EUR 2,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le journal d'un fou suivi de Le portrait et de La perspective Nevsky Poche – 5 mars 2004


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 2,00 EUR 0,74
--Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le journal d'un fou suivi de Le portrait et de La perspective Nevsky + Le Journal d'un homme de trop + La Steppe
Prix pour les trois: EUR 6,05

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Très court texte (30 pages), cette nouvelle est l'une des plus célèbres de la littérature russe. L'oeuvre de Nicolas Gogol, Le journal d'un fou est un conte absurde dans lequel les personnages étranges laissent peu à peu place à leurs caractères réels, le rire cédant le pas à l'angoisse tout au long de ce journal. Poprichtchine est préposé au taillage des plumes dans un ministère de Saint-Petersbourg. Celui-ci sombre peu à peu dans une douce folie s'imaginant être en Espagne. Rêveurs déracinés et hallucinés les personnages de Gogol appartiennent à une autre réalité de la littérature russe qui n'est assurément pas celle de Tourgueniev, Dostoïevski ou Tolstoï. Agrémenté du Portrait et de La Perspective Nevski , autres récits sur la folie ordinaire de Saint-Petersbourg, cet ouvrage est la preuve éclatante du talent de conteur de Gogol, entre Edgar Allan Poe, Guy de Maupassant et Charles Bukowski. --Florent Mazzoleni --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Chronologie établie par Gustave Aucouturier --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Poche: 119 pages
  • Editeur : J'ai lu (5 mars 2004)
  • Collection : Librio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290339814
  • ISBN-13: 978-2290339817
  • Dimensions du produit: 20,5 x 13 x 0,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.098 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Léon sur 14 août 2002
Format: Poche
"Pourquoi, mon vieux, y a-t-il toujours une telle pagaille dans ta tête ? Il t'arrive de courir dans tous les sens comme un échaudé, tu embrouilles quelquefois les dossiers à un tel point que Satan lui-même n'y verrait pas clair[...]".
Effectivement... après lecture de ce recueil, l'esprit du lecteur est embrouillé à tel point qu'il est bien difficile de savoir avec certitude si finalement Nicolas Vassiliévitch Gogol partageait ou non, la démence d'un Maupassant ou si, simplement, il s'amusait comme un petit fou...
Trois dimensions (avec autant de lectures possibles) se croisent et s'entrecroisent au fil de nouvelles tenant tantôt de la farce, tantôt du fantastique (voire du merveilleux) ou de l'épouvante, le tout sur fonds de références religieuses (religion dont Gogol fût très épris à la fin de sa vie).
Trois niveaux ou 'facettes' donc, la Folie qui s'immiscie dans le Réel de cet sociéte russe du XIXème siècle, quotidien de ces personnages qui -l'opium aidant- se perds souvent dans le Rêve éveillé. Les 'héros' de ces nouvelles indépendantes ne sont en réalité que des pantins "ridicules", puisqu'en bon cynique, Gogol s'attache à dépeindre les travers de ses contemporains. Visiblement l'auteur ne supporte pas les fonctionnaires qui composent cette aristocratie du paraître et du médiocre, et encore moins les femmes qu'il critique avec virulence (ce qui lui a valu d'être qualifié d'écrivain mysogyne, puis plus tard de paranoïaque).
Cet ouvrage n'en reste pas moins très agréable à lire à condition de le lire par bribes et non de manière continue (à mon avis). Pour rendre la parole à l'auteur et en définitive, "Notre monde est fait de merveilleuse façon", vous aurez l'adresse de noter le 'merveilleux'...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par ALAN sur 8 décembre 2013
Format: Poche
Gogol décrit dans « le Journal d’un fou » et « le Portrait » le destin maudit de deux hommes brisés par la folie, la frustration ultime de ne pouvoir accéder à leur aspiration la plus chère.
On sent à travers ses deux nouvelles les angoisses de l’auteur lui-même, celles qui le hantent de façon obsédante, la peur de ne pas être un bon écrivain, un génial écrivain face à son mentor figure tutélaire de la littérature russe : Pouchkine.
On plonge dans le récit d’une petite bourgeoisie fonctionnaire bureaucrate de l’immense empire russe qui emploie un tas de besogneux, corrompus et autres médiocres. Une caste qui secrète en elle les ferments de sa propre chute dans le siècle prochain. Profondément ancrée dans son temps et dans son monde, les récits de Gogol sont néanmoins parfaitement universels et chacun de nous peut s’interroger sur ses propres ambitions avortées, ses rêves d’enfant et d’adolescent non réalisés par la force des contingences matérielles et familiales. Le rêve du petit enfant qui voulait devenir pilote d’avion et qui se retrouve à l’âge adulte chef comptable. Le rêve de la petite fille d’être danseuse étoile et qui est maîtresse d’école.
Le message de l’auteur y est profondément fataliste : la seule issue est de sombrer dans la folie et la mort. Peu de place pour se sauver. Il faudra chercher dans ses propres ressources le sursaut pour dépasser ce pessimisme et se dire que malgré l’échec de ses propres rêves, la vie des hommes mérite d’être vécue à charge d’y trouver un sens et de cultiver son jardin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par JCC sur 13 octobre 2013
Format: Poche
Trois nouvelles fantastiques écrites dans un style pétillant.

-La plongée dans la folie d'un petit fonctionnaire vue de l'intérieur, de plus en plus délirante, m'a beaucoup amusé.
-Les aventures d'un nez ayant pris son indépendance et la poudre d'escampette sont tout autant drolatiques.
-L'atmosphère du "manteau" est moins extravagante, mais le retour du "héros" sous la forme d'un mort-vivant ne manque pas non plus de piquant.

130 pages en russe et autant pour la traduction.
On y trouvera également 16 pages illustrées, une préface de 12 pages ainsi qu'une biographie de Gogol de 15 pages.

Un vrai régal!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Marianne krenc sur 20 octobre 2014
Format: Poche
Très interesent facile a lire boudon a un style d.ecriture qui permet à un non sociologue de comprendre sa théorie
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tim Lorry sur 23 mai 2012
Format: Poche
30 pages suffisent pour que cette nouvelle soit l'une des plus célèbres de la littérature russe. Le journal d'un fou est un conte absurde dans lequel les personnages étranges laissent peu à peu place à leurs caractères réels, le rire cédant le pas à l'angoisse tout au long de ce journal. Poprichtchine, petit employé du ministère, est-il fou depuis le début ? Invente-t-il une histoire dans laquelle il éprouve d'étranges sentiments amoureux, surprend une conversation entre deux chiens, se prend pour le roi d'Espagne ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Weihs sur 23 juin 2014
Format: Poche Achat vérifié
Comment concilier des contradictions?
Les nouvelles de Gogol ne se discutent pas.
En revanche. l'on peut ne pas aimer la traduction.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?