undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles8
3,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Expéron, un premier roman, nous amène quelques années dans le futur : nous sommes en 2054 et la vie a bien changé. Désormais, il est possible d'accéder à la connaissance à travers des "fulguima" (qui convertissent des livres en images) et d'autres avancés technologies ont amélioré le quotidien.
Seulement, à force de vouloir réglementer la vie, celle-ci est parfois devenue plus compliquée : désormais, pour avoir l'autorisation de procréer, il est impératif d'avoir obtenu un diplôme, l'AAE, qui peut nécessiter jusqu'à cinq ans d'études. Celui qui ne l'a pas, ne pourra avoir d'enfant - et s'il en a un, l'Etat le lui enlevera puisque les parents seront considérés inaptes à l'élever.
Dans ce monde, qui nous rappelle les grands classiques, nous entrons dans la vie des Sollow. Annabel a trente-huit ans et elle vient de rater son AAE - bientôt, il lui sera impossible d'obtenir l'autorisation de tomber enceinte, puisqu'il lui faudra repasser l'examen, suivre la psychanalyse obligatoire, et elle aura alors près de quarante ans. Elle commence dès lors à se focaliser sur une éventuelle grossesse et est totalement obnubilée par cette idée.
Son époux Andy n'est pas aussi touché qu'elle par ce problème. Il est immergé dans sa vie professionnelle passionnante. Inventeur du fulguima qui a révolutionné la vie, il travaille sur un autre projet encore plus ambitieux.
Entre alors dans son cabinet le jeune Ange, dix ans. Ce garçon ne parle pas, ne communique pas. Mais il s'avère qu'il a un potentiel incroyable dans la création d'images ...

Un livre d'anticipation très sympathique, bien qu'il traite un sujet déjà lu et relu. Il aurait été intéressant d'insister un peu plus sur l'influence des "fulguima" sur la vie des gens et de suivre un peu plus le petit garçon là où le roman insiste surtout sur Annabel, son désir d'enfant et l'impossibilité pour certaines femmes de répondre à leur besoin biologique de procréer.
Par moments l'introduction d'avancés technologiques dans la vie quotidienne semblait un peu trop forcée, mais malgré tout, j'ai lu ce roman avec un réel plaisir.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2009
Ce roman d'anticipation (nous sommes en 2054) nous fait découvrir un monde où les femmes ont obtenu une "valorisation" de leur état de mère : il faut désormais obtenir un diplôme d'état pour être jugé "apte" à élever un enfant.

Partant de ce postulat, nous rencontrons un enfant différent, Ange, pour lequel un scientifique va se passionner et la femme de ce dernier, incapable d'obtenir son diplôme, mais dévorée par un désir d'enfant plus fort que tout.

Ce roman aborde de façon simple beaucoup de thèmes intéressants tels que la maternité, l'eugénisme, le désir d'enfant, la recherche, la culture, ...

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman dont l'écriture simple et fluide nous propose un très agréable divertissement.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2009
Lyon, en 2054.
Le docteur Andy Sollow est un savant de renom, inventeur du fulguima, qui convertit en images ce qui normalement se présente sous forme de mots, les livres par exemple. La mère de Ange qui, en dernier recours, lui amène son fils, incapable de parler, lire et écrire depuis sa naissance, neuf ans auparavant, ne pouvait donc mieux tomber. Sollow se rend immédiatement compte que Neuf, comme il décide de l'appeler, loin d'être arriéré, est doté d'une intelligence nettement supérieure à la moyenne, mais ne fonctionnant qu'à partir des zones du cerveau liées à la production des images. En même temps qu'il accepte d'aider Neuf à devenir un petit garçon "normal", il envisage d'utiliser ses extraordinaires compétences dans le cadre des recherches qu'il mène.
De son côté, l'épouse de Sollow, Annabel, ne sait plus à quel saint se vouer maintenant qu'elle a échoué à l'examen d'accès au diplôme d'Aptitude Auprès des Enfants, étape préalable du processus long et complexe menant à terme au déclenchement d'une grossesse légale.
Tandis que Sollow poursuit ses recherches innovantes, testant l'Expéron, procédé consistant à extraire des expériences vécues par une personne pour les implanter dans une autre, en même temps qu'il avance dans la découverte des capacités de Neuf, son épouse s'éloigne de lui, prête à tout, contrairement à lui, pour avoir un enfant y compris illégalement, avant d'atteindre le cap fatidique de la quarantaine...

Voilà un roman d'anticipation tout à fait sympathique qui, s'il ne révolutionnera pas le genre, a le mérite de traiter avec intelligence divers thèmes dignes d'intérêt au travers d'une histoire fort bien construite, si bien qu'il se lit avec grand plaisir.
Même si le savant est viril et intelligent et son épouse aussi canon qu'une reine de beauté, leurs caractères sont bien dessinés et, de ce fait, crédibles et attachants. Alors, les questions qui se posent à eux ne sont pas des cas d'école mais des interrogations douloureuses vécues, au moins pour l'épouse, dans leur chair.
Elle veut un enfant. On découvre que le processus légal hyper contraignant rendant la chose possible est le produit des exigences des féministes qui souhaitaient voir le métier de parent reconnu à part entière. Et force est de constater à quel point le mieux est l'ennemi du bien.
D'autres questions sont ainsi, par le biais d'aventures individuelles, abordées. L'eugénisme, puisque le parcours menant à la grossesse passe aussi par une sélection partielle de l'individu à naître. L'avenir du livre, que le fulguima pourrait condamner. L'effet de la réception, par un individu, via l'Expéron, d'une expérience qu'il n'a pas lui-même vécue. Plus globalement, le roman s'interroge sur l'utilisation des individus dans le cadre de la recherche expérimentale.

Certes, les thèmes de réflexion n'ont pas une envergure hors du commun et le cadre de référence demeure essentiellement familial, rapprochant ce roman d'anticipation d'une comédie de mœurs revue et corrigée à la mode SF. Mais l'histoire fonctionne très bien et m'a accrochée au point que je l'ai lue sinon d'une traite du moins très rapidement.

Un bon moment de lecture, que je recommande même aux réfractaires à la SF, car l'entrée dans ce proche futur possible est faisable moyennant un effort d'adaptation relativement faible.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2014
Un roman qui m'a fait passer un bon moment de lecture!
Y sont abordées les valeurs humaines que sont l'amour, le couple, la confiance, les attentes des parents...et les "améliorations" du statut de parent et de la "qualité" de l'enfant dont il est question dans les aspirations et les interrogations de la société actuelle.
Bonne histoire!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 avril 2014
Agréable surprise que ce livre: sujet de la natalité intéressant, anticipation d'une société française de demain pas forcément crédible mais pourquoi pas, traitement cohérent de la relation de couple face au désir d'enfant inassouvi et pas toujours partagé pour les raisons que vous découvrirez en le lisant.
Sur un thème approchant mais traité de manière moins légère et plus fouillée, je vous recommande Moralopolis. Ce dernier m'a bluffée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2014
Ce que j'ai adoré dans ce roman, c'est que l'auteur nous offre à la fois une vraie histoire d'amour et une réflexion originale sur deux thèmes sensibles : le contrôle de la natalité par la société et la manipulation du cerveau humain. Un premier roman passionnant donc, qui, si on le partage avec des amis, offrira de vrais sujets de discussion sur le futur de notre société de plus en plus régulée et robotisée !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2014
Voici un livre qui démontre que dans les romans d'anticipation la lutte pour la survie du monde contrôlé par des robots ne doit pas être la règle. L'histoire est originale, bien construite, bien écrite. Evidemment le côté un peu fleur bleue rebutera les amateurs les plus puristes du genre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
L'histoire, pleine de suspense, m'a fait dévorer ce livre.

Les personnages sont très réalistes et on ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour eux.

Bref un très bon bouquin que je recommande à tous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus