La guerre invisible et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La guerre invisible : r&e... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La guerre invisible : révélations sur les violences sexuelles dans l'armée française Broché – 20 février 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,80
EUR 15,13 EUR 9,98

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La guerre invisible : révélations sur les violences sexuelles dans l'armée française + Lieutenante: Être femme dans l'armée française + Les secrets de Saint-Cyr
Prix pour les trois: EUR 54,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

LIBÉRATION, 12/03/2014
François Sergent
ABUS SEXUELS DANS L'ARMÉE
LE DÉSHONNEUR
Longtemps cachés, les violences et le harcèlement ont entraîné des dizaines de plaintes de femmes militaires. Un phénomène révélé par le livre « la Guerre invisible ».
ALARME
« Aujourd'hui, il y a de plus en plus de femmes à saluer », disait en 2001 une affiche de l'armée. Avec un cliché d'une jolie militaire chèche le visage noirci d'un maquillage camouflage. Douze ans plus tard, l'armée a-t-elle réalisé cette promesse ? Un livre récent, « la Guerre invisible », dénonce pour la première fois les harcèlements et agressions sexuels dont sont victimes les femmes qui ont choisi de s'engager dans ce milieu majoritairement masculin.
Ce livre, comme les témoignages que nous publions, est un réquisitoire contre ce milieu d'hommes censés représenter la France. Non seulement, les faits d'agression sont avérés, mais l'armée et sa hiérarchie étouffent et enterrement les plaintes. Dans de nombreux cas, les victimes sont mutées ou renvoyées alors que leurs agresseurs bénéficient de la protection de leurs supérieurs. Au nom de « l'esprit de corps », à condition bien sûr que le corps soit mâle. Le livre de nos consoeurs doit servir d'alarme. Le ministre de la Défense a d'ailleurs promis une enquête « sans barrage ni couvercle », censée mettre fin à des années d'errements et de coupable omerta. Les officiers se doivent d'être exemplaires et sanctionnés quand ils ont des femmes sous leurs ordres et couvrent leurs hommes délinquants. Il s'agit d'un combat que l'armée française, justement fière d être plus féminisée que le BTP ou l'informatique, doit mener. Et gagner. --Libération, 12/03/2014, François Sergent

1/Alice au pays des brutes
Alice se retourne vers Jérémie. On vient de leur annoncer
qu'ils ont droit à un quartier libre pour laver leurs slips.
C'est le moment. La grande brune le regarde et, sans
réfléchir plus avant, lâche les mots qu'il attend depuis des
mois. « Je n'en peux plus. On rend nos flingues à l'armurerie.
On se casse ce soir. C'est fini. » Enfin, elle les délivre.
« Pas de problème », lui répond Jérémie. C'est la quille.
Quatre ans plus tard, le jeune homme se souvient de tout.
« On a pris nos affaires, on a chargé la voiture, et on s'est
barrés. » L'angoisse collée au coeur en fuyant le 93e RAM
(régiment d'artillerie de montagne), avec la peur que le
planton ne lève pas la barrière au poste de garde. Qu'il flaire
le coup et empêche ces deux jeunes troupiers de sortir en
plein milieu de leur stage de caporal. Du grade, ils n'en voulaient
plus. Du kaki, ils n'en pouvaient plus.
« Quand on est
sorti du régiment, Jérémie a ouvert la fenêtre et a crié on
se caaaaaasse ! ». C'était comme dans Les Évadés, raconte
Alice, des étoiles dans les yeux. On a roulé toute la nuit. »
Portés par l'excitation de ceux qui bravent l'interdit, ils ont
filé 700 bornes durant, traversant la France d'est en ouest,
de Grenoble jusque dans les Mauges, au coeur de l'Anjou. --Extrait

Présentation de l'éditeur

« Un livre coup de poing »
L'Express
« La sortie du livre et de l'enquête de Causette a obligé le Ministère à ouvrir une enquête »
Libération
« Après des années de silence une difficile enquête d'investigation lève le voile »
Le Monde

Une enquête inédite au sein des armées de Terre, d'Air et de Mer, dans la Gendarmerie et jusqu'en opération extérieure au Mali.
L'armée française est la plus féminisée d'Europe, avec 15 % de femmes sur ses 230 000 engagés.
La fin du service militaire en 1996 a bouleversé son recrutement. Mais on ne change pas les mentalités du jour au lendemain. Dans ce monde clos et viril, des soldates endurent en silence des violences sexuelles, verbales ou physiques. En caserne, brigade ou opérations extérieures (Afghanistan, Mali, Centrafrique), les femmes de l'armée française sont trop souvent vécues comme des intruses et parfois traitées comme des objets sexuels. Dans les pays scandinaves, en Israël, en Australie ou aux États-Unis, ce problème a été traité vigoureusement. « Une femme dans l'armée américaine a plus de risques de se faire violer
que de tomber sous le feu de l'ennemi », dénonçait ainsi un rapport interne, en Irak en 2004.
En France, le tabou demeure, et les forces armées préfèrent occulter le problème. Pour la première fois, au terme d'une enquête rigoureuse et soigneusement étayée, ce livre dévoile le traitement réservé aux soldates et l'ostracisme dont elles sont victimes quand elles osent affronter l'omerta.


