Acheter d'occasion
EUR 99,11
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector]

4.6 étoiles sur 5 27 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 45,00 1 d'occasion à partir de EUR 99,11

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Charlton Heston, David Niven, Ava Gardner, Flora Robson, John Ireland
  • Réalisateurs : Charlton Heston, David Niven, Ava Gardner, Flora Robson, John Ireland
  • Format : Couleur, Cinémascope
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (DTS-HD 2.0), Anglais (DTS-HD 5.1), Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région B/2 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 2.20:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Filmedia
  • Date de sortie du DVD : 19 février 2014
  • Durée : 145 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 27 commentaires client
  • ASIN: B00GCM1R8E
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 36.111 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"Le baroud d'honneur de Nicholas Ray" (46') par Christophe Champclaux, historien du cinéma : Retour sur les conditions de production et de tournage d'un film qui fut un immense succès mais qui reste sous-estimé par les cinéphiles
"La révolte des Boxeurs" (12'30") par Christophe Champclaux, historien du cinéma : Que fut exactement la Révolte des Boxeurs ? Quelles différences entre la réalité historique et le film de Nicholas Ray ?
"Les Boxeurs au cinéma" (6') par Christophe Champclaux, historien du cinéma : Les 55 jours de Pékin ne fut pas le 1er film à traiter de la Révolte des Boxeurs
"Ava Gardner, portrait" (19') par Linda Tahir Meriau, historienne du cinéma : Retour sur la carrière de celle qui demeure à jamais "la comtesse aux pieds nus"
"Histoire(s) de Chine" (37'30") : Le cinéaste Olivier Assayas et le rédateur en chef des Cahiers du Cinéma Charles Tesson livrent leur vision des 55 Jours de Pékin
Interviews réalisées pendant le tournage (20') :
- Charlton Heston
- Mrs Heston
- David Niven
- John Moore

Descriptions du produit

Description du produit

Nouveau master Haute définition
Film présenté en version Roadshow (ouverture, entracte et clôture)

Synopsis

Pékin, 1900. La révolte des Boxers prend de l'ampleur et les autorités chinoises sont divisées : le général Jung-Lu presse l'impératrice Tzu-Hsi d'arrêter les fanatiques, tandis que le prince Tuan lui conseille de les aider à chasser les étrangers. Face à la menace de conflit, les délégations étrangères organisent leur défense...

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par jonas TOP 500 COMMENTATEURS le 2 novembre 2013
Format: DVD
Nicolas Ray, le chantre du romantisme noir de l'après guerre, auteur de formidables chefs d'oeuvre, avait fini sa carrière américaine en échange d'un gros cachet annuel sous les fourches caudines de Samuel Bronston qui s'était spécialisé au début des années 1960 dans la superproduction historique. Après une vie de Jesus (Le Roi des Rois) à la graphique sublime (il faut l'avoir vu au Gaumont jadis pour se rappeler la texture de chaque grain de sable!) mais au scénario trop alambiqué, Ray avait la redoutable tâche de raconter la révolte des Boxers à Pékin contre les chancelleries occidentales au tournant du siècle. Ces 55 Jours de Pékin, très critiqués lors de leur sortie, prennent finalement du poids avec le temps et l'adjonction dans le DVD de scènes alors coupées au montage mais qui permettent une meilleure compréhension des personnages. Très belles couleurs, scènes d'action magnifiquement filmées, Charlton Heston et David Niven grandioses... Le film a finalement belle allure. Rappelons aussi que le personnage incarné par Ava Gardner ne devait pas mourir dans le film mais que Ray (et Bronston) face aux caprices incessants de la star sur le déclin et constamment alccolisée, l'avaient fait décéder au milieu du film pour s'en débarrasser! A redécouvrir en espérant que ressurgisse un jour le sublime Les Dents du Diable (The savage innocents).
1 commentaire 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Blu-ray Achat vérifié
Une magnifique fresque historico-romantique interprêtée par de fabuleux acteurs tels que l'éblouissante Ava Gardner, le vertueux David Niven et le ténébreux Charlton Heston. Le tout a été filmé en SuperTechnirama, soit en 35mm à l'horizontale sur 8 perforations et boosté en 70mm. L'image bénéficie d'une impeccable restauration. Les plans extérieurs sont d'un piqué exceptionnel et les ciels ne sont pas du tout buités. Le grain de pellicule est totalement maîtrisé y compris lors des plans en intérieurs. La stabilité est totale, le ratio presque totalement respecté (à un poil près). Bref, que du bonheur! Une édition Blu-ray! A posséder absolument!
1 commentaire 17 sur 19 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jorginho TOP 1000 COMMENTATEURS le 11 avril 2014
Format: Blu-ray Achat vérifié
Même s'il ne s'agit pas du meilleur film de Nicholas Ray - il s'agit avant tout d'un film de producteur - ni de la meilleure illustration de la "révolte des boxers" - trop de manichéisme hollywoodien en faveur des occidentaux et de raccourcis hasardeux - les "55 jours de Pékin" tiennent encore bien la route pour qui aime le cinoche d'aventure avec moult décors, costumes et batailles. Ce blu-ray, par la qualité de la restauration vidéo, redonne à l'oeuvre tout le charme des films de papa. En 1963, ce genre de cinéma était déjà bien en déclin face à la puissante télévision et à la montée de cinéastes indépendants et en révolte contre le système des majors. On a plaisir à revoir ce casting prestigieux: Heston, Gardner, Niven, c'était aussi l'époque où l'on faisait jouer les personnages chinois par des occidentaux grimés (l'impératrice, ses ministres). Aujourd'hui on sourit un peu mais ce charme opère encore, sans doute la nostalgie d'un cinéma disparu à jamais.
Cette édition respecte le travail d'origine (avec un léger recadrage image cependant) et les bonus sont intelligents et très intéressants (des documentaires qui racontent la réalité historique des événements - très simplifiés dans le film). Bref un produit de qualité.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Denis Urval COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 8 octobre 2011
Format: DVD Achat vérifié
Il faut voir les films de fiction comme des films, et non comme des documentaires. Mais un film comme les 55 jours de Pékin relate un fait historique (la révolte des Boxeurs en 1900 et le siège des légations à Pékin). Il est aussi en lui-même un document sur la manière dont les américains, en 1963, se représentaient l'histoire. Je ferai donc deux paragraphes indépendants. L'un sur le film, comme film ; l'autre sur sa présentation des événements.

Comme divertissement grand public, les 55 jours de Pékin remplit-il son contrat ? En partie seulement, et malgré quelques jolies idées visuelles et cinématographiques (les drapeaux et hymnes du début pour symboliser le quartier des ambassades et la cacophonie du « concert des nations »), l'académisme règne. Entre Charlton Heston en officier et Ava Gardner en aristocrate russe (?) on ne peut pas dire qu'il y ait des affinités électives évidentes, le premier se promenant dans le film comme dans un western, le fort étant bientôt cerné (car c'est bien de cela qu'il s'agit, en gros). L'élégant David Niven incarne l'ambassadeur britannique selon une nette répartition des rôles entre les personnages principaux: à l'anglais un peu old school la diplomatie (wait and see), à l'américain, plus barraqué, l'usage de la force (I kill, therefore I am). L'épisode où le diplomate participe cependant à une opération commando est là pour le plaisir du film d'aventures, loin de toute vraisemblance. Quant à la musique de Dmitri Tiomkin, elle est vraiment très médiocre.
Lire la suite ›
1 commentaire 6 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?