undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles17
3,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mai 2007
Je n'avais jamais lu d'Esparbec. C'est donc sans à priori que j'ai entamé "La Pharmacienne" avec pour seules guides, quelques infos glanées ici et là. Je n'ai pas été déçue. L'auteur campe ici des personnages hauts en couleurs, drôles, crus, pervers à souhaits. Il évite grâce à un vocabulaire fourni, riche en synonymes, l'écuuil de la vulgarité de bas-étage pour offrir au lecteur une histoire qui pourrait fort bien arriver en bas de chez lui. Jouissif au possible, amusant, dérangeant, cette Pharmacienne dont on pourrait faire une pièce de thhéâtre ravira le lecteur.
0Commentaire23 sur 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2008
Difficile de rester neutre à la fin de la lecture de ce roman. Esparbec est en effet un auteur à part, minable pour les amateurs de grande littérature et direct et imaginatif pour ceux qui savent apprécier son style. Oui il choque par son vocabulaire cru et sans détour littéraire aseptysé et mielleux, oui il choque par son imagination qui le fera surement passer pour un "tordu" (ce roman ne tourne qu'autour de rapports incestueux entre frère et soeur, beau-pere et fille, oncle et neveu, etc). Ses interludes de dialogue direct avec le lecteur sont plus une mise en garde qu'une justification. Oui, il met en garde le lecteur qui s'attendait à un ouvrage au scénario classique bourré de métaphores et d'allusions vagues ; Esparbec n'y va pas par quatre chemins.
Donc c'est un ouvrage pas comme les autres écrit par un auteur pas comme les autres. Moi je n'ai pas détesté même si je trouvais qu'il dépassait parfois les limites.
0Commentaire8 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2007
cet esparbec est bon, vraiment bon, ce livre est dérangeant, vraiment dérangeant (c'est la 1ère fois que j'en lis un), ce livre est éxitant, vraiment éxitant (en restant poli) mais ce livre est vraiment spécial car il est drole, bien écrit avec une verve digne d'audiard (en version sexe). mais avant tout il vous faut prendre quelques précautions d'utilisations: évitez de le laisser trainer (c'est vraiment pas pour les enfants) et surtout ne le lisez pas cet été sur la plage (ou alors sur le ventre !!!!)
0Commentaire24 sur 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
dans la continuité des recits de Esparbec. moins d'originalité, caricatural, decevant. le livre "la jument" etant beaucoup plus drole et original
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2014
Ne correspondait pas tout à fait à mes "fantasmes".
Un peu trop cru à mon gout, mais je comprends que cela puisse plaire...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2008
Amateurs de littérature licencieuse, voire de franche gauloiserie, de paillardise et autres bonnes tranches de "cul", passez votre chemin...

Ici, il n'est question que de pédophilie refoulée, d'inceste pitoyable (le frère sodomise sa soeur de quinze ans tous les soirs en guise de bonne nuit, wouah, trop sexy), de voyeurisme premier degré et de masochisme crétin.

Esparbec fait visiblement partie de ces gens pour qui le sexe ne peut pas s'épanouir sans rabaisser l'autre, l'humilier ou l'avilir.

C'est triste, et surtout pour le lecteur qui se retrouve embarqué dans cette suite pénible qui se fait fort de n'avoir aucune histoire et d'être écrit avec les pieds dans une langue qui ne dépasse guère le niveau d'un collégien qui redouble sa quatrième. Apparemment, l'auteur veut faire passer ça pour un "concept" et une volonté d'être un vrai pornographe (il essaie d'ailleurs de se justifier à travers quelques pages en fin de "volume", preuve qu'il n'a pas la conscience si tranquille que ça).

Quand une "oeuvre" écrite, aussi pornographique soit-elle, trouve le moyen d'avoir moins de consistance que le scénario d'un film X bas de gamme, c'est à désespérer. Même les dialogues paraitront minimalistes et grossiers aux plus indulgents des amateurs de films pour adultes.

C'est franchement nul et pour tout dire, mon exemplaire a fini à la poubelle.
11 commentaire36 sur 48 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2014
Ce lit sans difficulté du début à la fin. particulièrement prenant pour ceux qui aiment ce genre de lecture. Pornographique ne serait pas le bon terme pour moi mes très sensuel et érotique, rien de choquant mais des actions qui vous donne des regret de ne pouvoir les effectueés
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2014
Un bon livre, a recommander, les scènes sont très bien décrites rien à dire, c'est parfait, se lis facilement
Super
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2009
Pour les amateurs du genre et ceux qui souhaitent découvrir les textes qui font rougir.
0Commentaire3 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2012
Il est des livres tellement navrant qu'on ne se donne même pas la peine de les commenter. Celui-ci en fait parti. Alors pourquoi le commenté-je??? Parcequ'il y a de bonnes critiques, et ça m’embête!!!
Hé oui dans ce genre de littérature difficile de ne pas se planter. Esparbec se gamèle en beauté. Son histoire de pédophilie incestueuse est totalement dépourvue de style (le style indispensable à cette littérature: le vocabulaire, le zeste, le piment, la mèche.... bref, je ne suis que lecteur) et d'un ennui... Voilà, j’arrête.
0Commentaire2 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €