undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles9
4,4 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:21,37 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 25 décembre 2007
Comment décrire tous les charmes d'un film consacré au pari de Pascal qui arrive à ne pas ennuyer une seconde le spectateur? Superbes prises de vue de Clermont-Ferrand, portrait d'une rare acuité de l'hésitation masculine face au passage à l'acte, dialogues d'une intelligence exceptionnelle, et surprise finale. On passe vraiment un bon moment.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2007
Un jeune ingénieur (Jean-Louis Trintignant) récemment muté à Clermont-Ferrand, remarque à la messe une jeune femme blonde et décide qu'il l'épousera. Mais il est mis, par un ami universitaire communiste, en présence de Maud (Françoise Fabian). Ils passent la soirée ensemble et s'engage un curieux jeu de séduction à trois d'abord, puis à deux (l'ingénieur et Maud). Ils évoquent la religion, le mariage, Pascal et le calcul des probabilités.
Quelle est la probabilité que Dieu existe ? qu'ils s'aiment et se retrouvent après cette nuit amoureuse et platonique ?
Cette nuit sera inoubliable pour tous les deux mais leur destin sera différent.
A ne pas manquer !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2012
... cela donne un chef d'oeuvre. Rohmer était moraliste sans être moralisateur: il dénonce en la filmant l'im-posture de celle et celui qui persistent mollement dans le stade esthétique, tandis que le personnage principal (le meilleur rôle de Trintignan?) a osé le saut vers le stade éthique (c'est là son pari de Pascal). Notre époque, qui magnifie le stade esthétique (et de ce stade, la toute première étape, c'est-à-dire l'ivresse de la possibilité toujours ouverte, de l'absence de toute détermination, de l'androgynie et de la détestation de tout ce qui assume d'avoir à tracer un chemin et à assumer un engagement), notre époque, donc, doit revoir ce film, éloge de la famille et de l'ordre existentiel des choses. La dernière image est une claque à toute la génération que voit poindre Rohmer, celle qui nous mène tranquillement vers la dislocation de toutes les structures de sens.
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2014
Trêve de commentaires auto-satisfaits ! Voilà enfin édité en blu-ray (le DVD précédent
était calamiteux) "Ma nuit chez Maud", emblème du cinéma français du cinéaste le plus français…
Mille mercis à Potemkine de nous donner (enfin vendre !) ce film si riche, si beau, d’un cinéaste
unique et incomparable. Nous sommes chanceux d'avoir connu Rohmer et son cinéma.

La France a le privilège de posséder trois des plus grands auteurs du monde, par le caractère
de leur œuvre : Jacques Tati - Eric Rohmer - Alain Resnais
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2013
comme j'aime tout l'oeuvre de ce regisseur j'ai achete ce film, mais aussi parce que ce film fait part de ma memoire de film franc,ais que je voyais quand j'etais tres jeune. les acteurs, eux aussi, etaient beaucoup plus jeunes et surtout Jean-Louis Trintignant avait un grand sexappeal sur les jeunes femmes comme moi.
Ce conte moral dit au spectateur que les relations entre les adultes peuvent avoir ont un caractere plutot litteraire que romantique.
Les acteurs sont les interpretes du conte et je me suis rejouie de l'interpretation reservees de Franc,oise Fabian et de Jean-Louis Trintignant. L'histoire elle-meme est une petite rien.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 4 décembre 2008
...d'un si profond ennui que même Baudelaire ou Flaubert se seraient enfuis en courant, eux dont le Spleen pourrissait la vie.
Ce film (au sens d'impression sur une pellicule) est le Parangon Archétypal Emblématique d'un certain cinéma français qui refuse obstinément de mourir (il serait pourtant temps !).
Einstein disait qu'il y avait que deux choses dont on pouvait être sûr : le caractère infini de l'infini et la permanence de l'imbecillité humaine. S'il avait su, il aurait ajouté : "l'Exception Française qui consiste à faire des films aussi calamiteux capables de survivre aussi longtemps".

Au fond, à y regarder de plus près, seuls les organismes unicellulaires ("Question : comment meurt le neurone de certains cinéastes français ? Réponse : seul") survivent aussi longtemps.

Bref, 5 étoiles pour un tel acharnement à exister en dépit du bon sens (la chose la mieux partagée au monde selon Descartes qui ne connaissait pas non plus la culture germanopratine, ses saltimbanques horticoles et ses navets...).
1313 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2012
DVD à voir et revoir. Ma nuit chez Maud mène à la réflexion sur un sujet très intéressant, interprété par de grands artistes. Produit en très bon état.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2015
Je suis déçue par ce film que je trouve ennuyeux ; je ne le conseille vraiment pas malgré les acteurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 10 octobre 2009
...d'un si profond ennui que même Baudelaire ou Flaubert se seraient enfuis en courant, eux dont le Spleen pourrissait la vie.
Ce film (au sens d'impression sur une pellicule) est le Parangon Archétypal Emblématique d'un certain cinéma français qui refuse obstinément de mourir (il serait pourtant temps !).
Einstein disait qu'il y avait que deux choses dont on pouvait être sûr : le caractère infini de l'infini et la permanence de l'imbecillité humaine. S'il avait su, il aurait ajouté : "l'Exception Française qui consiste à faire des films aussi calamiteux capables de survivre aussi longtemps".

Au fond, à y regarder de plus près, seuls les organismes unicellulaires ("Question : comment meurt le neurone de certains cinéastes français ? Réponse : seul") survivent aussi longtemps.

Bref, 5 étoiles pour un tel acharnement à exister en dépit du bon sens (la chose la mieux partagée au monde selon Descartes qui ne connaissait pas non plus la culture germanopratine, ses saltimbanques horticoles et ses navets...).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)