undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles52
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 avril 2014
Quel délice,
Quelle merveille,

Ce livre est un pur bonheur de Bit Lit /Fantastique pour lequel je remercie l'auteur Bettina Nordet.

Je peux vous garantir qu'avec tous les livres que je lis dans le même genre, celui ci, viens de prendre la place NUMBER ONE ... Je ne m'attendais pas du tout à cela...

Dès les 1ères lignes on est intriguée mais surtout très vite emportée dans cette aventure. Aucun répit pour nos héros.... On va suivre Jana dans une course poursuite des plus éprouvantes... Elle sera accompagné de Kell.. Qui est il vraiment?? Pourquoi la sauve t-il? où vont-ils? Pourquoi??Qui sont les poursuivants?

Autant de question qui nous submerge... Durant cette course poursuite nous rencontrons une multitude de personnages de nature aussi différentes les uns comme les autres...Loup, Vampires et autre créatures inconnu au bataillon lol Qui sont les Gentils? Qui sont les méchants?

Puis arrive certain dénouement... De révélation en révélation, nous apprenons qui est vraiment Jana et son véritable monde... Un monde pour lequel il ne faut pas se fier aux apparences, où le bien et le mal se fondent. (Je vous avoue, je ne m'attendais pas du tout à ca)
A partir de la, on entre dans un nouveau rythme aussi intéressant... D'autres personnages font leurs apparitions mais peut on vraiment se fier à eux...

Entre amour, mensonge, guerre de Choeur, Jana va se perdre dans se dédale d'information...

Il est très dur pour moi de ne rien vous dévoiler car croyez moi, cette histoire est riche en surprise... Que de rebondissement et d'action qui nous tienne en haleine tout le long...

L'auteur n'est jamais avare d'information, nous délivrant petit à petit certains éléments capitaux... Elle brouille les pistes avec brio... A aucun moment, je n'ai su ce qui allé se passer.

J'ai été surprise, choqué, heureuse mais j'ai surtout souris et ris face à certaine scènes et réplique...

Il faut dire que les personnages sont vraiment agréables avec des caractères forts et attachants... Jana est une héroïne comme je les aimes avec du caractère, du courage et une bonne répartie...

Quand aux mâles de cette histoire, ils sont à faire pâlir Vin Diesel lol (Je parle physiquement bien sur, car pour le reste il faut savoir démêler le vrai du faux) J'ai craqué pour Kell avec son caractère taciturne, j'ai fondu devant Mayson qui m'intrique à souhait, j'ai adoré Phen avec ces petites réparties humoristique... Mais je n'oublie pas tous les autres, dont je tairais les noms, qui apportent leurs lots de mystère...

L'auteur a su écrire une histoire vraiment originale, où tous les surnaturels se retrouvent (Loup, vampire, démon, anges...), mais aussi à nous la faire partager magnifiquement grâce à une écriture fluide et agréable.

Vous l'aurez compris, ce livre est un véritable COUP DE COEUR, un pur moment de plaisir, aucunement gâché par la fin. Et oui, Bettina Nordet n'est pas sadique comme d'autre lol.

Jusqu'au bout, elle aura maintenu le suspense et aura mis un point final à cette histoire... Ou presque.

En tout cas, je serais au Rendez Vous pour le 2nd tome soyez-en sûre. De plus, je ne peux que vous conseiller de vous procurez ce merveilleux livre.

Embarquez vous aussi dans cette aventure haute en couleur qui vous fera voir le monde sous un autre jour.
Une Auteur a Découvrir, Une Couverture a Admirer, Une Histoire a Savourer

[...]
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2014
J'ai lu ce livre durant le weekend et je peut dire qu'il est très addictif ! Impossible de le quitter . En 2 jours j'ai réussis à le terminer mais je doit avouer que c'est un livre long mais des plus passionnant . L'écriture reste quand même petit mais ce n'est pas très dérangeant . Le personnage de Jana est très intéressant et son caractère lui est propre , il en fini par être très attachant !
Niveaux personnages , ils sont tous très bien crées , mais le petit chouchou est présent : Phen n'est ce pas :) .

