Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

las vegas story [CD, Import]

The Gun Club CD
5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Gun Club

Discographie

Image de l'album de The Gun Club

Photos

Image de The Gun Club
Visitez la Page Artiste The Gun Club
22 albums, Photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (20 janvier 2005)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Sympathy for the Record Indust
  • ASIN : B0002VETAO
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 312.117 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le tournant du Gun Club 26 mars 2010
Format:CD
Troisième album du Gun Club, The Las Vegas Story marque un tournant pour le groupe. Fire of Love, leur premier, était un manifeste blues, posant Jeffrey Lee Pierce comme seul successeur valable de la tradition, guitares râpeuses en avant et voix habitée. Let's Preach the Blues ! Sans démentir cet héritage (dont Jeffrey n'aurait pu se défaire), Miami explorait des territoires plus teintés de country. Mais avec Las Vegas Story, foin de la campagne, on part pour la ville ! Le groupe adopte un son nettement plus urbain (la production est plus travaillée que précédement)qui annonce l'album solo de Jeffrey, et les influences vont chercher vers le jazz, soit le blues transformé au contact de la ville.

Pour que tout le monde comprenne, deux reprises explicitent le propos : Pharaoh Sanders et Nina Simone, jazz classique et free jazz (sur Death Party ils réunissaient les deux en reprenant Strange Fruits façon free jazz, manière d'annoncer la suite). The Creator has a Masterplan, reprend l'intro du morceau de Sanders et donne des frissons ; mais c'est My Man's Gone Now, au piano, qui sidère l'auditeur par les capacités vocales de JLP.

Autour de ces deux manifestes, quelques-uns des plus beaux morceaux du groupe : My Dreams, Eternally is Here, Bad America, Secret Fires... La guitare slide illumine comme jamais, malgré la noirceur qui se dégage de l'ensemble. L'influence jazz se fait sentir dans les solos de guitare, inspirés comme rarement des solos peuvent l'être, abandonnant les tics du blues.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Sauvagerie maîtrisée 12 avril 2014
Format:Album vinyle|Achat authentifié par Amazon
Après avoir sorti deux LP's foudroyants et définitifs, ainsi qu'un EP 5 titres de toute beauté (DEATH PARTY en 1983), le GUN CLUB remet le couvert avec ce troisième effort paru en 1984. Et autant le dire, ce disque est remarquable. Il synthétise l'énergie déployée par le groupe et sa capacité à écrire des chansons presque pop qui s'insinuent dans le vortex de votre mémoire et n'en sortent plus. Je pense notamment à MY DREAMS ou THE STRANGER IN OUR TOWN qui constituent des petites perles délicieuses, à l'allant rock and roll éprouvé. Par surcroît, elles peuvent convenir aussi bien à des amateurs de pop léchée qu'à des rockeurs purs et durs, ce qui en l'espèce est un réel tour de force.

Les musiciens qui accompagnent JL PIERCE ont un ADN rock qui a fait ses preuves, je pense notamment à KID CONGO POWERS et Patricia MORRISON dont la participation à cet opus le rende particulièrement attractif. Certes, il n'a pas la sauvagerie incantatoire de MIAMI (second effort produit en 1982), mais il constitue néanmoins une oeuvre qui peut prétendre au statut d'incontournable. En effet, cet album peut être considéré comme un disque phare qui s'inscrit dans le paysage des meilleures productions du genre ayant émergé dans les années 80. Cela m'amène à démonétiser la cabale selon laquelle ces années furent synonyme de néant ou de nullité pour le ROCK.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xb93dcdf8)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?