ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le XIXe siècle et l'Architecture de la Renaissance Sous la Direction de Frédéric Lemerle Thomine-Berrada [Broché]

Collectif

Prix conseillé : EUR 41,60
Prix : EUR 39,52 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 2,08 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

1 janvier 2010
Si le «néogothique» est le plus connu des revivais qui nourrirent l'art du XIXe siècle, la Renaissance n'a pas échappé à la curiosité des architectes et des artistes. L'analyse des textes, des images et des édifices bâtis de neuf ou restaurés au XIXe siècle met en évidence une histoire inédite de la réception et la représentation de l'architecture des XVe et XVIe siècles, en même temps qu'elle permet de mesurer la place et l'influence des formes de la Renaissance dans l'imaginaire de l'époque. Les textes réunis ici proposent une contribution majeure à l'histoire de l'architecture comme à l'histoire du goût et de la sensibilité artistique.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

La Renaissance française avait-elle la valeur d'un style ?
Les interrogations de Hugo, Viollet-le-Duc, Garnier, Daly

BRUNO FOUCART

La détermination des grandes périodes artistiques et des styles correspondants a été l'un des efforts et des résultats majeurs de l'historiographie archéologique dans la première moitié du XIXe siècle. L'appréciation de la Renaissance s'en est trouvée fixée pour longtemps, dans cet état de demi-perfection ou d'imperfection (à volonté) qui restera le sien. Victor Hugo en 1831 dans Notre-Dame de Paris en a donné la version la plus éclatante, la plus majestueusement simplifiée. Dans le «Paris à vol d'oiseau» que contemple et lit dans l'édition illustrée de 1853 le stryge sculpté pour Viollet-le-Duc et gravé par Meryon, le «Paris roman» a presque disparu sous le «Paris gothique» qui lui-même s'est effacé sous tous les Paris qui vont suivre et dont aucun n'a la force et la cohérence qui furent celles des deux premiers. Et Victor Hugo de parcourir les Paris successifs et leurs édifices représentatifs : celui de Catherine de Médicis avec les Tuileries, de Henri II avec l'Hôtel de Ville, de Henri IV avec la place des Vosges, de Louis XIII avec le Val-de-Grâce. Les Invalides pour Louis XIV, Saint-Sulpice pour Louis XV, le Panthéon pour Louis XVI, l'École de médecine pour la Révolution, la colonne Vendôme pour Napoléon, la Bourse pour la Restauration sont désignés comme les échantillons représentatifs de ces styles dont aucun n'est parvenu à satisfaire aux exigences d'une esthétique cohérente et durable. Ce ne sont plus, après les grands et larges moments du roman et du gothique, que des styles seulement définis par la succession des régimes et par quelques particularités relevant du simple décoratif. Après le roman, après le gothique, seules vraies périodes d'invention et d'unité, l'histoire a éclaté et le style ne s'est plus décliné qu'au pluriel.
Dans «Ceci tuera cela», chapitre ajouté dans la huitième édition de 1832, Hugo reprend et développe ses jugements péjoratifs sur l'évolution architecturale. «[...] dès le XVIe siècle, la maladie de l'architecture est visible ; [...] de gauloise, d'européenne, d indigène, elle devient grecque et moderne, de vrai et de moderne, pseudo-antique.
C'est cette décadence qu'on appelle Renaissance. [...] C'est ce soleil couchant que nous prenons pour une aurore». Et Hugo, sur ses grandes orgues, de dénoncer même le sublime er vain effort de Michel-Ange, ce «titan de l'art» qui dans une «dernière idée, une idée de désespoir avait entassé le Panthéon sur le Parthénon et fait Saint-Pierre de Rome». Il n'est finalement que deux styles même si «l'architecture européenne chrétienne apparaît comme une immense formation divisée en trois zones bien tranchées qui se superposent : la zone romane, la zone gothique, la zone de la Renaissance que nous appellerions volontiers gréco-romaine». Si le plein cintre et l'ogive selon la doxa mise au point par les archéologues définissent les principes inspirateurs des deux premières périodes, la troisième reste sans véritable «type» fédérateur et définisseur. En somme, il n'y aurait plus à partir du XVe siècle que des successives, précipitées er aussitôt interrompues, variations sur les styles homogènes que représentent les archétypes du roman et du gothique. Ainsi la Renaissance pour Victor Hugo, dans la suite de ses amis archéologues, ne saurait erre considérée comme un style. Elle n'a pas en effet de «principe» directeur et «générateur» tels le «plein cintre» et l'«ogive», selon une mise en place adoptée par «tout le monde».

Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles
ARRAY(0xabf3c930)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?