Un livre fantastique auquel je ne m'attendais pas pensant au début à un livre type roman policier etc alors qu'au vue de la couverture j'aurais du comprendre .. x)
En tout cas un grand bravo à l'auteur le livre est palpitant ! J'attend avec impatience la T2 avec qui c'est peut être une petite dédicace comme pour mon T1 !
* petite pensée à l'imaginarium ♥ *
En tout cas je vous conseil vivement ce livre !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2014
Avant même d’entrer dans le vif du sujet, rendons hommage à cette sublime couverture signée par Alexandra V. Bach. L’héroïne y est représentée dans une tenue reliée à une scène du livre et j’ai parfaitement pu projeter l’image de Jana sur cette jeune femme. Petite note également sur le sous-titre qui m’a interrogé : LA geste des Exilés. Le féminin m’a interpellé car je ne connaissais pas son existence. Pour ceux qui comme moi n’ont pas un dictionnaire intégré voici la définition de ce mot : « ensemble de longs poèmes, composés entre le XIème et le XIVème siècle, où sont chantés les hauts faits de personnages historiques ou légendaires. »(Larousse). C’est au fil des pages que nous comprenons le sens de ce sous-titre rassurez-vous.

L’ouvrage faisant 417 pages, les marges étant assez fines ; la police petite et le format assez grand, ma lecture fut assez longue. Je dois avouer avoir été quelque peu déroutée par les débuts de chapitre sur la page de gauche et non pas sur celle de droite comme d’ordinaire. Un peu de changement ne fait pas de mal mais pour ma part, j’ai trouvé cela gênant.

A présent, parlons véritablement du contenu du roman de Bettina Nordet. Ayant lu plusieurs chroniques positives sur « Pacte obscur », je me suis décidée à l’acheter lors d’un salon (dommage l’auteure n’était pas présente donc pas de dédicace snif !). Je ne vais pas vous cacher ma petite déception qui je pense a également contribué au fait que j’ai mis un certain temps pour le terminer. Pourtant, tous les ingrédients sont présents pour faire de ce roman un coup de cœur. Une histoire très originale, des personnages divers et variés et une écriture tout simplement parfaite. Malheureusement, la mayonnaise n’a pas prise cette fois.

Bettina Nordet m’a par contre véritablement conquise par sa plume percutante. De l’humour a foison, des réparties cinglantes, un vocabulaire riche qui m’a permis d’apprendre (et oui encore lol) des nouveaux mots...

Je peux dire que tout avait bien commencé ! Les premières pages m’ont totalement happée. Cette histoire de pédophiles, de jeunes femmes qui les détectent grâce à sa simple présence et leur fait avouer tous leurs crimes… J’ai adoré ! Et puis c’est un peu retombé, l’auteure ne m’a pas tenue en haleine avec cette histoire, la laissant de côté au profit d’une multitude de révélations qui jalonnent l’intrigue et qui surprennent le lecteur à chaque fois. De l’action il y en a à profusion surtout au début ! On se demande même si cela va s’arrêter à un moment ! Mais rassurez-vous, l’auteure nous permet de reprendre une petite bouffée d’air à un moment donné.

Parlons un peu de Jana justement. Je l’avoue, elle m’a agacée autant qu’elle m’a plu mais le hic c’est que je n’ai pas réussi malgré le point de vue à la première personne, à m’attacher à elle. Pourquoi est-elle si volcanique intérieurement, si drôle, mais que ces mots ne franchissent jamais ses lèvres ? En fait, Jana a de grands dialogues intérieurs, des sacrés coups de gueule même que j’ai adoré, mais cela s’arrête là… Elle dit rien la petite ! Elle se laisse faire ! Elle accepte d’être baladée par Conan le Barbare (ah non pardon il s’appelle Kell De Monio !) comme si elle était une vulgaire barbie (bon ok parfois elle n’avait pas le choix mais quand même !). Cela m’a frustrée. J’avais parfois envie de la secouer mais bon vu que mon lapin avait déjà entamé la couverture je n’allais pas maltraiter encore plus le livre… Notons quand même que l’héroïne subit de nombreux chocs et que cela peut expliquer son absence de réaction. Sans doute est-elle sidérée ?