Détails sur le produit

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : Les Arènes (20 février 2014)
  • Collection : politique actualités
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2352043026
  • ISBN-13: 978-2352043027
  • Dimensions du produit: 14,5 x 2,4 x 22 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 54.913 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vilcoyote le 21 avril 2014
Format: Format Kindle
Je passe rapidement sur la forme de ce livre qui a mêlé des témoignages de qualité inégale à une étude journalistique avec une certaine maladresse. La mise en page est assez lourde avec ses multiples rappels et références, en revanche, le style littéraire est simple, accessible aux néophytes.

Le fond exposé ne souffre pas de critique.
Ce sont des faits présentés sans filtre ni censure. Il était temps.

Les témoignages sont terribles, authentiques (la justice a tranché pour la plupart. Pour les autres, des témoins ont corroboré les faits) et démontrent les failles d'un système.
D'abord la défaillance de la protection des victimes par la hiérarchie militaire, ensuite le manque de discernement des victimes et l'inefficacité des actes de prévention.

En aparté, en tant que personnel concerné à 100%, je peux affirmer du haut de mes "quelques" années d'expérience qu'il est illusoire de croire que les femmes aient vraiment leur place sur tous les postes à armer. Les femmes qui en sont physiquement et psychologiquement capables sont des exceptions, non une norme.
Alors oui, elles doivent être respectées pour ce qu'elles sont.
Mais non, on ne doit pas adapter les postes opérationnels à leurs capacités, sauf si elles apportent une plus-value.

Passons au sujet principal. Pour l'avoir souvent constaté, la sanction disciplinaire tombera plus facilement dans une affaire de stupéfiants que dans une affaire de moeurs.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludwig Jean Sébastien TOP 50 COMMENTATEURS le 23 juillet 2014
Format: Broché
En 2010, dans l'armée américaine, un viol était commis toutes les trois heures... Dans l'armée australienne, en 1995, 62% des soldates se disaient victimes de harcèlement... Dans l'armée suédoise, 35,9% des femmes déclaraient avoir été victimes de harcèlement sexuel... Dans l'armée britannique, c'est deux tiers. Dans l'armée israélienne, 500 soldates ont déposé plainte pour harcèlement et agressions sexuelles en 2012... Et dans l'armée canadienne, en 1997, la police militaire était saisie de 145 plaintes pour agression sexuelle... Et dans l'armée française ? Silence radio ! Circulez, y a rien à voir ! Ne pouvant pas y croire, deux journalistes ont mené l'enquête, épluché la presse, consulté les archives et découvert une soixantaine d'affaires jugées ou en passe d'être jugées. Elles ont également recueilli une centaine de témoignages de victimes. Cet ouvrage en est le résultat. Dans les écoles militaires, et même à Saint Cyr, au sein de l'armée de terre, de l'armée de l'air, de la Marine ou de la gendarmerie, c'est partout la même histoire. Depuis la fin du service militaire et l'ouverture aux femmes des métiers des armes, les femmes sont vécues comme des intruses, rejetées, moquées et parfois traitées comme des objets sexuels. Harcèlement, grivoiseries, rumeurs, photomontages pornographiques, attouchements, propositions indécentes et agressions pouvant aller jusqu'au viol en réunion peuvent à tout moment se produire et dans une proportion beaucoup plus importante que l'on peut s'imaginer.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Younn le 15 avril 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
un brûlot qui a le mérite de dire ce qu'il se passe vraiment derrière les murs de nos casernes , couvert par le silence assourdissant d'officiers supérieurs qui vivent encore au siècle dernier , bien planqués dans leurs bureaux et pour lesquels une seule chose compte : leur plan de carrière (bien sûr sans courir trop de risques sur le terrain...)
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par REGNIER le 19 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Le battage qui s'en était suivi à la sortie du livre, m'a tout de suite interpellé du fait même que j'ai accompli mon militaire à la fois en France et en AFN. Il faut être militaire ou l'avoir été pour en comprendre ou découvrir toute la finalité dans ce monde essentiellement macho car la Grande Muette détient ses petits secrets ou grands surtout avec ce livre surtout que l'élément féminin est à ce point vilipendé et abusé aussi bien sur le plan moral que physique. Les deux journalistes ont fait preuve d'un certain courage pour aller enquêter et obtenir des témoignages. Il faudrait que ce livre déclenche une prise de conscience surtout que la femme a parfaitement le droit d'être l'égal de l'homme et non un objet que l'on manipule. Elle nous le prouve chaque jour pour assurer le travail des hommes à des postes souvent hautement qualifiés, et j'invite les machos à aller balayer devant leur porte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pete Denali le 26 avril 2014
Format: Broché
Livre assez long (près de 300 pages), enquête poussée mais qui me laisse sur ma faim:
- le livre s'apparente un peu trop à un compte-rendu des diverses affaires d'agressions sexuelles qui ont eu lieu à l'armée.
- un ton parfois franchement manichéen où les hommes sont au pire, des violeurs en puissance, et au mieux indifférents aux agressions sexuelles abjectes dont sont victimes les féminines.
- l'ouvrage donne l'image que l'armée contient une proportion exceptionnelle d'obsédés sexuels mais si l'on suit la logique des auteures, n'en est-il pas de même de toutes les corporations dominées par les hommes? Le milieu ouvrier, par exemple?
- les auteures présentent de nombreux faits, font le constat que l'armée doit agir pour que les violences sexuelles soient éradiquées mais je n'ai pas le souvenir d'avoir lu de vraies recommandations pour les faire cesser.

Bref, il eut été davantage pertinent de proposer des mesures concrètes pour traiter les violences sexuelles à l'armée (puisqu' apparemment l'enquête a fait bouger le MinDef) que de cataloguer les témoignages, certes bouleversants, des victimes.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?