Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 3,05

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La jeune fille et la mère [Broché]

Leïla Marouane
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix : EUR 15,20 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Habituellement expédié sous 10 à 13 jours.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché EUR 15,20  
Poche EUR 6,30  

Description de l'ouvrage

7 janvier 2005 Cadre Rouge
" Ma mère n'était pas censée posséder de l'argent, elle n'allait pas chez le coiffeur ni au hammam, et encore moins aux mariages, mon père lui interdisait tout. " Naguère, cette femme incarnait pourtant le réveil des femmes algériennes et leur engagement décisif dans la bataille contre l'occupant. Résistante dans l'âme, celle qu'on appelait la Jeanne d'Arc des djebels a vu ses illusions s'envoler. On lui avait promis l'instruction ainsi qu'une société débarrassée de ses chaînes, elle ne connaîtra qu'une alternance de grossesses, de fausses couches, de coïts forcés et de menaces de répudiation. Ses espoirs, sa furieuse énergie de combattante, elle les projette aujourd'hui sur sa fille, qui subit à son tour la tyrannie du père. Mais le feu engendre la cendre. Et sa fille n'est qu'une fille... Un été, dans une famille algérienne, une violence refoulée explose enfin: la haine des femmes, transmise ici de mère en fille.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Leïla Marouane a vécu en Algérie jusqu'en 1991, avant de s'installer à Paris. Elle est l'auteur de nouvelles et de trois romans : La Fille de la casbah, Ravisseur et Le Châtiment des hypocrites.

Détails sur le produit

  • Broché: 176 pages
  • Editeur : Seuil (7 janvier 2005)
  • Collection : Cadre Rouge
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020610418
  • ISBN-13: 978-2020610414
  • Dimensions du produit: 20 x 14,2 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 913.850 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Passionnant, mais terrible ! 2 octobre 2008
Par Linihila TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
C'est un livre qu'on lit avec peine, pas parce qu'il est ennuyeux ou mal écrit, bien au contraire ! Le style de Leïla Marouane est très bon et permet de très bien visualiser les scènes, elle manie de plus les retours en arrière et les annonces de l'avenir avec brio. S'il se lit difficilement c'est parce que son histoire est tout bonnement horrible et que l'on aimerait que personne n'ait eu à endurer un dixième des souffrances décrites dans cette oeuvre.
La mère de la narratrice, qui s'est battue pour son pays aux côtés des hommes, souhaite pour sa fille un avenir brillant différent du sien. Elle ne veut pas que son aînée devienne une machine à enfanter, violée, brimée, enfermée par son mari. Ce semblant de modernité ne l'empêche pas de vérifier l'état de l'hymen de sa fille assez souvent, car si l'honneur de la fille est corrompu, alors tout est perdu. Ce test, vécu comme une humiliation insoutenable, cette obsession malsaine de la virginité, la pression familiale et masculine vont complètement aliéner l'adolescente et la pousser à ne jamais résister aux assauts des hommes qu'elle croise. Comme dans La Voyeuse Interdite de Nina Bouraoui, l'image de la mère est effrayante et désastreuse, la mère n'ayant connu que la souffrance, la peur et la résignation, est incapable d'aider sa fille. Alors que dans La Voyeuse Interdite, la mère se vengeait sur sa fille de ses propres malheurs, ici la mère devient simplement folle. Y a-t-il une issue, la jeune fille suivra-t-elle le même chemin que sa mère ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Égalité des femmes ? Vraiment ? Quand et où ? 5 juillet 2013
Format:Poche
Un livre insoutenable à tous ceux et celles qui ont à cœur l’égalité des femmes et qui se préoccupent de la condition féminine. Même le fait de combattre aux côtés des hommes pour une cause commune n’assure pas leur égalité : sitôt la guerre finie, l’ordre antérieur reprend ses droits avec sa dose d’arbitraire, d’humiliation et de négation des droits élémentaires de la personne pour ces femmes ex-combattantes qui ont pourtant mis leur vie en danger aux côtés des hommes. On pourrait espérer que ces femmes se révoltent, s’insurgent, refusent l’ordre traditionnel non seulement pour elles-mêmes mais aussi pour leurs filles. Ce qui est terrible est de voir que le poids de la société brime tout espoir de changement.

Je ne doute pas que c’est à cause du conflit interne vécu par la mère qui, d’une part, se soumet aux règles ancestrales de la société en faisant examiner sa fille pour vérifier l’état de sa virginité et qui, d’autre part, voit ses espoirs d’une vie différente pour sa fille réduits à néant que la mère finit dans la folie. L’égalité des femmes prend plus que des politiques bien intentionnées, elle demande aussi un long et sérieux travail d’éducation aussi bien des hommes que des femmes.

Un livre puissant qui soulève des émotions fortes et que je recommande vivement.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une écriture vertigineuse 26 avril 2009
Format:Poche
L'écriture de Leila Marouane est inclassable, forte, bien amenée.
Le thème ici est dur, certes, mais pas plus que ne le sont ceux de Dostoievsky ou Faulkner ou Camus ou même Eston Ellis. Bien sûr que personne n'aimerait que le dixième de ce qui arrive aux personnages ne lui arrive, mais n'est-ce pas cela la force du récit, ainsi que celle du "conteur" ?
Et Leila Marouane est une grande conteuse. Grande et tellement humaine.
A lire sans modération.
Je viens de lire "Le papier l'encre et la braise" publié sous son vrai nom, Leyla Mechentel. Une fresque sociologique menée de main de maître. A travers des dialogues, l'auteur analyse le comment et le pourquoi de la naissance des ghettos. Un joyau, un vrai moment de bonheur.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?