En revanche, si vous êtes friands de légendes vous allez être servi ! Pour ma part j’adore cela. Bettina Nordet revisite ici avec énormément de références, de nombreuses histoires. Le bémol pour moi a été la manière un peu « magistrale » d’apprendre en même temps que Jana (en même temps c’était dans le cadre d’un cours dispensé à la jeune femme), l’Histoire du lieu où elle a atterrit et de ses habitants (non je ne vous dirai rien ce serait vraiment tout gâcher !). Ce fut plutôt indigeste et j’ai du relire plusieurs fois les passages pour comprendre. Un peu comme quand on apprend une leçon en fait… Dur dur. Je me suis même surprise à revenir en arrière pour dénicher dans le long passage de type conférence, les informations qui m’échappaient par la suite.

En ce qui concerne les personnages, je crois que je suis amoureuse de Phen et de Mayron, que je déteste Kell (enfin je l’emmènerai bien à l’Eglise et vous comprendrez pourquoi en lisant le roman), que j’exècre Lauriah et son mari, que je vénère Mehabel… Une foule de personnage croise le chemin de Jana et finalement je les ai tous trouvé plus intéressants que Jana elle-même. Pourquoi ? Car ils ne sont pas tout blancs ou tout noir, qu’ils nous mettent le doute sur leurs intentions. Sans doute cela est-il du au fait que nous sommes dans la tête de Jana et non pas dans la leur… Les romans à la première personne nous font parfois tomber dans ce piège. On sait tout de Jana et donc cela la rend moins énigmatique… En revanche, Kell est double (et pas qu’un peu), Phen et Mayron sont mystérieux…Etc.

Le point positif, les dernières pages ont ravivé mon intérêt ! Bah oui quand même… Bettina Nordet a su me raccrocher sur la fin. Et puis pour tout vous dire, c’est vrai que ce n’est pas un coup de cœur, que Jana ne me plaît pas plus que cela, mais à dire vrai, je suis fascinée par la mythologie et les personnages secondaires sont si intéressants que je ne pourrai pas me contenter d’un seul tome. Je lirai bien évidemment la suite.

[...]
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce premier tome d'une nouvelle série écrite par une auteure française est époustouflant d'originalité et écrit dans un style fluide avec une maîtrise de l'histoire incroyable, c'est en lisant le premier chapitre offert sur camaleo que j'ai découvert ce livre et je ne le regrette pas. C'est le style de Bettina Nordet et son humour qui m'ont fait craqué, c'est frais,divertissant,novateur et des rebondissements en veux tu en voilà. Pas un moment de répit pour la lectrice et surtout pour l'héroïne Jana, jeune flic qui se retrouve plongée jusqu'au coup dans une aventure où n'importe qui aurait pété les plombs depuis longtemps.

Ce serait du pur sadisme de vous donner trop de détails sur le récit car c'est ce qui en fait tout son charme, de la première à la dernière page, il s'en passe des choses avec une multitude de personnages tous aussi fascinants et mystérieux les uns que les autres. Le monde créé est riche et si dans ce premier volume ce sont surtout les anges et leur univers qui est exploré, nous croisons d'autres paranormaux qui j'espère seront plus développés dans la suite. L'héroïne Jana est le genre de personnage auquel on s'attache facilement, une jeune femme normale bon avec un petit truc bizarre dont on découvrira la raison qu'à la fin, mais c'est surtout que ce n'est pas superwoman.

Elle a des réactions en concordance avec sa condition d'humaine ( enfin pas tout à fait ) embarquée ou plutôt kidnappée, par un homme horripilant au possible qui ne dit rien, semble la haïr et pourtant la protège. Elle est propulsée au milieu d'une lutte de pouvoir qui va lui faire comprendre qui elle est vraiment, devoir prendre des décisions qui remettent en cause tout son futur. Manipulée, trahie, agressée, elle garde pourtant une formidable force et une confiance à tout épreuve qui va lui permettre de louvoyer dans le pétrin ou elle se retrouve.

