Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le journal d'un écrivain sans succès

3.3 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"

Romans et littérature
--Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Jean-Fabien est écrivain. Enfin, disons qu'il voudrait bien. En bon archétype du loser, il pense que ça l'aiderait peut-être à draguer, du moins à se faire des amis. Cadre dans une caricature de world company le jour, serial blogueur la nuit, il a décidé de se consacrer à l’étude du comportement féminin en milieu hostile, avec toute la rigueur scientifique que le sujet mérite – et toute la philosophie qu’il inspire. D’interludes en extraits de blogs, de flirt par SMS en confessions intimes, de recettes du punch en description plus vraie que nature du monde merveilleux de l’entreprise, Le Journal d’un écrivain sans succès raconte son histoire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Biographie de l'auteur

Né quelque part entre la première crise du pétrole et l'année où Christophe Lambert tourne son seul vrai film (Greystoke a priori), Fabien Muller est le croisement improbable entre un pseudo-ingénieur et un pseudo-écrivain. Cela aurait pu donner un truc intelligent, genre le Einstein de l'académie française, mais non, on ne réussit pas une bonne recette à tous les coups même avec les meilleurs ingrédients. Il a dédié sa vie à l'étude du comportement féminin en milieu hostile avec toute la rigueur scientifique que ce sujet mérite (et toute la philosophie qu'il inspire), en s'endormant sous des arbres, bercé par le chant mélodieux des oiseaux et le croassement délicat des crapauds de passage. En parallèle, il poursuit sa carrière d'ingénieur afin de subvenir à ses besoins et à ceux de ses nombreux animaux domestiques. Ceci dit, il raconte pas mal de bobards, si j'étais vous, j'aurais tendance à me méfier de ce qu'il peut dire. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Après une enfance heureuse en banlieue parisienne pendant laquelle sa mère repasse consciencieusement ses sous-vêtements, Jean-Fabien se fait globalement chier pendant toute son adolescence - il essaye bien de démonter quelques jeunes filles avec une clef de 12 pour comprendre comment elles fonctionnent, mais ne réussit qu'à se faire renvoyer à de multiples reprises des différents établissements qui veulent encore bien l'accueillir.
On perd sa trace dans les neiges de Barcelonnette - service militaire oblige - où il développe des capacités de survie en milieu hostile qui lui serviront pour travailler dans un groupe du CAC40. Il finit scientifique du contingent et obtient le meilleur score de la DGA depuis 1850 à Bomber Man en réseau.

A la sortie de son service militaire, Jean-Fabien se fait embaucher dans un grand groupe privé où il déploie un talent certain pour ne rien foutre tout en restant un modèle d'implication et de professionnalisme. Il se met à proposer des activités parallèles sur son lieu de travail (5 à 7 avec les secrétaires, concours de pétanques dans les couloirs), puis il découvre sa voie en tombant par hasard un objet rectangulaire constitué de pages blanches recouvertes de signes qu'un de ses collègues déposa sur son bureau un jour de forte inspiration. C'est décidé : il deviendra écrivain. Il délaisse alors la machine à café et se met à écrire, impressionnant ses patrons qui ne l'avaient jamais vu autant travaillé (il est d'ailleurs nommé « Employé du mois », dix mois consécutifs en 2010).
Il pond deux romans (Le journal d'un écrivain sans succès, La perspective du primate), et malgré cette nouvelle passion, décide de poursuivre sa carrière d'ingénieurs afin de subvenir à ses besoins et à ceux de ses nombreux animaux domestiques.
Ceci dit, il raconte pas mal de bobards, si j'étais vous, j'aurais tendance à me méfier de ce qu'il peut dire.

Cela étant, ce sont les femmes qui en parlent le mieux, laissons-leur donc la parole :
« Jean-Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, tu sais pas pourquoi, mais tu y reviens toujours ». Audrey T.
« Jean-Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, toujours les mêmes ingrédients, et à la fois toujours une bonne surprise ». Cécile de F.
« Jean-Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, ça marche à la baguette ». MAM
« Je peux en ravoir un peu ? ». La blonde du 26ème

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Après avoir découvert sa plume par La perspective du primate, je réitère effrontément et avec délectation.
Humour corrosif, autodérision et jeux de mots hilarants, c est aussi un portait au vitriol du milieu professionnel et des déboires amoureux.

