undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Toi que j'aimais tant et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Toi que j'aimais tant a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par COLLECTOR DISCOUNT
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Toi que j'aimais tant Broché – 7 janvier 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,60
EUR 3,00 EUR 0,01
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00 EUR 0,99

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Toi que j'aimais tant + Tu m'appartiens
Prix pour les deux : EUR 14,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Ce matin-là, Ellie se réveilla en sursaut, en proie au sentiment qu'un malheur était arrivé.
Instinctivement, elle tendit la main vers Bones, son chien en peluche bien-aimé qui partageait son oreiller d'aussi loin que remontaient ses souvenirs. Elle avait fêté son septième anniversaire le mois précédent et Andréa, son aînée, avait décrété en riant du haut de ses quinze ans qu'il serait peut-être temps de reléguer Bones au grenier.
Ellie se souvint alors de ce qui s'était passé : Andréa n'était pas rentrée à la maison la veille. Après le dîner, elle était allée chez sa meilleure amie Joan pour préparer une interrogation de maths. Elle avait promis de rentrer à neuf heures. A neuf heures moins le quart maman était partie la chercher, mais Joan et ses parents avaient dit qu'elle les avait quittés à huit heures.
Maman était revenue à la maison très inquiète, presque en larmes, juste au moment où papa rentrait du bureau. Papa était lieutenant dans la police de l'Etat de New York. Ils avaient immédiatement téléphoné à tous les amis d'Andréa, mais personne ne l'avait vue. Puis papa avait dit qu'il allait faire un tour d'inspection du côté du bowling et chez le marchand de glaces, au cas où Andréa s'y serait arrêtée.
«Si elle a menti en prétendant qu'elle allait travailler chez Joan jusqu'à neuf heures, je lui interdirai de sortir de la maison pendant six mois», avait-il déclaré d'un air furieux, puis il s'était tourné vers maman : «Je l'ai dit et répété cent fois, je ne veux pas qu'elle sorte seule à la nuit tombée.»
Bien qu'il prît une grosse voix, Ellie se rendait compte que papa était plus inquiet que mécontent.
«Pour l'amour du ciel, Ted, elle est sortie à sept heures. Elle allait chez Joan. Elle avait promis d'être de retour à neuf heures, et je suis moi-même sortie pour aller à sa rencontre.
- Alors, où est-elle passée ?» --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Après avoir passé vingt-deux ans derrière les barreaux pour le meurtre de la jeune Andrea, Rob Westerfield sort de prison avec un seul but : obtenir la révision de son procès pour retrouver son honneur et mériter l’héritage que sa richissime grand-mère hésite à lui transmettre. Mais c’est compter sans la détermination d’Ellie, la sœur de la victime, une journaliste pugnace que les menaces n’intimident pas – et qui fera bientôt des découvertes terrifiantes




Détails sur le produit

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : EDITIONS LIVRE DE POCHE N° 37000 (7 janvier 2004)
  • Collection : Policier / Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253090301
  • ISBN-13: 978-2253090304
  • Dimensions du produit: 10,9 x 17,8 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (23 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 120.680 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Née et élevée à New York, Mary Higgins Clark, d'origine irlandaise, revendique l'influence sur son écriture de cet héritage culturel : "Les Irlandais sont des conteurs-nés" rappelle-t-elle souvent. Et pourtant, rien ne prédestinait Mary Higgins Clark à devenir écrivain. Elle a dix ans quand son père meurt d'une attaque, laissant sa femme très démunie pour élever la petite Mary et ses deux fils. Malgré de brillantes études, Mary, à la sortie du lycée, s'inscrit dans un cours de secrétariat pour trouver du travail le plus rapidement possible, afin d'aider sa famille. Pendant trois ans, elle travaille dans une agence de publicité. Une envie de voyages la pousse à s'engager comme hôtesse de l'air à la Pan Am. Elle y restera un an avant d'épouser Warren Clark, qu'elle connaît depuis l'âge de seize ans. Peu après son mariage, elle commence à écrire des nouvelles qu'elle envoie aux journaux. Les refus sont nombreux mais Mary s'obstine et, en 1956, Extension Magazine publie enfin une de ses nouvelles. En 1964, Warren Clark meurt brusquement la laissant seule avec cinq enfants. Mary retrouve du travail et écrit des scripts pour la radio. Son premier livre publié, une biographie de George Washington, ne sera pas un succès? "Le livre était déjà en solde avant même d'être sorti de chez l'imprimeur ! " commente-t-elle non sans humour. Elle décide alors d'écrire un suspense. Ce sera La Maison du guet (Where are the children) qui devient immédiatement un best-seller. Le succès accompagnera tous ses livres par la suite. En France, les éditions Albin Michel publient en 1979 La Nuit du Renard donnant par la même occasion le coup d'envoi à la collection Spécial Suspense qui compte à ce jour 19 des 21 livres écrits par Mary Higgins Clark. Après ses premiers succès, Mary Higgins Clark qui s'était beaucoup consacrée à l'éducation de ses enfants, décide de rattraper le temps perdu : elle entre à l'Université de Fordham au Lincoln Center et passe un diplôme de philosophie. Elle a par ailleurs présidé en 1988 l'International Crime Congress, à New York. En 1987, elle était présidente du Mystery Writers of America dont elle a été un membre actif pendant de nombreuses années. La reine du suspense est l'auteur féminin du genre qui vend le plus de livres aux Etats-Unis : plus de 50 millions en "hard cover". Ses romans sont des best-sellers dans le monde entier, en France notamment avec plus de 20 millions d'exemplaires vendus. Mary Higgins Clark a reçu en 1980 le Grand Prix de Littérature policière pour La Nuit du renard et en 1998 le Prix du Festival du film de Deauville. En 1999, un sondage paru dans Le Monde la donnait en seconde position des auteurs les plus lus par les jeunes de 18 ans.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 7 mars 2012
Format: Broché
Il s'agit d'une réédition d'un roman de Mary Higgins Clark paru en 2002!!
Etant friande des histoires de cet auteur j'ai foncé quand j'ai vu le message titré "le nouveau livre de Mary Higgins Clark" surtout à 13,30€ et je l'ai commandé. Quelle déception en voyant que 'il s'agit d'un ancien titre réédité ... et en plus je l'avais déjà dans ma bibliothèque!!!!!!!!!!! L'accroche prête à confusion et c'est limite de l'arnaque de ne pas préciser que le livre date de 2002!
Je suis très déçue d'Amazon sur ce coup-là!
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frederic Avril le 22 mai 2002
Format: Broché
J'ai lu tous les livres de Mary Higgins Clark. Mais depuis 2 ans, j'ai été déçue par ses best sellers. Cependant, j'aime sa façon de décrire les personnages et les situations et les émotions qu'elle arrive à faire passer. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait acheter " Toi que j'aimais tant". Mais là...Intrigue vraiment décevante. Ca traine en longueur et le suspense n'y est pas...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par "lili-macneel" le 19 août 2002
Format: Broché
Mary Higgins Clark a toujours écrit de bons romans, et celui-ci en est un de plus. L’intrigue est bien ficelée, le livre se lit rapidement… Mais un peu trop cependant ! Car il y manque les rebondissements et le suspense auxquels l’écrivain a habitué ses lecteurs. Je n’ai pas ressenti l’angoisse qui me gagne généralement à la lecture de ses thrillers, aucune vraie sensation forte ! Un peu dommage…
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par bichocarp le 30 juin 2002
Format: Broché
Certes, ce roman est vraiment différent des autres Mary Higgins Clark : elle ose la première personne mais c'est plutôt décevant ; en effet, Ellie le personnage n'est pas aussi charismatique que les autres héroines et cela parce que l'on connait vraiment sa personnalité et ses défauts !! Sinon, l'intrigue est intéressante, pas trop de suspense il est vrai mais ça reste un bon livre pour cet été...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par flower le 30 décembre 2013
Format: Broché
Les ouvrages de MHC sont, pour ma part, toujours une valeur sûre. Comme le disent nombre d'internautes, la qualité des romans est variable et les tous premiers (La Maison du Guet, La Nuit du Renard, Tu m'appartiens, Un cri dans la nuit pour ne citer que ceux-là) sont sans doute les meilleurs. Ceci-dit, certains romans récents tels que Où es-tu maintenant? valent vraiment la peine d'être lus.