La force de Bettina Nordet c'est le ton du récit, ces dialogues à l'humour dévastateur qu'elle met dans la bouche de son héroïne, même au moment les plus difficiles, elle réussit à placer la phrase qui tue. L'autre point fort ce sont les personnages masculins qui gravitent autour de Jana, que ce soit Kell, Maryon ou Phen, ils sont intrigants, mystérieux et fascinants, chacun à leur manière, et même si certaines choses sont dévoilées, on se doute qu'il y a encore beaucoup plus à apprendre sur eux.

Décidément les auteures françaises n'ont rien à envier à leurs consœurs américaines, par leur imagination et leur talent, elles réussissent à introduire de la nouveauté dans un genre que je croyais saturé. J'attends avec impatience la suite qui j'espère ne se fera pas attentre trop longtemps.
33 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2015
Le moins que je puisse dire c'est que je ne m'attendais pas à ca !!!! Ce livre est un petit bijou d'enigme.
Tout commence par une attaque et un homme qui aide Jana (notre Héroine). Pourquoi ?? ha ha !! il l'emmene on ne sait ou, puisqu'il ne dit rien mis à part nous faire comprendre que plus vite sa mission fini plus vite il sera débarrassé.
Mais comme rien ne se passe comme on peut le prévoir .....
A chaque fois que j'ai cru savoir ce qui allait se passer je fus rattraper par la débordante imagination de l'auteure.
On vit cette histoire à travers Jana, qui subit si l'on peut dire tout ce qui lui arrive, en même temps elle peut difficilement faire autrement. Si la chance existe, et bien pas pour elle, tout ce qui la touche tourne au vinaigre et je ne parle même pas de ses histoires de cœurs, la pauvre va finir par se l'arracher !!

Je pensais juste me divertir, je suis devenue complètement accro !!!! une histoire complexe et bien ficelée, entouré par de merveilleux personnages secondaire. On ne sait plus ou donner de la tête et l'ennui n'existe pas dans ce roman.
Une Jana très attachante qui doit déméler tout ce qui lui arrive avec les déconvenues associées.

Si vous n'aviez pas compris je recommande énormément ce livre, qu'il a fallu que je dévore pour satisfaire ma curiosité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jana, 28ans, lieutenant de police à Marseille, reprend le boulot après ses congés, et prête main forte à des collègues qui ont un ponte de la région en garde à vue, se prend une remontée de bretelles pas piquée des vers pour son retard dans son service par son nouveau et flippant patron, sans se douter que sa première journée mouvementée ne sera
rien comparée à tout ce qu'elle va devoir affronter le soir même! Il va lui falloir une endurance à toute épreuve, les nerfs bien accrochés, s'assurer que tous ses neurones sont en place et dans les bonnes cases et surtout conserver son humour pour ne pas virer barje! (D'ailleurs si le lecteur est en manque de sommeil, autant plonger dans ce bouquin plus tard car une fois dedans, difficile de le reposer! )

Alors qu'elle se croit poursuivie et agressée par les sbires du pédophile arrêté, Jana va enchainer les déconvenues, remises en questions, hallucinations, et son esprit cartésien va devoir admettre que la ligne qui sépare la réalité de la fiction est bien plus ténue qu'elle ne l'aurait imaginé. Son seul allié est un type beau comme le diable, exécrable au possible, rempli de haine à son égard, peu loquace mais ô combien dangereux et il semble la protéger à l'insu de son plein gré. Kell va l'entrainer, ou plutôt la trainer dans son monde peuplé de créatures surnaturelles toutes plus belles les unes que les autres, certes, mais on comprendra pourquoi, faut juste ne pas être pressés! Car l'auteur ménage à merveille son suspense, et parvient à nous lâcher la bombe sur la nature de Kell qu'au milieu des 400 pages du livre, mais ne comptez donc pas sur moi pour en dévoiler plus sur l'intrigue si ce n'est qu'elle est inspirée de la Kabbale...