Pari gagné pour les 2 Jean-Fabien (mais qui est qui ?), la target est touchée ! Au delà des fous rires incontrôlables nocturnes et du côté potache apparent, on découvre une plume acérée, qui sous couvert d'humour sait nous titiller et nous ouvrir les yeux.
On ne tombe pas dans la caricature mais pourtant je me suis retrouvée à bien des moments.
Un savant mélange de fantaisie et de réalisme sur les relations hommes/femmes/auteurs et ça fonctionne parfaitement.

Une lecture que je conseille donc aux femmes comme aux hommes, sens de l humour ou pas, de toute façon c est hautement contagieux, vous n y échapperez pas ;-) !
Et les amoureux du milieu littéraire découvriront un autre côté du miroir du domaine de l'édition : être écrivain, ce n est pas sans risque...

Diaboliquement drôle, et vivement la suite en juillet :-)
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Un livre vraiment atypique oscillant entre rire et cynisme . Les réflexions douces-amères de l'écrivain en herbe en mal d'édition s'entremêlent joyeusement avec les " aventures " de Jean Fabien au bureau. Je dois confesser pas mal de fous rires et un peu ( OK , beaucoup ! ) de compassion lorsque cet anti-héros fait le tour des maisons d'édition . Merci à l'auteur pour ce livre qui semble improbable mais qui au final se révèle un petit bijou d'humour.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Une gourmandise assaisonnée aux petits oignons de l'humour et de l'auto-dérision. Ce serait un péché de s'en priver (excepté si l'on est irrémédiablement coincé...)
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ca vous changera de toute cette faune franco/ -française qui dès qu'il sorte un bouquin sont déjà au top des ventes.

Pur moment de bonheur, de rire fous, de moments passés avec mon homme à qui je lisais quelques passages ( celui sur bill la porte est bon)..Enfin du neuf, de l'inédit, un auteur à découvrir et à suivre .

Tiens bon Jean Fabien !!
2 commentaires 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Jour 0: je me suis jeté sur la promo du livre. A moins d’un euros sur le Kindle, ça valait le coup de me passer de mon café à 1,3€, surtout qu’il était presque minuit et que je n’avais pas envie de café (en plus d’être dans mon lit et non en terrasse avec un noisette fumant sur le zinc).

Jour 1: Un jour déjà ! Bon d’accord moins de 10 minutes après l’achat c’était déjà le jour d’après… En tout cas j’ai avalé le prologue comme ça, d’un trait. Et j’ai mangé plus de 10% du bouquin en un rien de temps. 10% parce que c’est le Kindle qui le dit. Il fallait que ça s’arrête ! D’aucuns diront qu’en terme de rentabilité, tout lire d’un coup n’est pas forcément un bon investissement. Mais c’est surtout que je ne pouvais me permettre de faire nuit blanche pour finir l’e-livre et c’était parti pour.

Jour 2 et les suivants (pas beaucoup): je n’ai pas résisté… J’ai du faire un nombre incessant d’aller retour au petit coin en dégainant mon Kindle. N’étant pas dans un bureau « Open Space » c’était plutôt discret. A vrai dire étant seul puisque je travaille à la maison c’était même totalement discret voire inutile d’aller au petit coin…
A maintes reprises j’ai cru que c’était mon propre journal, mon propre copain Franck et mon ancien chef Michel dans mon ancienne vie (les prénoms ont été changé ici pour éviter un procès en bonnet difforme). Et si Jean-Fabien avait plagié ma vie?

Jour J+N+1: il faut absolument que je fasse de la publicité à cet auteur sans succès.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Difficile de commenter ce livre qui sort du commun. Un petit livre mais un grand régal. N'hésitez pas, laissez vous surprendre.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
J'ai découvert cet auteur avec son autre livre, "La perspective du primate", qui, avec ses enchainements de situations cocasses, m'avait beaucoup fait rire.
"Le journal d'un écrivain sans succès" est donc mon deuxième livre de cet auteur et une 2ème très bonne surprise.
On retrouve son humour et son style vif.
Et si l'on rit souvent, l'histoire d'amour en fond est également très touchante
Un livre qui se dévore et que je recommande pour passer un bon moment.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
J'ai acheté ce livre en format papier... 19 euros de perdus!
Aucun style, un ramassis de lieux communs, de l'humour digne du pire des collégiens, une 4ème de couv qui annonce une étude du comportement féminin, et bien, non, on ne la trouve même pas. Juste quelques histoires de bureau, dont on se moque éperdument.
Je me suis fait violence pour arriver à la fin de ce livre.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 6 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?