Pour revenir à Toi que j'aimais tant, le roman traîne en longueur. Le doute sur le meurtrier est omniprésent jusqu'au bout (quoique peut-être décelable facilement pour certains) mais ce même meurtrier me semble peu crédible et son portrait n'est aucunement dessiné comme dans d'autres ouvrages (Un cri dans la nuit, Nous n'irons plus au bois, Tu m'appartiens). On visualise mal les personnages (peu décrits). Les "actions" sont également peu nombreuses et on attend véritablement qu'il se passe quelque chose de concret.

Je suis également perplexe quand à l'organisation par chapitres, caractéristique propre à MHC pour adopter différents points de vue ou différents espaces temporels. Ici, le roman se déroule chronologiquement et seulement du point de vue de l’héroïne (nouveauté chez MHC) et on se retrouve avec des chapitres de 1 ou 2 pages puis des chapitres de plus de 30 pages... Ceci ne gêne cependant pas la lecture.

En clair, c'est un roman pas des meilleurs mais malgré tout facile à lire lors d'un week-end ou sur la plage. Le sentiment d'angoisse n'est pas au rendez-vous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par sandrine MANTIN le 31 octobre 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ellie n'avait que 10 ans lorqu'elle retrouve le lendemain de sa disparition sa soeur de 16 ans sauvagement assassinée et personne ne porte crédit à son témoignage. Sa famille éclate sous se drame sa mère décèdera après être devenue alcoolique et elle rejète son père en bloc lui reprochant de lui en vouloir de la mort de sa soeur qu'il préférait. Oui mais voilà, Ellie est grande aujourd'hui et n'a qu'une obsession empêcher l'ouverture d'un procés qui accréditerait l'innocence de l'assassin de sa soeur Pauline qui vient de purger sa peine tout en clamant son innocence. Y parviendra t-elle? ne mettra t-elle pas trop souvent sa vie en danger alors que son entourage lui dit de tout arrêter? Les fans de Marry Higgins Clark reconnaîtront son talent en tant que romancière à suspense.

j'ai beaucoup aimé ce livre avec suspense et rebondissements, j'ai été décue par l'adaption cinématographique ou le manque de détails et la rapidité des faits gâchent ce merveilleux roman. Voilà pourquoi je préfère toujours lire le livre avant de visionner le film.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
Les personnages sont d'une insondable platitude : les méchants sont des bêtes fauves depuis l'enfance, protégés par des familles richissimes qui n'hésitent pas à soudoyer de faux témoins aux cheveux gras et au regard chafouin ; les gentils sont de modestes travailleurs, dotés de nez aquilins et de crinières argentés, qui mitonnent de merveilleuses soupes au potiron et accueillent leurs visiteurs avec de délicieux cookies tout juste sortis du four... Ajoutez à ce décor kitch un meurtre particulièrement abject, une jeune et talentueuse journaliste acharnée à faire éclater toute la vérité, dépourvue de tout sens de l'humour et affublée d'un sens de la répartie navrant... Bref, mieux vaut relire en toute hâte Chandler ou Connelly pour ne pas se gâter le goût.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?