Bettina Nordet est une sorcière! Elle parvient à justifier chaque travers de son récit, car les codes du genre, elle les respecte, slalome entre, et nous les balance en pleine figure, justifiant chacun de ses propos comme si elle avait l'habitude de faire incursion dans notre tête, en nous prouvant de plus, qu'ils ne seront jamais rédhibitoires avec elle, nous les servant bien mijotés à sa sauce. Son héroïne est moderne, attachante, humaine, crédible de bout en bout, a de la ressource et du répondant, une forte personnalité, une langue bien pendue et un langage fleuri de multiples références cinématographiques ou littéraires ( pour une fois à notre portée puisque l'auteur est française) dont le fil rouge semble être le lapin d'Alice au pays des merveilles rencontrant le Seigneur des anneaux... Jana a le chic pour tomber de Charybde en Scylla, sans cesse et toujours pire ( mon Dieu ce final!!!), jamais le récit ne s'essouffle, j'en ai dégusté chaque passages, forts bien écrits d'ailleurs, et attendrai la suite avec impatience, les voiles à lever sur pas mal de points sont encore bien nombreux et nous promettent de grands plaisirs en perspective!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2014
Waouh!! Énorme coup de cœur, pour ce livre mais également pour cette auteure!
L'histoire est tout simplement géniale. Aucun temps mort tellement il y a de rebondissements. Les personnages sont tous attachants à leur manière. J'ai adoré Jana mais également Kell, qui à mon avis, nous cache encore beaucoup de choses... Les personnages secondaires sont aussi bien que les principaux. Une petite préférence pour Phen et Mayron, qui , j’espère, seront encore plus présent dans le prochain tome.
Il y aussi beaucoup d'humour, d'action mais également quelques scènes sensuelles. Bref tous les ingrédients sont réunis pour en faire une histoire topissime!
J'attends la suite avec une GRANDE impatience. Foncez, vous ne le regretterez pas.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2014
j'ai sauté sur ce livre au salon du livre et je ne regrette pas tout d'abord l'auteur est fort sympathique et elle mérite vraiment d'être reconnue !!! à toutes les fans de bit lit n'hesitez pas ce livre est un concentré d'action en continue, de suspense perpetuel et de sentiments biens differents par moments !!! Notre heroine est embarquee bien malgre elle dans un tumulte d evenements qui vont reveler son histoire . Hip hip hourra pour cette heroine punchy et decidee !!!! Une ecriture fluide une histoire passionnante des personnages avec du caractere comme on mes aime !!!! On ne s'ennuie pas du tout j'attends le tome 2 avec impatience
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2015
Difficile de parler de ce tome sans faire trop de spoiler... L’histoire est racontée par Jana, flic à Marseille, et dont la vie bascule du jour au lendemain sans qu’elle ne comprenne rien à ce qui lui arrive. Jana se considère comme quelqu’un de banal (à part sa capacité à terroriser les pédophiles simplement en se trouvant dans la même pièce qu’eux), mais un soir, alors qu’elle rentre chez elle, elle est agressée par d’étranges voyous, et sauvée par Kell de Monio, le nouveau commandant de sa brigade. Kell qui visiblement la méprise et la déteste, mais qui fait pourtant tout pour la garder en vie...

De fil en aiguille, Jana va découvrir de bien étranges secrets sur son passé et sa naissance. N’empêche que tout au long du livre, elle reste forte et déterminée à s’en sortir, réussissant également l’exploit de ne jamais perdre sa gentillesse et sa compassion naturelle. Car oui, Jana est fondamentalement gentille — sauf quand on la pousse à bout, car elle se révèle une adversaire des plus coriaces. Et elle ne renonce jamais quand elle veut obtenir quelque chose.

Quant aux hommes qu’elle rencontre... Waow, le catalogue d’Apollons !! Entre Kell, Reiyel, Phen et bien d’autres, difficile de choisir... D’ailleurs, mon cœur balance toujours un peu... Et enfin, j’ai grandement apprécié de retrouver Alexian et Zach, de la nouvelle « sacrifices de sang ». J’espère les retrouver aussi dans le tome 2 !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2015
Cette chronique n'est pas être facile à écrire, car le roman est foisonnant et je ne veux surtout pas en dire trop, au risque de trop en dévoiler et de gâcher la surprise. Sachez juste que si vous vous attendez à une histoire classique avec créatures surnaturelles lambdas, vous allez être surpris. Si les 3 tomes sont tous de cet acabit, alors nul doute que cette série deviendra indéboulonnable de ma bibliothèque.

