) et un son beaucoup light, plus "bluesy" (Blues Jean Blues, Balinese, et l'excellent Mexican Blackbird à la slide guitar).
On regrettera seulement que l'une de des trois pistes live bonus choisies pour cette ré-édition soit "Jailhouse Rock", titre qui est déjà proposé en version live en début du CD.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2014
Tout commence bien avec le survitaminé blues "thunderbird",la reprise d'elvis "jailhouse rock",par contre la suite,est plombé par le medley qui dure pratiquement 10mn,et qui est plutôt ennuyeux,heureusement arrive la très belle balade blues "blue jean blues,et se termine par le très remuant "tush"au final cet album ma plutôt laisser sur ma faim.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2012
Eh oui, je ne mets que 2 étoiles: face A live pas terrible, brouillonne, meddley longuet, Gibson saturée (n'est pas Cream qui veut en concert), par contre la face B, en studio, contient quelques perles (Tush, Head it on the X...). On y retrouve la précision, la virtuosité et le mordant du jeu de guitare de Gibbons des albums 2 et 3 du trio, celui-ci étant le 4ème. D'ailleurs, cet album avait été chroniqué dans le même sens à sa sortie par "Rock and Folk", si je me souviens bien.
Les morceaux rajoutés, comme souvent, n'apportent rien de plus.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Tres Hombres
Tres Hombres de ZZ Top (CD - 2006)

Tejas
Tejas de ZZ Top (CD - 1988)