On entre donc dans le quotidien de Jana, 28 ans, flic à Marseille. Elle vient d'une famille aimante et est proche de son frère Lionel, même si ce dernier est toujours par monts et par vaux pour son travail. Côté vie sentimentale, c'est plutôt vide. Jana est jolie mais bizarrement, elle n'a jamais réussi à véritablement séduire les hommes, en dépit de ses efforts. Sa vie est relativement monotone, la seule chose étrange étant la réaction des pédophiles lorsqu'ils la voient entrer dans la salle d'interrogatoire : effrayés, ils se mettent aussitôt à table. On devine que cela a quelque chose à voir avec la toute première scène du roman...

L'arrivée de son nouveau supérieur marque un tournant pour Jana : beau comme un dieu, Kell de Monio la déteste, sans qu'elle sache pourquoi. Ce qui ne l'empêche pas de lui sauver la vie de façon assez brutale lorsque des hommes étranges se mettent brusquement à traquer Jana à travers la ville.

À partir de là, on se retrouve entraîné dans une course-poursuite qui va mener Jana en Australie, puis plus loin encore !

Le rythme de ce début de roman est effréné, pas le temps de souffler : poursuite dans des lieux déserts, fusillades à moto, commandos surnaturels...on se croirait dans un film ! Jana tombe de Charybde en Scylla (enfin, elle fait référence à Alice au Pays des Merveilles et se demande quand elle va se retrouver avec la robe bleue et le ruban dans les cheveux) et n'a d'autre choix que de faire confiance à Kell, même si cela semble une mauvaise idée. L'auteur parvient à maintenir une véritable tension tout au long des 400 pages du roman, nous réservant constamment des surprises et nous entraînant dans un univers étonnant, à la fois complexe et maîtrisé. Elle parvient, à partir de créatures déjà vues dans de nombreux romans bit-lit, à nous livrer un monde novateur. Il y avait belle lurette que je n'avais pas dévoré ainsi un livre, malgré un petit passage où je me suis sentie aussi perdue que Jana, lorsque Mébahel l'archiviste raconte l'histoire et les légendes de son peuple. Tous ces noms, toutes ces strates de la société à mémoriser...

Il n'y a pas de romance à proprement parler. Certes, il y a de la sensualité, et de nombreux mâles ma foi à se pâmer, on devine que Kell pourrait avoir une place à prendre, cependant les rebondissements malmènent la notion d'amour romantique. La haine l'emporte sur un éventuel sentiment tendre. Je dis bien éventuel parce qu'il n'est pas évident de démêler tout ça, Kell n'étant pas homme à se livrer et n'agissant clairement pas selon son cœur (en a-t-il un?).

Jana est une héroïne à laquelle on s'attache. C'est une jeune femme moderne, avec ses complexes, à la fois forte et fragile, on peut s'identifier à elle au début du roman. Moins à la fin, car l'évolution est impressionnante ! Face à tout ce qui lui tombe dessus, elle fait preuve d'un sens de l'humour noir qui m'a souvent fait sourire : la reine du sarcasme, c'est elle. Pas de langue de bois pour notre héroïne. Elle jure, elle distribue des coups de genoux bien placés, elle tempête, elle pleure, elle plie, se redresse, contre-attaque. La langage ne m'a pas dérangée, car Jana est spontanée et elle s'adapte à ses interlocuteurs. C'est une femme de son temps qui ne mâche pas ses mots.

Pourtant, elle n'est pas une super-héroïne, et si elle n'attend pas passivement qu'on vienne la défendre, elle prend vite conscience de sa faiblesse face à un ennemi qui s'avère surnaturel. Jana est pleine de ressources, même s'il lui arrive à plusieurs reprises d'agir sur des impulsions qui la plongent dans des situations dramatiques et nous feraient lever les yeux au ciel. Mais elle apprend de ses erreurs. Dans la dernière moitié du livre, elle adopte les ruses de ses ennemis, anticipant, plaçant ses pions, quitte à faire des choses qui la répugnent. Moins de confrontations physiques mais davantage de réflexion. Comme elle le dit elle-même, elle fait partie de la race des survivants et de fait, Bettina Nordet n'épargne pas son héroïne.

L'une des raisons qui fait que le lecteur est toujours sur le qui vive, ce sont les personnages, ambigus. Très vite, on s'aperçoit que tous en savent long et cachent des choses à Jana. Certains « amis » paraissent presque trop gentils pour être honnêtes, tandis que l'on se prend à apprécier ceux qui a priori sont des ennemis.

Il y a Kell, principalement. Son hostilité, pour ne pas dire sa méchanceté, fait que l'on se demande bien pourquoi il risque sa vie pour Jana ! Il la protège, mais trouve toujours le moyen de lui en faire baver en même temps. Clairement, le personnage n'est pas sympathique, mais il est séduisant. Ce côté homme insensible dévoué à sa mission m'a rappelé le personnage masculin de la série Belladone, de Michelle Rowen. Peu à peu, Jana parvient à grappiller quelques éléments sur cet homme, même si l'essentiel reste hors de sa portée. Il est intéressant de voir à quel point la facette de sa personnalité qu'il montre à Jana est différente de celle connue de ses « amis ». Pourtant, les pièces se mettant en place, on arrive à concilier ce côté dur et insensible avec les plaisanteries sur CK de Phen (vous comprendre en lisant le livre) . Kell n'est clairement pas humain, pourtant il a des faiblesses. Difficile de déterminer ce qu'il est avant de découvrir la raison qui le pousse à protéger Jana, et là, on peut dire qu'on comprend pourquoi il la hait !

Phen, Lauriah, Véhuiel, Reyiel, Mayron... côté personnages ambigus, on est servi ! Chacun cache quelque chose, reste à déterminer leurs motivations et à savoir qui est du côté de Jana et qui cherche à se servir d'elle. Je ne m'attarderai pas sur eux afin de ne pas spoïler. Sachez juste que Jana est au cœur d'une prophétie qui fait d'elle une personne très convoitée, que beaucoup cherchent à manipuler dans leur intérêt. Derrière les sourires, l'amabilité, les courbettes, Jana va devoir apprendre à distinguer l'hypocrisie, la cruauté et faire le tri entre ses vrais alliés et ceux qui cherchent à la manipuler. Ces rapports de méfiance font qu'aucun personnage ne sort vraiment du lot, même si chacun à tour de rôle prend une place importante dans l'histoire, nous faisant ressentir avec plus d'acuité encore la solitude de l'héroïne, qui se méfie de tout et de tous. Habituellement, je ne suis pas fan des intrigues politiques dans les livres, mais là, c'est tout simplement passionnant.

La fin est incroyable, je suis tombée des nues, pourtant, la question est logique au vu de la mythologie exploitée par l'auteur. Mais quelle surprise ! J'avoue que j'ai craint pour Jana (ou Yanaël, comme on s'obstine à l'appeler) et je me suis demandé comment j'allais pouvoir appréhender un tel retournement de situation si les choses allaient jusqu'au bout. Je dois dire que j'attends de me procurer la suite avec impatience, car je sens que Bettina Nordet n'a pas fini de malmener son héroïne, et qu'il reste encore bien des révélations à faire sur les personnages.

Je me suis bien sûr posé des questions sur le titre de la série : si le sous-titre Pacte obscur est assez vite compréhensible, il m'a fallu malgré tout retourner voir la définition de La geste...pas de poème ici, mais une sacrée épopée effectivement qui prend sa source dans une mythologie à la fois familière et pourtant tellement loin des clichés. Je suppose que là aussi, ce titre continuera à prendre sens au fil des deux prochains tomes, car ce premier tome met les choses en place.

En résumé, jetez vous sur ce roman, moi je vais de ce pas me procurer le tome 2!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €